Avoir le droit d’être différent et d’être respecté. Des élèves de l’école Pointe-Lévy ont dénoncé l’exclusion par des statues vivantes.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance du 20 novembre, professionnels et organismes au plus près des jeunes ont organisé des activités. Une marche pour les droits était organisée le jour même par le Centre de pédiatrie sociale de Lévis et l’École Notre-Dame avec la participation de l’École Pointe-Lévy, puis le Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis a invité 800 familles au cinéma le 24 novembre.

À l’heure de la récréation, les élèves se sont retrouvés dans la cour de l’école. Avant la marche, ils ont profité d’un goûter offert par le Centre de pédiatrie sociale. Au micro, Marie-Hélène Hébert, travailleuse sociale, a pris la parole pour inviter les enfants à suivre leurs rêves, à être créatifs et à faire valoir leurs droits pour se réaliser. Derrière la banderole Droits des enfants, le cortège de plus de deux cents enfants a joyeusement parcouru les rues.

«On leur explique avec leurs mots à eux. Comment ils nomment leurs droits? Quels sont leurs besoins? On part des besoins de base, comme l’alimentation et la sécurité, et on en parle. Un enfant a besoin de manger et son droit est d’avoir accès à de la nourriture», a partagé Patricia Boutet, stagiaire en psychoéducation au Centre de pédiatrie sociale en charge des communications avec les écoles qui participaient à l’activité. L’objectif est de rassembler les jeunes afin de leur donner une voix et des clés pour comprendre ce qui peut être amélioré.

Pendant la marche, des élèves de l’École Pointe-Lévy ont présenté des petites scènes illustrant les droits des enfants. Sous la direction de Marc Lepage, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, Mégane Billodeau, Naomie St-Pierre, Shany Fortier, Angie Thibault et Élisabeth Houde, des Corsaides, ont illustré le droit à la santé, à l’éducation ou encore à la protection par des statues vivantes.

«Le premier sketch est sur la discrimination. On montre un groupe de personnes qui parlent ensemble et vont rejeter quelqu’un», a expliqué Mégane. «On s’est rencontrés sur nos midis, on a pris du temps pour développer nos idées et créer un concept intéressant pour les jeunes», a complété une élève. 

Une sortie au cinéma

C’est aux Cinémas Lido et des Chutes que se sont réunies près de 800 familles à l’invitation du Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis (RAPEL), en collaboration avec la Ville, pour la version locale de l’événement mondial, la Journée nationale des droits des enfants de Lévis. Sur place, une dizaine d’organismes étaient présents pour rappeler la diversité des services offerts aux familles à Lévis.

Les enfants étaient invités à faire un dessin sur l’importance de leurs droits et à le déposer, accompagnés de leurs parents, dans la bibliothèque de leur quartier. Les familles participantes ont reçu des billets pour une séance de cinéma. Les œuvres des jeunes ont été exposées du 18 au 25 novembre dans toutes les bibliothèques de Lévis. 

Rappelons que cette journée dédiée au respect des droits des enfants a été décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) afin de commémorer l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. Ce traité international vise à officialiser les droits spécifiques des enfants, soit d’être à l’abri des dangers, d’être scolarisés et de réaliser leur plein potentiel.

Les plus lus

Le Service d’entraide dans le besoin à Saint-Nicolas

Le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas est à la recherche de nouveaux locaux et de financement à la suite d’un avis de non-renouvellement de l’entente d’occupation qui les liait avec le Conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Nicolas-de-Lévis. L’organisme à but non lucratif (OBNL) a reçu une lettre le 22 décembre dernier leur demandant de quitter les locaux du sous-sol de l’église de Sa...

Une résidente de Saint-Romuald souffle 105 bougies

Yvette Gingras, une résidente de la Résidence Étienne-Simard de Saint-Romuald, a célébré, le 20 janvier dernier, son 105e anniversaire de naissance.

Le Service d’entraide de Charny s’agrandit

Pour ne laisser personne sur le bord du chemin, le Service d’entraide de Charny œuvre depuis 43 ans afin de soutenir les familles démunies, les personnes âgées et tous ceux qui font face à des difficultés. À la fin du mois, l’organisme ouvrira les portes de ses nouvelles installations, transformées après plus de cinq mois de travaux.

Logement social : des séances pour répondre aux questions des Lévisiens

En pleine période de renouvellement des baux et de recherche d’un logement, Concertation Logement Lévis proposera, pour la première fois de son existence, des séances d’information en février. L’initiative de l’instance regroupant une vingtaine d’organismes communautaires permettra de répondre aux questions des citoyens relatives à l’accès à un logement social et abordable à Lévis.

Une expérience qui change une vie

Grâce à Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière qui a soumis sa candidature, la Lévisienne Vicky Dupont a reçu en novembre dernier à l’Assemblée nationale l’un des prix Leviers, un honneur créé par le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) pour valoriser la ténacité et la contribution sociale des jeunes aux parcours de vie différenciés. Pour Vicky Dupont,...

8 500 $ récoltés au Déjeuner carnavalesque

La 11e édition du Déjeuner carnavalesque de Lévis a ouvert les festivités hivernales sur la Rive-Sud et a régalé plusieurs centaines de gens de la région. L’activité au profit de Lévis, attache ta tuque s’est tenue ce 1er février au restaurant Cosmos de Lévis.

Bell Cause pour la cause soutient la Maison de la famille Rive-Sud

La Maison de la famille Rive-Sud (MFRS), la Fondation Santé Beauce-Etchemin, La Rencontre et Le Sillon ont annoncé, le 23 janvier, qu’ils sont récipiendaires de dons totalisant 57 000 $ du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause afin d’améliorer l’accès aux soins en santé mentale dans la région Chaudière-Appalaches.

Support des Optimistes à une famille

Grâce à la Fondation Optimiste des enfants canadiens pour le programme Réconfort, les membres du Club Optimiste de Saint-Nicolas ont récemment remis un chèque de 1 000 $ à la famille de Naomie Fontaine.

Guignolée record pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

La neuvième Guignolée du Dr Julien du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a battu un record. L’événement, qui s’est déroulé du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019, a permis de récolter plus de 204 000 $ au profit de l’organisme lévisien.

Un prestigieux prix pour Jonction pour elle

L’organisme lévisien Jonction pour elle, qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale et à leurs enfants, a reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel. Suzanne Boudreault, présidente du conseil d’administration (CA) de Jonction pour elle, s’est vue remettre ce prix des mains du lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, le 5 février dernier.