CRÉDIT: GILLES BOUTIN

La température chaleureuse du 1er juillet n’a pas eu raison des célébrations entourant la fête du Canada, qui a incité un rassemblement de plus de 2 400 participants au lieu historique national des Forts-de-Lévis.

La fête organisée par l’Agence Parcs Canada en collaboration avec la Maison de la Famille Rive-Sud a encore été un franc succès auprès des familles lévisiennes. Celles-ci ont pu assister au spectacle d’Arthur L’aventurier et profiter de la présence d’une station maquillage, d’une mini-ferme et des nombreuses animations gratuites organisées sur le site. 

«Avec les conditions qu’on a eu, on était très content des résultats. C’était une fête d’envergure familiale, puis la Maison de la Famille était bien contente de collaborer, comme à chaque année», a souligné Sylvianne Poirier, directrice générale de la Maison de la Famille Rive-Sud.

Commémoration

Au Fort de la Martinière, une cérémonie protocolaire organisée par la Légion royale canadienne a également eu lieu. En plus de la levée du drapeau, le député fédéral Steven Blaney a remis un certificat honorifique au capitaine Sylvain Marcotte, afin de souligner ses 25 ans de service au sein des Forces armées canadiennes.


Les plus lus

Le prolongement d’Étienne-Dallaire se poursuit

La deuxième phase des travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, réalisés dans le cadre du projet de développement résidentiel et commercial Umano, a été officiellement lancée ce 7 septembre.

Le 6e RAC a tenu sa parade régimentaire de rentrée

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne à Lévis s’est réuni le 26 août, en marge de la formation des réservistes. Une grande parade régimentaire a ouvert les célébrations devant un parterre d’invités de la société civile et militaire réunis au Manège militaire de Lévis.

Maison Rodolphe-Audette : démolition en appel

Une demande d’appel de la décision du 3 juillet du comité de démolition, autorisant la démolition de la bâtisse située au 6410, sur la rue Saint-Laurent, a été déposée par Jean-Marc Lafrenière le 30 juillet auprès de la Ville de Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 septembre 2018

René Bégin, président de Lemieux Nolet, était très heureux de son implication auprès de Cité Joie qui a permis d’amasser 16 250 $ (1re photo).

Nouvelle école secondaire nécessaire à Lévis

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a officiellement transmis, le 28 août, une demande au ministère de l’Éducation afin d’obtenir les subsides en vue de la construction d’une nouvelle école secondaire dans le secteur Lévis d’ici trois à quatre ans. Le nouveau bâtiment permettrait à l’organisme de faire face adéquatement à l’explosion de la clientèle scolaire dans l’est de la ville.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 22 août 2018

Tout d’abord, j’aimerais féliciter toute l’organisation du Festival Jazz etcetera de Lévis. Malgré les conditions pas toujours faciles, vous avez su livrer un événement que les festivaliers ont grandement apprécié (1re photo).

Une grande roue s’installe au quai Paquet

Au quai Paquet, promeneurs et visiteurs peuvent désormais admirer les lieux et profiter de la vue sur Québec assis dans une nacelle. Depuis ce matin, la grande roue transporte des passagers à son bord.

Imaginer le troisième lien

Si le projet de troisième lien routier entre les deux rives provoque beaucoup de débats dans la région, l’infrastructure désirée par plusieurs alimente également l’imagination de certains citoyens. En effet, le Lévisien Jules Pérusse a décidé de construire une maquette d’une partie d’un possible nouveau trait d’union entre les deux rives.

Saint-Lambert a enfin son festival

Les citoyens de Saint-Lambert-de-Lauzon pourront désormais festoyer lors d’un grand événement dans leur localité. En effet, la première édition du Festival de la Rentrée aura lieu dans la municipalité beauceronne les 24, 25 et 26 août prochains.

«J’apprends à faire la paix avec mon diagnostic»

À 19 ans, Sabrina Billard publie son second livre, quatre ans après un ouvrage qui racontait son histoire d’intimidation à l’école. Aux éditions Tête haute, Le journal d’une timbrée est le récit d’une jeune adulte, prise entre son parcours d’intimidée et la découverte de sa bipolarité.