Marie Cauchon a travaillé sur la production du jeu vidéo Assassin’s Creed Odyssey. CRÉDIT : PHILIP ROY-LONGVAL

La compagnie de jeux vidéo Ubisoft a développé le jeu le plus ambitieux de ses studios et de la série Assassin’s Creed : Assassin’s Creed Odyssey, en magasin depuis le 5 octobre. Ubisoft Québec avait la tâche de diriger la confection de cet opus plus grand que nature. Marie Cauchon, chef de produit chez Ubisoft Québec et originaire de Saint-Romuald, a travaillé sur ce projet.

Mme Cauchon travaille chez Ubisoft depuis maintenant neuf ans. Elle a débuté dans le secteur du laboratoire de recherche des jeux vidéo pour, ensuite, travailler sur le développement de jeux-applications sur la plateforme de Facebook et sur différents projets d’envergures dont : Assassin’s Creed Syndicate, Watch Dogs 2 et, finalement, Assassin’s Creed Odyssey. 

La Lévisienne est une ancienne élève de l’École secondaire Les Etchemins, elle a poursuivi sa formation à l’Université Laval en administration avec une majeure en marketing et a complété une maîtrise à l’étranger en Norvège et à Singapour.

Son travail consiste à «établir une collaboration et faire le pont entre les différentes équipes de production et celles du marketing à travers le monde». Si elle est habituée aux projets d’envergures d’Ubisoft, Assassin’s Creed Odyssey est de loin le plus ambitieux de son portefolio et constitue un travail de longue haleine même après le lancement de celui-ci.

«Une fois le jeu lancé, on continue notre travail pour sortir du contenu supplémentaire sporadiquement au cours de l’année», souligne la chef de produit.

Une conception internationale à Québec

Andrée-Anne Boisvert, productrice associée, qui a elle aussi travaillé sur le développement d’Assassin’s Creed Odyssey, évalue ce produit comme une grande réussite pour la boîte de Québec.

«Ubisoft Québec était le studio lead, on a établi les carrés de sable dans lesquels les autres divisions d’Ubisoft ont travaillé. C’est plus de huit entreprises sœurs à travers le monde qui ont travaillé sur ce projet avec nous. Ubisoft Québec a été le meneur du début à la fin du projet», explique Mme Boisvert. «La collaboration internationale, c’est ce qui fait le succès et la singularité d’Ubisoft», exprime Marie Cauchon. 

Assassin’s Creed Odyssey offre aux joueurs une exploration de l’époque antique de la Grèce, l’époque la plus éloignée de l’histoire que la franchise a explorée depuis ses tout débuts. De plus, les concepteurs ont introduit le concept de choix, c’est-à-dire, les joueurs pourront sélectionner entre un protagoniste masculin ou féminin, et, au lieu d’assister à une histoire, ils y prendront part grâce aux choix qu’ils devront faire tout au long de leur campagne.

«On veut offrir une expérience nouvelle aux joueurs et paver le futur de la marque», lance André-Anne Boisvert.

Ubisoft Québec a tenté d’innover avec ce jeu et de pousser la franchise un peu plus loin que ce à quoi les joueurs sont habitués.

«On est plus de 400 employés chez Ubisoft Québec, la majorité de la production du jeu est à Québec, c’est une excellente opportunité pour nous de se démarquer dans le monde du jeu vidéo», conclut Mme Boisvert.

Les plus lus

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

Cégep de Lévis-Lauzon : une bibliothèque flambant neuve

Le Carrefour de l’information du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) accueille de nouveau les étudiants. Deux années de rénovation et 6,1 M$ d’investissement ont été nécessaires pour moderniser complètement l’espace de travail. La bibliothèque a été officiellement inaugurée le 15 mai.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Ouverture ce week-end de la Grande plée Bleue

La Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, que la Grande plée Bleue ouvrira ses portes dès ce samedi.

Ouvert ou fermé lundi?

La Ville de Lévis a dévoilé, le 10 mai, les modifications à l’horaire des services municipaux pendant le congé de la Journée nationale des patriotes du lundi 20 mai prochain. 

Week-end festif à Lévis

En plus de pouvoir profiter d’une belle fin de semaine côté température grâce à la bonté de Dame nature, les Lévisiens ont pu célébrer l’arrivée prochaine de l’été lors de nombreuses activités, le week-end dernier.

Le coup de feu du Régiment de la Chaudière

Le 6 juin 1944, 150 000 soldats alliés débarquaient sur les plages de Normandie afin de libérer l’Europe du joug nazi, dont près de 900 membres du Régiment de la Chaudière. 75 ans plus tard, le régiment basé à Lévis commémore sa participation à cet événement historique. Deux de ses membres ont bien voulu partager au Journal la petite histoire des exploits de la seule unité canadienne-française aya...