Marie Cauchon a travaillé sur la production du jeu vidéo Assassin’s Creed Odyssey. CRÉDIT : PHILIP ROY-LONGVAL

La compagnie de jeux vidéo Ubisoft a développé le jeu le plus ambitieux de ses studios et de la série Assassin’s Creed : Assassin’s Creed Odyssey, en magasin depuis le 5 octobre. Ubisoft Québec avait la tâche de diriger la confection de cet opus plus grand que nature. Marie Cauchon, chef de produit chez Ubisoft Québec et originaire de Saint-Romuald, a travaillé sur ce projet.

Mme Cauchon travaille chez Ubisoft depuis maintenant neuf ans. Elle a débuté dans le secteur du laboratoire de recherche des jeux vidéo pour, ensuite, travailler sur le développement de jeux-applications sur la plateforme de Facebook et sur différents projets d’envergures dont : Assassin’s Creed Syndicate, Watch Dogs 2 et, finalement, Assassin’s Creed Odyssey. 

La Lévisienne est une ancienne élève de l’École secondaire Les Etchemins, elle a poursuivi sa formation à l’Université Laval en administration avec une majeure en marketing et a complété une maîtrise à l’étranger en Norvège et à Singapour.

Son travail consiste à «établir une collaboration et faire le pont entre les différentes équipes de production et celles du marketing à travers le monde». Si elle est habituée aux projets d’envergures d’Ubisoft, Assassin’s Creed Odyssey est de loin le plus ambitieux de son portefolio et constitue un travail de longue haleine même après le lancement de celui-ci.

«Une fois le jeu lancé, on continue notre travail pour sortir du contenu supplémentaire sporadiquement au cours de l’année», souligne la chef de produit.

Une conception internationale à Québec

Andrée-Anne Boisvert, productrice associée, qui a elle aussi travaillé sur le développement d’Assassin’s Creed Odyssey, évalue ce produit comme une grande réussite pour la boîte de Québec.

«Ubisoft Québec était le studio lead, on a établi les carrés de sable dans lesquels les autres divisions d’Ubisoft ont travaillé. C’est plus de huit entreprises sœurs à travers le monde qui ont travaillé sur ce projet avec nous. Ubisoft Québec a été le meneur du début à la fin du projet», explique Mme Boisvert. «La collaboration internationale, c’est ce qui fait le succès et la singularité d’Ubisoft», exprime Marie Cauchon. 

Assassin’s Creed Odyssey offre aux joueurs une exploration de l’époque antique de la Grèce, l’époque la plus éloignée de l’histoire que la franchise a explorée depuis ses tout débuts. De plus, les concepteurs ont introduit le concept de choix, c’est-à-dire, les joueurs pourront sélectionner entre un protagoniste masculin ou féminin, et, au lieu d’assister à une histoire, ils y prendront part grâce aux choix qu’ils devront faire tout au long de leur campagne.

«On veut offrir une expérience nouvelle aux joueurs et paver le futur de la marque», lance André-Anne Boisvert.

Ubisoft Québec a tenté d’innover avec ce jeu et de pousser la franchise un peu plus loin que ce à quoi les joueurs sont habitués.

«On est plus de 400 employés chez Ubisoft Québec, la majorité de la production du jeu est à Québec, c’est une excellente opportunité pour nous de se démarquer dans le monde du jeu vidéo», conclut Mme Boisvert.

Les plus lus

Matières résiduelles : changement du jour de la collecte pour plusieurs quartiers

À compter du lundi 4 février 2019, près du tiers des Lévisiens qui sont desservis par des collectes en bacs roulants de matières résiduelles verront leur journée de collecte modifiée. La Ville de Lévis a donc invité, le 29 novembre, la population et les entreprises concernées à vérifier si leur secteur et leur jour de collecte sont modifiés.

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 21 novembre 2018

Le 9 novembre dernier, j’ai assisté à la 9e édition du Défi Karaoké au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral, qui s’est déroulée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis (1re photo). Merci à Pierre Gagné et toute son équipe du Centre de congrès pour leur excellent travail. 650 personnes se sont réunies pour assister à tout un spectacle en plus d’être très généreuses. On a réell...

Un deuxième projet d’école alternative pour Lévis

En plus d’un projet d’école Montessori mené par des Lévisiens, d’autres parents de la région travaillent à mettre sur pied une autre école primaire alternative.

De nouvelles places de garderie subventionnées dans le Grand Lévis

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 10 décembre, que le gouvernement du Québec ira de l'avant avec la création de 1 691 nouvelles places subventionnées en installation. De ce nombre, 1 207 places seront créées dans les centres de la petite enfance et 484 places dans les garderies subventionnées. Et plusieurs places ont été attribuées à des installations du Grand Lévis.

Les employés de service du CISSS approuvent l'entente de principe

Lors des 20 assemblées syndicales qui se sont déroulées au cours de novembre, les travailleurs du CISSS Chaudière-Appalaches ont approuvé à 96 % l’entente de principe intervenue entre les représentants du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) et l’employeur concernant les stipulations locales.

Recours collectif contre les frais scolaires illégaux : les détails du remboursement sont dévoilés

Le 30 juillet, la Cour supérieure du Québec a approuvé une entente intervenue entre 68 commissions scolaires du Québec, dont la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), et la représentante des parents ayant payé des frais scolaires pour leurs enfants fréquentant l'école publique primaire ou secondaire. L'entente prévoit que les 68 commissions scolaires visées paieront un montant total de 153 50...