André Chabot, responsable de l’épicerie du Grenier, Caroline La Fontaine, Michel Bédard, commis d’épicerie, et Linda Demers, responsable du service à la clientèle de l’organisme, sont encore bien heureux de pouvoir remettre des paniers de Noël.

Grâce à l’appui de généreux partenaires, le comptoir alimentaire Le Grenier peut encore faire cette année une différence pour plusieurs personnes défavorisées à l’approche du temps des Fêtes. Du 6 au 21 décembre, l’organisme lévisien remettra notamment environ 600 paniers de Noël à ces dernières.

D’une valeur moyenne entre 200 $ et 300 $, chacun des paniers de Noël du comptoir alimentaire lévisien permettra à des personnes ou des familles défavorisées d’avoir de la nourriture, autant que des produits alimentaires plus spécifiques à la période des Fêtes (dinde, bûche de Noël, etc.) afin de pouvoir célébrer comme tout le monde ainsi que de simples mais précieux produits d’hygiène.

Si à première vue le tout ne sort pas de l’ordinaire, chacun des paniers fait réellement une différence dans la vie de ceux qui peuvent profiter de ce service du Grenier.

«Avoir un frigo plein, ça permet de réchauffer leur cœur tout en leur permettant de se sentir inclus dans la société. Eux aussi, ils ont droit d’avoir accès à des aliments variés et riches. Pendant le reste de l’année, nous essayons d’avoir une certaine variété à notre épicerie, mais ce n’est pas comme monsieur ou madame Tout-le-monde qui a une large gamme de choix à l’épicerie de son quartier», a expliqué Caroline La Fontaine, directrice de l’organisme lévisien.

Notons que c’est grâce entre autres aux appuis de Davie, d’une équipe du siège social de la SAAQ de Québec, de Steve Leclerc, de l’association des cadres de la Ville de Lévis et de la Fondation Maurice Tanguay que la campagne des paniers de Noël du Grenier a encore pu être tenue.

Un épicier généreux

Encore une fois cette année, le Grenier poursuit son association avec les marchands IGA de l’arrondissement Desjardins afin de pouvoir aider des familles pendant la période des Fêtes.

En effet, une quinzaine de familles, plus particulièrement des familles monoparentales, auront chacune droit à un panier d’épicerie d’une valeur de 200 $ grâce au IGA Marché Landry-Tardif de Saint-David.

Soulignons finalement que dans le cadre de sa campagne de paniers de Noël, le comptoir alimentaire lévisien est à la recherche de personnes qui pourraient assurer le transport des bénéficiaires. S’il peut être facile pour ces derniers d’aller au Grenier en transport en commun, ces personnes font face à un véritable casse-tête lors du retour en raison du grand nombre de denrées données à transporter. Si vous désirez donner un coup de main au Grenier à ce chapitre, vous pouvez joindre son équipe au 418 835-5336.

Les plus lus

Une initiative de plus en plus généreuse

C’est le 24 novembre, à la salle des Chevaliers de Colomb de Saint-Romuald, que s’est conclue la deuxième édition de la Guignolée des chums. Déjà un succès l’an dernier, l’initiative lancée par des citoyens de Lévis a pris des dimensions encore plus importantes en 2018.

Élan de générosité pour le Grenier

Au cours des derniers jours de 2018, plusieurs entreprises et organismes ont fait preuve d’une grande générosité afin de permettre à des utilisateurs du comptoir alimentaire Le Grenier de passer un meilleur Noël.

10 000 $ pour le Café la Mosaïque

Grâce aux activités bénéfices organisés le mois dernier, le Café la Mosaïque a atteint son objectif de financement 2018 avec près de 10 000 $ amassés. L’entreprise d’économie sociale, qui fêtera ses 10 ans en 2019, veut réaménager sa cuisine.

Les tricoteuses des Marronniers redonnent à la communauté

Les tricoteuses de la résidence pour retraités les Marronniers de Lévis se rencontrent tous les lundis afin de confectionner différents tricots. Une à deux fois par année, elles vendent leurs créations et offrent les profits à des organismes communautaires lévisiens.

L’histoire des Sœurs de la Charité de Saint-Louis

Paru le 20 novembre dernier, le livre Les Sœurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique raconte l’histoire vieille de 116 ans de ces religieuses qui ont marqué l’histoire de l’éducation québécoise. L’auteure du livre, Émilie Guilbeault-Cayer, présentait ses écrits devant une salle comble à la Résidence Saint-Louis-de-France de Lévis, le 2 décembre dernier.

Les Petits Frères à l'assaut de la solitude

Fidèle à sa tradition, Les Petits Frères de Lévis apporteront aux personnes âgées seules à Noël «de précieux moments d’amour et de partage». Les 24 et 25 décembre prochains, une trentaine de bénévoles rendront visite à des personnes seules de Lévis qui ne peuvent sortir et accueilleront les aînés qui le peuvent lors du traditionnel dîner de Noël.

Un service populaire dans la région

Les membres du comité organisateur de l'Opération Nez rouge de Québec, centrale satellite de Lévis, ont tenu à remercier, le 17 décembre, les Lévisiens pour leur collaboration à l'édition 2019 jusqu'à maintenant.

Une bénévole du CALACS reçoit le Prix Mérite Centraide 2018

Le Prix Mérite Centraide 2018 a été décerné, le 11 décembre, à la bénévole Réjeanne Bouchard «pour son engagement courageux et constructif dans sa communauté».

L’esprit de Noël en partage

Les pompiers ont organisé une grande fête pour les enfants des familles qui ne pourront pas les gâter, la faute à un budget si serré que toute dépense supplémentaire est réduite au minimum ou tout simplement impossible. Pour sa 11e édition, le Noël des pompiers a accueilli plus de 270 enfants de Lévis et leur famille.

Conférence sur la conduite automobile et les déficits cognitifs

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches invite la population à une conférence ayant pour thème La conduite automobile et les déficits cognitifs. La conférence sera présentée par la Dre Michèle Morin (sur la photo), formatrice et cogestionnaire médicale à la Direction du soutien à l’autonomie des personnes âgées (DSAPA) du CISSS Chaudière-Appalaches.