Dany Tremblay et Diane Dorval prendront part aux WFC, au début novembre. CRÉDIT : COURTOISIE

Déjà l’une des meilleures formations dans les compétitions canadiennes de barbecue, l’équipe lévisienne Wally BBQ pourra également briller sur la scène internationale. En effet, le maître du grill Dany Tremblay et sa conjointe, Diane Dorval, participeront du 7 au 11 novembre aux World Food Championships (WFC), le «Super Bowl» des compétitions de barbecue à l’échelle de la planète.

C’est grâce à la Canadian BBQ Society (CBBQS) que le résident de Lauzon et sa conjointe pourront vivre cette expérience d’une vie. Cette année, la CBBQS a conclu un partenariat avec les WFC afin de mettre la main sur deux «billets d’or».

Ce laissez-passer est obligatoire pour pouvoir participer à l’événement international tenu aux États-Unis, en Alabama. Si les maîtres du grill peuvent rivaliser entre eux dans certaines catégories, la plus grande compétition culinaire au monde couronne entre autres ceux qui préparent les meilleurs repas gastronomiques ou qui conçoivent le meilleur burger. L’an dernier, plus de 1 500 compétiteurs, réunis au sein de 449 équipes, ont pris part aux WFC.

À la fin août, la CBBQS a remis ses deux «billets d’or» aux deux équipes les plus performantes du Canada, un billet pour la meilleure formation de l’ouest du pays (de la Colombie-Britannique à la Saskatchewan) et l’autre pour la meilleure équipe de l’est du Canada (du Manitoba au Québec). 

Pour l’est, c’est Wally BBQ qui a obtenu le précieux laissez-passer. Un moment qu’a savouré Dany Tremblay, lui qui avait déjà eu un avant-goût des WFC en 2017 en étant le sous-chef d’Andreann Oster Geise dans la catégorie Bacon et de l’équipe True Smoke dans la catégorie Barbecue Kansas City Barbecue Society. 

«Quand la CBBQS m’a demandé si j’allais accepter le billet d’or s’il m’était remis, je leur ai dit que c’était sûr que j’y allais. Quand ils ont annoncé sur leur site Internet que Wally BBQ était l’une des deux formations retenues pour les WFC, je capotais honnêtement. J’étais vraiment excité, surtout d’avoir réalisé cet exploit à ma première année complète de compétition. […] Tout le monde veut y prendre part, c’est la grosse compétition», a partagé le chef de Wally BBQ, Dany Tremblay.

Objectif : la victoire

Si Dany Tremblay et sa conjointe n’ont pas des années d’expérience dans les compétitions de barbecue, Wally BBQ n’entend pas jouer pour autant aux touristes lors de sa participation dans la catégorie BBQ IBCA, où elle devra préparer la meilleure poitrine de bœuf (brisket), les meilleures côtes levées (ribs) et le meilleur porc effiloché (pulled pork).

«J’y vais pour gagner. Je ne vais pas là pour une deuxième place, je vais tout donner. J’espère terminer dans le top 10, ce qui me permettrait de participer à ce qu’ils appellent la ‘‘dernière table’’. Le gagnant de cette étape est qualifié pour la ‘‘table finale’’, où il affronte des chefs de restaurant», a fixé comme objectifs Dany Tremblay.

D’ici là, Dany Tremblay prendra part à d’autres compétitions de barbecue et finalisera sa préparation afin de faire rayonner l’excellence du barbecue québécois aux WFC.

Les plus lus

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.

Avis de ne pas consommer des fèves au canard et à l'érable vendues au Marché Carrier

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec le Marché Carrier (798, route du Président-Kennedy à Pintendre), avise la population de ne pas consommer des fèves au canard et érable, les unités vendues jusqu'au 23 janvier en format de 500 ml. En effet, ce produit ne comporte pas sur son contenant la mention «Garder réfrigéré» qui est exigée.

Des élèves de Lévis s’envoleront pour le Grand Nord

À plus de 2 000 kilomètres d’ici, au nord du Québec, se trouve un petit village nommé Quaqtaq. Dans cette communauté inuite de quelques centaines d’habitants, 17 élèves et 2 enseignantes de l’école Guillaume-Couture de Lévis passeront une semaine, du 27 mars au 3 avril, et iront à la rencontre des habitants du Nunavik et de leur mode de vie.

Demandes de démolitions en débat

L’adresse change, l’histoire se répète. À peine trois mois après la démolition de la maison Rodolphe-Audette, trois nouvelles demeures sont menacées de destruction à Lévis. Le sort des 51, 57 et 63 de la rue Saint-Gilbert sera scellé le 18 février par le conseil municipal qui rendra sa décision à l’appel déposé par deux citoyens engagés dans la protection du patrimoine.

Lévis ne sait plus où mettre la neige

La capacité des sites de dépôt et des terrains privés à recevoir la neige est à son maximum en raison des fortes précipitations des dernières semaines. Sans compter, les 40 centimètres supplémentaires que pourrait amener la tempête hivernale à partir de ce soir et jusqu'à demain.

Une prestigieuse bourse pour un génie lévisien

Depuis septembre, Marc-André Bégin, un étudiant en génie mécanique originaire de Lévis, a amorcé des études de doctorat au réputé Massachusetts Institute of Technology (MIT) grâce à l’obtention d’une prestigieuse aide financière américaine, la bourse Fulbright.

Policier de père en fils

Le 18 janvier dernier, le Lévisien Gabriel Teed a obtenu son diplôme de l’École nationale de police du Québec, située à Nicolet.