Avec la huitième édition du SIME, Thérèse Gagnon veut favoriser les échanges humains.

C’est sous la couleur orange, teinte «tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonheur», qu’aura lieu la huitième édition du Salon international du Mieux-Être (SIME) les 7, 8 et 9 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Encore une fois cette année, l’organisatrice de l’événement, Thérèse Gagnon, misera sur la recette gagnante des précédentes éditions «pour faire découvrir ce qui peut nous guider à être sur la route du mieux-être».

Signe de la place importante que prend l’événement dans le monde du mieux-être, plus de 120 exposants, provenant de divers domaines allant de la voyance à la zoothérapie, seront une nouvelle fois au Centre de congrès et d’expositions lors de la fin de semaine d’activités. 

Également, plus de 90 conférences seront présentées, dont certaines offertes par des personnalités de renom telles qu’Yves Sévigny, Nicole Gratton, Sylvie Dompierre, Colette Portelance, Jean-Pierre Beaudoin et Jean-Paul Michon. Notons que parmi les conférenciers à surveiller, Kévin Finel, une sommité française de l’hypnose, sera de passage pour la première fois au Québec dans le cadre du SIME.

Misant encore sur une bonne proportion de nouvelles activités (40 %), l’événement désire une fois de plus mettre à l’avant-plan les échanges humains. Pour ce faire, une pause de 40 minutes sera notamment accordée entre chacune des conférences.

«Le troisième millénaire est l’ère des relations, mais c’est là que nous avons le moins de relations directes. Nous nous entourons de gens qui veulent amener des relations. La pause entre les conférences permet justement aux visiteurs d’échanger avec les conférenciers et les exposants qui sont présents. C’est lorsqu’on échange qu’on peut réellement connaître une personne», a souligné Thérèse Gagnon, lors du dévoilement de la programmation 2018 le 7 août dernier.

Une pause en 2019

En plus de ces échanges, les milliers de visiteurs du SIME devront bien profiter des activités proposées les 7, 8 et 9 septembre puisque l’événement prendra une pause l’année prochaine. En effet, Thérèse Gagnon concentrera son énergie à l’organisation de festivités pour souligner le 25e anniversaire de fondation de son centre d’épanouissement de Beaumont.

«Je trouve que 25 ans, ça se fête. Ce sera un grand événement. J’aimerais faire le tout dans le cœur du village de Beaumont, mais j’ai encore des vérifications à faire auprès de la Municipalité de Beaumont. J’aimerais que des acteurs du domaine du mieux-être soient présents. Les célébrations auront lieu en septembre et nous allons commencer la préparation après la huitième édition du SIME», a révélé Mme Gagnon.

Cependant, elle a tenu à confirmer que le SIME sera bel et bien de retour en 2020 au Centre de congrès et d'expositions de Lévis pour une neuvième édition, à la mi-septembre.

Soulignons finalement que la prévente de laissez-passer pour la huitième édition du SIME est en cours jusqu’au 31 août. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont déjà plus de 1 200 entrées qui ont été vendues. Pour obtenir plus d’information sur les points de vente d’entrée ainsi que la programmation 2018, vous pouvez consulter le www.simelevis.ca.

Les plus lus

La SQDC dévoile l’emplacement de la succursale de Lévis

La Société québécoise du Cannabis (SQDC) a dévoilé que sa succursale de Lévis aura pignon sur rue au 95, route du Président-Kennedy. L'information a été confirmée par le service des relations de presse de la SAQ.

La Maison Rodolphe-Audette sera finalement démolie

La décision du comité de démolition de la Ville de Lévis, prise le 3 juillet en séance publique, a mis fin aux espoirs des citoyens mobilisés pour la sauvegarde de la bâtisse plus que centenaire. La résidence de l’ancien dirigeant de la Banque nationale, qui lui a donné son nom, laissera place à un immeuble de condos.

Boussole à la main dans le désert marocain

Du 31 octobre au 5 novembre, la Lévisienne Marie-France Roy et ses deux acolytes, Anik Cadieux et Josée Veilleux, prendront d’assaut le désert de la région de Merzouga, au Maroc, à l’occasion de la toute première édition du trek Rose Trip. Tout au long de ce rallye d’orientation 100 % féminin, les trois femmes ont bien l’intention de se démarquer et de rapporter le trophée de la victoire au Québec...

Un projet d’hôtellerie hospitalière défendu devant la Ville

Une séance extraordinaire du conseil municipal s’est tenue le 9 juillet, afin d’examiner l’appel, déposé par Dessercom, de la décision de la séance du 6 mars du comité de démolition, qui avait refusé les demandes de démolition de deux résidences, situées au 15 de la rue Charles-Édouard et au 36 de la rue Montcalm. Dessercom souhaite démolir ces bâtiments, afin de réaliser un projet d’hôtellerie ho...

Zoo à Festivent : l'organisation fait son mea culpa

Via sa page Facebook, le Festivent Ville de Lévis a annoncé, le 8 août, que son activité d'animaux exotiques, présentée lors de la dernière édition et qui a provoqué un vif tollé sur les médias sociaux, ne sera pas de retour lors des prochaines années.

2,5 M$ pour la réhabilitation de la caserne de Lévis-Lauzon

Après un premier schéma de couverture de risques en incendie adopté en décembre 2010, c’est donc le second schéma pour la période 2018-2022, qui a été présenté lors d’une assemblée publique de consultation au dernier conseil municipal.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 18 juillet 2018

Frédéric Bergeron, Raphaël Molaison, Geneviève Lagueux, Matthew Bourgeons et Lauriane Bégin, du Club de natation les Riverains de Lévis, nous ont très bien représentés au championnat du Nouveau-Brunswick (1re photo). Félicitations à vous tous!

Redécouvrir Guillaume Couture

Bien plus que le nom d’un boulevard, Guillaume Couture a marqué l’histoire de Lévis en étant le premier colon à s’établir à la Pointe-Lévy, plus précisément à Lauzon en 1647. Comme 2018 marque le 400e anniversaire de naissance de ce pionnier, fonctionnaire, interprète et explorateur de l’époque de la Nouvelle-France, la Société d’histoire de Lévis (SHL) a décidé de consacrer son exposition estival...

L’école autrement dans la classe de M. Gérald

Dans le cadre du projet «Cap historique, visée tactique!», les élèves de quatrième année du primaire du Programme Arts-Langues-Sports (PALS) de l’École Saint-Joseph ont usé de stratégie à l’occasion d’un tournoi d’échecs, le 20 juin dernier. L’événement a marqué la fin du projet annuel créé par l’enseignant Gérald Charron.

Les Grands Feux entrent dans la danse

La danse donnera plus que jamais le tempo des Grands Feux Loto-Québec, qui débutent ce jeudi 2 août avec la soirée country. Tout a été mis en œuvre pour entraîner le public dans un immense bal à ciel ouvert, avec DJ, danseurs, costumes et, bien sûr, le spectacle pyrotechnique à 22h.