CRÉDIT : COURTOISIE

Cette année, Tommy Duchesneau a vécu une expérience personnelle hors de l’ordinaire. Dans les derniers mois, le jeune homme de 18 ans de Saint-Lambert-de-Lauzon s’est choisi et a perdu environ 80 livres.

Sans raison particulière, mais ayant ce désir depuis un certain temps, l’employé de la raffinerie lévisienne Jean-Gaulin d’Énergie Valero a profité de l’arrêt de production ce printemps pour changer radicalement ses habitudes de vie, encouragé dans cette voie par ces collègues.

En trois mois, Tommy Duchesneau a perdu une quarantaine de livres. Trois autres mois d’efforts plus tard, le Lambertin enregistrait une perte de poids similaire. Au final, il a fait passer son poids de 254 livres à 175 livres, une perte de poids d’environ 80 livres obtenue en suivant une méthode bien précise.

«Il n’y a pas de recette miracle, ces résultats viennent avec beaucoup d’efforts. J’ai fait beaucoup de course et comme la saison hivernale arrive, je poursuis mon entraînement en salle. Côté nourriture, j’étais une bibitte à sucre avant. Maintenant, je mange beaucoup de légumes et j’ai coupé mes portions», a décrit le jeune homme de 18 ans, tout en ajoutant qu’il avait consulté un médecin et une diététicienne pour valider ses choix et s’assurer qu’il était en bonne santé.

Un changement profitable

 Malgré les efforts qu’il a consentis et qu’il doit toujours consentir, Tommy Duchesneau ne regrette aucunement d’avoir vécu la transformation qu’il s’est imposée dans les derniers mois.

«Maintenant, je me sens très bien. Par exemple, j’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant. Mentalement aussi, je sors grandi de cette expérience. Désormais, je sais que je suis capable de réussir quelque chose de grand. Ça te permet d’avoir un contrôle de soi énorme», a-t-il partagé.

Fort de cette réussite, Tommy Duchesneau a plusieurs projets et défis en tête pour les prochains mois. Désirant d’abord partager son histoire pour inspirer d’autres personnes, le jeune homme entend notamment prendre part à une course l’an prochain.

Les plus lus

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.

Revue 2018 - Rétrospective de novembre

Pendant que la Ville amenait le dossier de l’aérodrome de Pintendre en Cour suprême et qu’elle se dotait d’une nouvelle image, la Davie recevait un nouveau contrat, le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, était de passage à Lévis et Paradis et Picard étaient nommés à des postes importants l’Assemblée nationale.