CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué de presse, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a réagi, cet après-midi, au départ de la vie politique du premier ministre sortant du Québec, Philippe Couillard.

Rappelons que jeudi matin, celui qui était également le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) a annoncé sa démission de ce poste ainsi qu'à titre de député de Roberval, à la suite de la cuisante défaite subie par les libéraux le 1er octobre.

«À la lumière des résultats de lundi, il est évident qu’il n’avait pas vraiment le choix de démissionner. Ce que l’on va retenir de son passage comme premier ministre, c’est l’austérité appliquée aux services publics. Dans la région de Québec–Chaudière-Appalaches, c’est plus de 160 M$ qui ont été coupés en santé et service sociaux et plus de 100 M$ en éducation», a commenté Ann Gingras, présidente du conseil central régional.

Du même souffle, la syndicaliste a déploré que c'est sous un gouvernement de Philippe Couillard qu'une ouverture a été accordée aux garderies non subventionnées, «au détriment des CPE», et que les libéraux avaient une «propension» à octroyer des contrats publics «sans avoir d'exigences fortes en matière de contenu local».

 «Certes, M. Couillard a été un grand défenseur de Chantier Davie face au gouvernement fédéral. Cependant, sur le plan québécois, on se souvient que l’appel d’offres pour le remplacement du CTMA Vacancier n’exige que 25 % de contenu local même s’il s’agit d’un investissement public», a martelé Ann Gingras.

La CSN ne veut rien savoir de Barrette 

Dans un autre ordre d'idées, la présidente du conseil central régional a aussi analysé la possibilité que le ministre sortant de la Santé, Gaétan Barrette, devienne le chef intérimaire de l'opposition officielle, le temps que les militants du PLQ élisent un nouveau chef. Ann Gingras a alors profité de l'occasion pour inviter le député de La Pinière à ne pas tenter sa chance.

«Pour l’avenir, il nous apparaît inconcevable et honteux que Gaétan Barrette puisse même penser assurer l’intérim. Les travailleuses et les travailleurs ainsi que la population se ressentent encore de sa désastreuse réforme et de son style de gestion autoritaire. Il devrait plutôt essayer de se faire oublier», a-t-elle conclu.

Les plus lus

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Aérodrome de Pintendre : la Ville passe au plan politique

Après avoir perdu la bataille au niveau juridique, la Ville de Lévis poursuit la guerre dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre. La municipalité décide de porter la bataille au niveau politique.

L’EOD 2017 démontrerait l’importance d’un 3e lien

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle conne...

Marche pour faire valoir les droits des chrétiens

Le candidat du Parti de l’héritage chrétien du Canada dans le comté de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis en vue des prochaines élections fédérales, Yves Gilbert, organise une «marche de la croix» le 25 mai prochain. Par cette initiative, il désire faire valoir les valeurs et les droits des chrétiens de la région, dans le cadre du débat en cours au Québec sur la laïcité de l’État.

Les candidats du PPC connus sur la Rive-Sud

De passage à Québec le 21 mai, le chef du Parti populaire du Canada (PPC) et député de Beauce, Maxime Bernier, a dévoilé l’identité des neuf candidats de son parti dans la grande région de Québec en vue des prochaines élections fédérales qui auront lieu cet automne.

Garde à horaires atypiques : la Maison de la Famille Chutes-Chaudière participera à un projet-pilote

De passage à Saint-Jean-Chrysostome le 6 juin, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, ont annoncé une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. L’un des quatre projets retenus dans le cadre de l’initiative est mené par la Maison de la Famille Chutes-Chaudi...

Le conseil municipal du 27 mai en bref

Voici un résumé des décisions marquantes prises par le conseil municipal de Lévis lors de la séance régulière du 27 mai dernier.

La Davie en voie d’acquérir deux nouveaux contrats

Marc Garneau, ministre des Transports du gouvernement fédéral, accompagné de Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social ainsi que de Joël Lightbound, secrétaire parlementaire du ministre des Finances, a annoncé la diffusion d’un préavis d’adjudication de contrat concernant l’octroi de deux contrats de construction de traversiers pour Transport Canada à Chantie...

Le Bloc se prépare dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

C’est le 29 mai à Lévis que l’association du Bloc québécois (BQ) pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle. La réunion a permis aux membres du parti politique d’amorcer leur préparation en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain.

François Paradis, député de Lévis avant tout

Le 1er octobre dernier, François Paradis a été réélu pour un deuxième mandat à titre de député provincial au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lévis. Le 27 novembre, il était assermenté afin de remplir les fonctions de président de l’Assemblée nationale du Québec. Avec toutes ses nouvelles responsabilités, François Paradis continue de faire de sa circonscription s...