La réalisatrice Carole Laganière a filmé un documentaire sur la classe adaptée de Sylvie Giroux de l’École secondaire les Etchemins.

Le documentaire Sylvie à l’école de la réalisatrice Carole Laganière a été présenté pour la première fois au Cinéma Lido à Lévis, le 17 octobre dernier. Le documentaire met en vedette l’enseignante de l’École secondaire les Etchemins Sylvie Giroux et les élèves de sa classe adaptée. La réalisatrice a suivi ce groupe pendant près d’un an afin de mettre en lumière la réalité que ces étudiants âgés de 16 à 21 ans vivent au quotidien.

Ils sont nés avec des limitations, mais rien n’empêche ces jeunes d’avoir des rêves, d’être amoureux, de se trouver un emploi, de faire du sport ou d’exceller en classe.

Ils ont la chance de partager leur quotidien avec une enseignante assez unique, Sylvie Giroux, qui a 25 ans d’expérience au sein des classes adaptées. Le documentaire offre des scènes cocasses, touchantes et va au cœur de la réalité de ces élèves.

On peut y voir la vie au travers des yeux de Jonathan, Édouard, Zachary, Abigaël, Megan ou Mélanie et cette vie n’est pas si simple. On constate l’importance que Sylvie peut avoir dans la vie de ces jeunes.

Elle souligne même qu’elle donne son numéro de téléphone à chacun des élèves de sa petite classe pour qu’ils l’appellent en cas de situation d’urgence. Comme l’urgence est un concept propre à chacun, elle reçoit plusieurs appels par soir, Sylvie est «enseignante 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7».

Avant d’entamer ce projet, il a fallu beaucoup d’organisation. Il fallait tout d’abord que la Commission scolaire des Navigateurs autorise le projet, pour qu’ensuite la direction de l’école appuie le projet et, finalement, acquérir l’autorisation des parents pour la diffusion des images. «J’ai été très touchée par l’accord des parents», a lancé l’enseignante.

Comment ne pas tomber sous le charme?

Le projet s’est développé pendant près de trois ans, de l’idée jusqu’au projet. Pour la réalisatrice, il est évident que Sylvie et sa classe pouvaient être les vedettes d’un film.

«Quand j’ai rencontré Sylvie, je suis tombé en amour avec elle. Quand j’ai rencontré ses élèves, je suis tombée en amour avec eux», a exprimé Mme Laganière.

Au début de la production du documentaire, la réalisatrice n’avait toujours pas trouvé de diffuseur pour le financement de son projet, mais elle a tout de même décidé de lancer le projet.

C’est seulement quatre mois plus tard que la chaîne de télé Canal D a décidé de financer le projet. Cette prise de risques a été payante pour la cinéaste.

«Ce qui est inspirant, c’est Sylvie. Elle est toujours au bon niveau avec eux. Elle est capable d’avoir de l’humour avec eux et, en même temps, elle tire des leçons de tout ce qui se passe dans la classe et ce n’est jamais moralisateur. C’est ça qui m’a fasciné», a-t-elle conclu en commentant son film.

Le documentaire Sylvie à l’école sera diffusé à Canal D, les 22 et 25 novembre prochains.

Les plus lus

Lévis servira de décor à un court-métrage

Ancienne étudiante en cinéma au Cégep de Lévis-Lauzon qui a fait sa place dans le monde de la production cinématographique, Nellie Carrier a remporté un prix de 100 000 $ à un concours de scénario. Son court-métrage Boulevard 132 sera tourné à Lévis.

Rosalie Roberge quitte La Voix

La ronde des duels de cette 7e édition de La Voix s’est terminée le 31 mars. Face à Joel Brassard, la chanteuse lévisienne Rosalie Roberge a été éliminée de la compétition. Mais la jeune interprète a beaucoup appris de cette expérience et travaille déjà sur de nouveaux projets.

Rosalie Roberge met sa couleur à La Voix

Qualifiée le 10 mars pendant les auditions à l’aveugle, Rosalie Roberge se prépare à la prochaine étape du concours de chant télévisé. La Lévisienne aime jouer avec les tonalités jazz et soul dans des arrangements musicaux à son image. Elle tentera de séduire à nouveau son coach Alex Nevski lors de son duel dans les prochaines semaines.

Carte blanche à la comédienne Pascale Montpetit

La comédienne Pascale Montpetit lira l’œuvre de l’écrivaine Geneviève Amyot, dans le cadre de la série À l’heure du thé, à la Maison natale de Louis Fréchette, le 31 mars. Ces rencontres se tiennent chaque dernier dimanche du mois.

Découvrez le monde animal sous un autre angle

Diffusion culturelle de Lévis présente, du 7 avril au 5 mai au Centre d’exposition Louise-Carrier, l’exposition Animal Nation, œuvres de Sylvie Plante. Le vernissage aura lieu en présence de l’artiste le dimanche 7 avril à 13h30.

Les Denis Drolet complètement déjantés à L’Anglicane

Le duo humoristique des Denis Drolet sera de passage à L’Anglicane avec son spectacle En attendant le beau temps, le 11 avril prochain. Les spectateurs pourront assister au spectacle le plus fou et cinglé du duo bien connu du Québec.

À Portée de Voix ouvre ses portes

Le mercredi 10 avril, le Groupe vocal À Portée de Voix tiendra sa porte ouverte dans le but de recruter des nouveaux choristes pour la prochaine saison.

La virtuosité de Calum Graham au Juvénat

Considéré comme l’un des 30 meilleurs guitaristes de 30 ans et moins par le Acoustic Guitar Magazine grâce à sa technique de fingerpicking indescriptible, Calum Graham émoustillera les amateurs de guitare sèche au Juvénat Notre-Dame le 20 avril.

The Young Cast 3e au Showcase Hit The Floor Gatineau

La 6e édition de l’événement de danse Hit The Floor Gatineau a pris fin le 17 mars au Centre de congrès du Casino du Lac-Leamy. Encore une fois cette année, plusieurs troupes de l’école de danse lévisienne District.Mao se sont illustrées lors de la compétition.

L’indiscipline artistique de la relève à Regart

Les finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon présentent leur première exposition, intitulée Indiscipliner, du 13 au 28 avril à Lévis, au Centre d’artistes en art actuel.