GILLES BOUTIN

Une fois de plus cette année, la cuisine éclatée des camions de rue a su attirer les foules. Malgré le grand vent, travailleurs et petites familles s’étaient donné rendez-vous dès l’heure du lunch, vendredi dernier, au cœur du quartier Miscéo.

Par gabriellebreton@journaldelevis.com

Le Happening cuisine de rue a débuté sa tournée estivale dans la région de Québec, le 11 mai, devant le Marché public de Lévis. L’événement organisé en collaboration avec la Ville de Lévis a attiré plus de 2 500 personnes. L’ambiance conviviale, la musique, l’animation, les jeux et les menus décadents ont suscité à nouveau l’intérêt des curieux.

Pour Marie-Michelle Coté, directrice de production, «l’événement a été une réussite malgré la température». «On attendait environ 3 000 personnes pour l’événement, mais il faisait très froid. On a gelé toute la journée», renchérit-elle.

Sur place, neuf camions-restaurants étaient présents. Pour l’occasion les propriétaires des camions El Gordito, Les Recettes Paumées, Cuisine du Marché, Chien-Sossis, Barbacoa, ChuMros, La Shop – cuisine de rue, Bar laitier Le Brise-Glace et La Zèbre Mobile s’installaient dans la rue, prêt à servir les gens.

Une dose de visibilité

Pour les propriétaires des camions, l’événement offre une bonne dose de visibilité. «Ça va bien. Je pense que ça va être bon pour cet été. Ça nous donne une grosse visibilité», a souligné Hugo Bernier, chef propriétaire des camions Cuisine du Marché et Chien-Sossis. Pour lui qui sera également présent au quai Paquet du 16 juillet au 11 septembre, «l’évènement aide à faire rouler la business».

Même son de cloche, pour Étienne Nadeau, chef propriétaire des camions Les Recettes Paumées et El Gordito, le Happening permet de se faire connaître auprès d’une nouvelle clientèle. Rapidement en début de journée, les clients ont répondu à l’appel. «Les ventes vont bien et on s’approche de notre objectif pour la journée», ajoute-t-il.

Autres événements ?

Pour Marie-Michelle Côté, l’événement continue d’attirer les foules. «C’est de bon augure pour cet été. Même très bon ! Je ne suis pas inquiète pour la suite des choses. La popularité de l’événement, malgré une température peu clémente, laisse présager un succès pour le reste de l’été», ajoute-t-elle.

«On est présentement en pourparlers avec la Ville pour revenir cet été à l’Innoparc et dans le secteur de Saint-Romuald. On veut continuer d’animer les quartiers et d’offrir davantage d’activités gratuites à la population», conclut-elle.

En plus des quelques camions-restaurants qui s’installeront prochainement au quai Paquet pour toute la durée de la période estivale, notons  également qu’une  dizaine de camions supplémentaires s’ajouteront durant les trois jours de festivités du spectacle Surface.

Les plus lus

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.

Revue 2018 - Rétrospective de novembre

Pendant que la Ville amenait le dossier de l’aérodrome de Pintendre en Cour suprême et qu’elle se dotait d’une nouvelle image, la Davie recevait un nouveau contrat, le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, était de passage à Lévis et Paradis et Picard étaient nommés à des postes importants l’Assemblée nationale.