Les activités dans les points de service situés dans des édifices de l’OMH permettent aux jeunes habitant ces lieux de socialiser avec des jeunes vivant ailleurs. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis maintenant cinq ans, la Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado de l’arrondissement Desjardins dispose de points de service dans des édifices de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis. Une alliance d’abord temporaire qui a finalement été gagnante pour tout le monde.

«Dans notre esprit, l’ouverture d’un point de service sur la rue Bossuet dans un édifice de l’OMH, c’était une étape transitoire avant l’ouverture de notre local de Lauzon. Nous avons toutefois vu l’intérêt des jeunes et l’impact que nous avions sur le milieu. C’est devenu maintenant un incontournable pour nous», a d’emblée partagé Richard Bégin, directeur du Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ), l’organisme qui chapeaute la MDJ Défi-Ado.

C’est en raison d’un concours de circonstances que cette offre de services originale a pu voir le jour. Située auparavant dans l’ancien garage municipal de Saint-David, la MDJ Défi-Ado s’est retrouvée sans local à la suite de l’incendie qui a ravagé ce bâtiment. 

Après quelques relocalisations et attendant toujours que son local de Lauzon soit complété, le CAPJ s’est tourné vers l’OMH afin de trouver un espace temporaire pour accueillir les activités de la MDJ Défi-Ado. Désirant reproduire un modèle existant déjà à Montréal et à Trois-Rivières, l’organisation paramunicipale a offert un local dans l’un de ses édifices de la rue Bossuet.

«Gagnant gagnant»

Une association qui s’est finalement avérée profitable et qui a prospéré. En plus de son point de service situé dans l’ancien hôtel de ville de Lauzon, la MDJ Défi-Ado a maintenant deux succursales dans des édifices de l’OMH, toujours sur la rue Bossuet, mais aussi sur la rue Hypolite-Bernier à Lauzon. Grâce au soutien de la Maison de la Famille Rive-Sud, l’espace dans un édifice de l’OMHà Lauzon propose également des activités pour tous les membres de la famille.

Grâce à cette importante présence dans des édifices de l’OMH, la MDJ Défi-Ado rejoint environ 300 jeunes grâce à ses activités d’animation et d’accueil et celles favorisant la socialisation, les saines habitudes de vie ainsi que l’éducation et l’entrepreneuriat. En plus de ce succès populaire, cette approche qui n’était pas auparavant privilégiée a plusieurs autres retombées positives.

«Nous voulions créer un pont entre les jeunes qui vivent dans des édifices de l’OMH et ceux de l’extérieur, favoriser la mixité sociale. Ces jeunes vont dans les mêmes écoles et les mêmes parcs. Et nous avons eu plusieurs réussites à ce chapitre. […] Ça a une incidence positive pour les jeunes, tout en donnant une pause aux parents», a expliqué M. Bégin.

«De notre côté, l’ouverture de points de service dans des ensembles immobiliers de l’OMH a permis une baisse du vandalisme et des plaintes. Cela permet également d’augmenter la stabilité résidentielle. Avec le support offert, ils peuvent mettre en place les conditions pour se maintenir dans l’un de nos logements. Les intervenants sont moins épeurants que le locateur», a ajouté François Roberge, le directeur général de l’OMH.

Un modèle à reproduire

Face à ces succès, l’OMH aimerait bien que les réussites obtenues par la MDJ Défi-Ado dans l’arrondissement Desjardins se reproduisent dans les autres arrondissements de la ville. D’ailleurs, deux projets embryonnaires sont en cours dans le centre et l’ouest de Lévis.

«Nous sommes très ouverts à favoriser ce type de service partout sur notre territoire. C’est un modèle que nous encourageons parce qu’il a fait ses preuves», a affirmé M. Roberge. 

Les plus lus

Donnez au suivant pour le Centre de pédiatrie sociale

De pair avec le Centre de pédiatrie sociale (CPS) de Lévis, l’entreprise Mode et marmaille a lancé dans sa boutique l’événement Donnez au suivant au profit du CPS de Lévis du 4 au 8 mars.

Des étudiants organisent une collecte de robes de bal

Pour une deuxième année consécutive, des étudiants de 3e année en Techniques de comptabilité et gestion du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) feront la collecte de robes de bal au profit de l’organisme Anges du bal.

La Ville s’allie aux organismes communautaires

Sur la table depuis 2016, la Ville a présenté la première Politique de développement social et communautaire pour une ville inclusive et solidaire, le 27 février dernier. Chapeautée par la conseillère de Bienville Amélie Landry, la Commission consultative de développement social et communautaire a fixé cinq axes importants sur lesquels travailler.

Skier pour les enfants du Centre de pédiatrie sociale

La première édition du Défi Ski au profit du Centre de pédiatrie sociale (CPS) de Lévis se tiendra le 16 mars, de 17h à 22h, sur les pistes du Centre de plein air. Les skieurs de tous les niveaux et de tous âges sont invités à s’inscrire à l’activité bénéfice seul ou en équipe avant le 14 mars.

Un repas à la maison grâce aux Popotes roulantes

Les popotes roulantes de Lévis et Saint-Lambert livrent 18 000 repas chaque année aux habitants du territoire. Mis à l’honneur jusqu’au 22 mars dans le cadre de la 14e Semaine québécoise des popotes roulantes, ce service vise à favoriser l’accessibilité à une alimentation de qualité à un coût modique.

Un défi au profit de la Fondation Jonction pour elle

La Traversée de Steven Blaney revient pour une 7e année consécutive. Les nageurs relèveront le défi de traverser le fleuve Saint-Laurent au profit de la Fondation Jonction pour elle qui recueille des fonds afin de financer une maison d’aide et d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants.

Une campagne toujours aussi importante

La Société canadienne du cancer, section de Lévis, a annoncé, le 14 janvier, la nomination de Jimmy Jolicoeur (sur la photo) à titre de président d’honneur de la campagne des jours de la Jonquille 2019 dans la région.

Campagne Centraide : montant record de plus de 15 M$

La campagne Centraide 2018 a permis à l’organisme d’amasser un montant record de 15 101 187 $.

Opération Enfant Soleil : 45 822 $ pour Chaudière-Appalaches

Dans le cadre de la tournée provinciale des hôpitaux, Opération Enfant Soleil a remis 2 800 $ au Centre de réadaptation en déficience physique, 5 000 $ au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme et 19 200 $ à l’Hôtel-Dieu de Lévis.