Une déclaration commune en faveur de l’immigration a été signée par 52 organismes du territoire, dont le Tremplin qui l’a initiée et la Ville. Joignant le geste à la parole, tous deux organisent la Fête de la diversité pour souligner l’apport des personnes immigrantes à la communauté.

Rassemblement interculturel et familial, la Fête de la diversité se tiendra le 21 octobre au Patro de Lévis. Lors de cet après-midi de rencontre et d’échange, des activités feront découvrir la culture des personnes immigrantes et souligneront leur apport à la communauté. «Une meilleure connaissance de l’autre contribue à son acceptation et, ultimement, à son intégration», a rappelé le président du Tremplin, Elhadji Mamadou Diarra.

Un spectacle avec des musiciens de différentes origines, un défilé de costumes traditionnels, un court-métrage sur l’immigration à Lévis, des jeux sur les pays ou encore une dégustation de boissons exotiques sont au programme.
«Avec cette première édition de Lévis interculturelle, j’invite la population de Lévis et des environs à venir célébrer la diversité culturelle avec nous et à fraterniser avec nos nouveaux arrivants. Je suis convaincu qu’en s’ouvrant aux autres, c’est toute la communauté lévisienne qui s’enrichit», a invité Gilles Lehouillier.

Cette fête fait suite à la déclaration commune qui rappelle «notre engagement en tant que collectivité à aider les gens à être mieux accueillis et intégrés», a souligné le président du Tremplin, Elhadji Mamadou Diarra.

Accueillir plus d’immigrants

Lévis compte aujourd’hui près de 4 000 personnes immigrantes. Elles étaient un peu moins de 1 500 en 2001. Si l’essentiel du nombre de travailleurs venus de l’étranger choisissent Montréal, Gilles Lehouillier en verrait bien une plus grande proportion s’installer à Lévis.

Dans cet objectif, le maire a estimé que la simplification des procédures d’immigration pour les travailleurs et l’accueil des personnes immigrantes sont essentiels pour accueillir plus d’immigrants. «Nous voulons devenir une terre d’accueil exceptionnelle, une terre d’accueil ouverte à la diversité», a-t-il déclaré.

Et l’arrivée d’un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui disait vouloir réduire le nombre d’immigrants pendant la campagne, ne l’inquiète pas outre-mesure a-t-il assuré. «Lorsque j’ai rencontré les candidats de la CAQ à Lévis, (j’ai vu que) leur objectif est le même que nous : faciliter les choses, être des accompagnateurs au niveau de l’immigration et faire en sorte qu’on puisse éliminer la complexité.»

Trop de paperasse

Pour le maire, la question n’est pas de savoir si le Québec accueillera 40, 50 ou 60 000 immigrants, mais comment les accueillir. «Le problème, c’est qu’il y a beaucoup trop de contraintes et de paperasse», a-t-il constaté avant de plaider pour une simplification des procédures.

«Il faut faciliter les choses. Si vous demandez à une personne, qui a besoin d’un cuisinier, de dépenser 2 000 $ pour faire une étude pour faire la preuve que ce cuisinier ne viendra pas voler la job de quelqu’un d’autre qui pourrait occuper ce poste. On tombe dans le ridicule. Tout le monde sait qu’il y a un manque flagrant (de main-d’œuvre)», a demandé Gilles Lehouillier, qui espère que «quelqu’un intervienne en haut lieu pour dire qu’il y a une réalité, et voici les secteurs d’activité où il y a un manque flagrant de main-d’œuvre. Donc, go

Les plus lus

Matières résiduelles : changement du jour de la collecte pour plusieurs quartiers

À compter du lundi 4 février 2019, près du tiers des Lévisiens qui sont desservis par des collectes en bacs roulants de matières résiduelles verront leur journée de collecte modifiée. La Ville de Lévis a donc invité, le 29 novembre, la population et les entreprises concernées à vérifier si leur secteur et leur jour de collecte sont modifiés.

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 21 novembre 2018

Le 9 novembre dernier, j’ai assisté à la 9e édition du Défi Karaoké au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral, qui s’est déroulée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis (1re photo). Merci à Pierre Gagné et toute son équipe du Centre de congrès pour leur excellent travail. 650 personnes se sont réunies pour assister à tout un spectacle en plus d’être très généreuses. On a réell...

Un deuxième projet d’école alternative pour Lévis

En plus d’un projet d’école Montessori mené par des Lévisiens, d’autres parents de la région travaillent à mettre sur pied une autre école primaire alternative.

De nouvelles places de garderie subventionnées dans le Grand Lévis

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 10 décembre, que le gouvernement du Québec ira de l'avant avec la création de 1 691 nouvelles places subventionnées en installation. De ce nombre, 1 207 places seront créées dans les centres de la petite enfance et 484 places dans les garderies subventionnées. Et plusieurs places ont été attribuées à des installations du Grand Lévis.

Les employés de service du CISSS approuvent l'entente de principe

Lors des 20 assemblées syndicales qui se sont déroulées au cours de novembre, les travailleurs du CISSS Chaudière-Appalaches ont approuvé à 96 % l’entente de principe intervenue entre les représentants du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) et l’employeur concernant les stipulations locales.

Recours collectif contre les frais scolaires illégaux : les détails du remboursement sont dévoilés

Le 30 juillet, la Cour supérieure du Québec a approuvé une entente intervenue entre 68 commissions scolaires du Québec, dont la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), et la représentante des parents ayant payé des frais scolaires pour leurs enfants fréquentant l'école publique primaire ou secondaire. L'entente prévoit que les 68 commissions scolaires visées paieront un montant total de 153 50...