CRÉDIT : ARCHIVES

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Le budget 2019 de Saint-Lambert prévoit une hausse de taxes de 3,75 % pour les immeubles résidentiels, de 3,95 % pour les immeubles commerciaux et de 4,25 % pour les immeubles industriels. Concrètement, le propriétaire d’une résidence moyenne évaluée à 229 230 $ verra son compte de taxes augmenter de 62 $.

Notons que ce nouvel exercice financier coïncide avec l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation à Saint-Lambert-de-Lauzon. En moyenne, celui-ci entraîne une hausse moyenne de valeur de près de 7,16 % pour l’ensemble des unités d’évaluation. 

Toutefois, afin de limiter l’impact de cette augmentation sur les taxes municipales, la municipalité a procédé à un ajustement des taux de taxation, entraînant une baisse pour la majorité des taux de taxes. Cependant, l’importante hausse des taxes n’a pu être évitée comme l’a expliqué Olivier Dumais, le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, lors de la présentation des prévisions budgétaires.

«Ce budget a été élaboré autour de trois grands axes : continuer à offrir des services de qualité, planifier les projets et le développement ainsi que prévoir l’administration municipale nécessaire à l’atteinte de nos objectifs. […] Cette hausse vise à nous permettre de maintenir nos activités courantes, à planifier l’avenir et à préparer la municipalité en vue de l’essor que lui apportera la concrétisation du projet d’approvisionnement en eau potable», a déclaré M. Dumais.

Du pain sur la planche

Au final, c’est un budget équilibré de 8 570 000 $, en hausse de 1,24 % comparativement au précédent exercice, qu’ont adopté les échevins de Saint-Lambert. 

Au chapitre des frais, les principaux postes de dépenses sont le réseau routier (19 %), l’administration générale (17 %) ainsi que les services de police et le remboursement de la dette (12 %).

«Ainsi, afin de conserver nos actifs et équipements en bon état, nous entendons réaliser divers projets de réfection de route ainsi que de remplacer différents équipements en fin de vie utile. Dans la dernière année, nous avons réalisé plusieurs études et analyses préliminaires dans le projet d’approvisionnement en eau potable ce qui nous permet de lancer les travaux d’ingénierie préliminaire et finale de ce grand projet durant la prochaine année (2019). Afin de planifier et de prévoir l’essor attendu, nous entamerons un exercice de planification stratégique permettant d’établir clairement le plan de match des trois prochaines années et nous réaliserons une étude organisationnelle afin que l’organisation municipale soit apte à répondre aux besoins des citoyens actuels et futurs. Nous embaucherons également une nouvelle ressource en ingénierie et gestion de projet afin d’appuyer les équipes en place dans la mise en œuvre des nombreux projets. Nous réaliserons également une étude urbanistique afin d’établir un scénario d’aménagement et de développement qui se concrétisera par la refonte du plan et des règlements d’urbanisme ainsi que par les développements qui s’en suivront», a résumé M. Dumais sur les projets qui attendent son administration au cours des prochains mois.

Les plus lus

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans...

Des choix de développement qui suscitent la critique

Le budget 2019 de la Ville de Lévis présenté lundi dernier en conseil municipal est «fiscalement inquiétant», estime dans un communiqué Sébastien Bouchard-Théberge. L’ancien candidat au poste de conseiller municipal dans Christ-Roi en 2017, critique un développement basé sur l’étalement urbain plutôt que le milieu de vie.

Davie - Lettre ouverte de la CSN

La présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Ann Gingras, commente dans cette lettre ouverte la situation du Chantier Davie.

Blaney critique les «échecs monumentaux» de Trudeau

À quelques heures de la fin de la session parlementaire à Ottawa, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 13 décembre, un bilan des derniers mois. L’élu fédéral a alors profité de l’occasion pour s’en prendre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, puisque le chef libéral n’a fait que décevoir, selon M. Blaney.

La CSN veut que Québec commande des traversiers à la Davie

Fort du fait qu’un seul navire ait été en fonction à la traverse Québec-Lévis pendant le temps des Fêtes en raison d’un bris sur l’autre bateau assigné à cette traverse, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) estime que cet événement est la preuve que le gouvernement provincial doit commander de nouveaux traversiers pour ce lien interriv...

Budget 2019 : les Lambertins auront des hausses de taxes de plus de 3 %

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Conseil en bref : le maire ouvre la porte à un prochain mandat

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu le 14 janvier dernier.

Proulx dresse un bilan dithyrambique des 100 premiers jours au pouvoir

Par voie de communiqué, Marie-Eve Proulx, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches et députée de Côte-du-Sud, a dressé, le 9 janvier, un bilan des 100 premiers du nouveau gouvernement caquiste dont elle fait partie. Selon la politicienne, sa formation politique «a livré la marchandise et a assuré une transition dans l’ordre au bénéfice des Québécois».

André Voyer prépare ses prochaines élections municipales

André Voyer s’était présenté afin de devenir conseiller du district de Christ-Roi avec Renouveau Lévis en 2013, puis a tenté en vain de devenir le chef de ce parti en 2017 avant d’offrir sa candidature indépendante à titre de maire aux Lévisiens. M. Voyer prépare ses prochaines élections municipales, cette fois-ci, à la tête de son propre parti.

Des navires de croisière pourront de nouveau accoster au quai Paquet

À la suite du succès rencontré avec le passage du Saga Sapphire en octobre 2017, la Ville de Lévis et le Port de Québec ont conclu une entente quinquennale de gestion des infrastructures du quai Paquet afin de permettre l’accueil dès ce printemps de navires de croisières à Lévis. Le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont officiali...