CRÉDIT : BIGSTOCK

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé le Portrait des effectifs infirmiers 2017-2018, le 23 octobre, qui dénombre 75 042 infirmières inscrites au Tableau. Au 31 mars 2018, 2 867 infirmières exerçaient la profession dans la région de Chaudière-Appalaches, soit 4,1 % de l’effectif provincial.

La région se démarque avec l’un des meilleurs taux d’inscription au baccalauréat, puisque 67 % de la relève infirmière titulaire d’un DEC en soins infirmiers poursuit sa formation au baccalauréat (cheminent DEC-BAC) dès la fin de son DEC. Par conséquent, la proportion d’infirmières bachelières au sein de l’effectif régional a augmenté de 8 points au cours des 5 dernières années, pour atteindre 42 %, s’approchant ainsi de la moyenne provinciale de 44 %. 

Au niveau provincial, on constate d’ailleurs que les titulaires d’un baccalauréat ont un meilleur taux d’emploi. Parmi la relève ayant obtenu un permis en 2017-2018, 93 % des diplômés du baccalauréat en sciences infirmières avaient un emploi au Québec au 31 mars 2018, contre 85 % des titulaires d’un DEC en soins infirmiers. 

Malgré une légère croissance de l’effectif infirmier de 0,8 % au cours de la dernière année, le taux d’infirmières et infirmiers pour 1 000 habitants dans Chaudière-Appalaches demeure largement sous la moyenne provinciale, soit 6,7 contre 8,4. Notons que 36 % des infirmières qui habitent dans Chaudière-Appalaches travaillent dans une autre région, notamment la Capitale-Nationale où sont dispensés des soins suprarégionaux.

Les plus lus

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Combattre le cancer pas à pas

Organisée par la Société canadienne du cancer, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis aura lieu au Stade Georges-Maranda, dans la nuit du 1er au 2 juin prochains. L’organisation souhaite attirer au moins 70 équipes à participer à l’événement et amasser 210 000 $ pour la recherche médicale entourant ce fléau.

Ouvert ou fermé à Pâques?

La Ville de Lévis a dévoilé, le 12 avril, l’horaire des services municipaux pendant le congé de Pâques, du vendredi 19 avril au lundi 22 avril.

L'échéance pour retirer les abris tempos à Lévis est prolongée

La Ville de Lévis a annoncé, le 17 avril, qu’en raison des conditions hivernales particulières des derniers mois, la date de retrait des abris d’hiver sera exceptionnellement repoussée jusqu'au 12 mai.

Bienville et Lauzon 100 % automatisés

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

La paramédecine communautaire : une alternative

Devant une Chambre de commerce de Lévis (CCL) bondée, Maxime Laviolette, directeur général chez Dessercom, a présenté la conférence Investir dans le réseau ambulancier au Québec, c’est payant, le 3 avril dernier. Celui-ci a mis en lumière la mission de Dessercom, l’histoire de la paramédecine au Québec et a soulevé certaines problématiques pour le futur du milieu.

Le Collège de Lévis fait une différence en Inde

Au cours des deux dernières années, une douzaine d’élèves du Collège de Lévis ont mis la main à la pâte afin de récolter des sous pour permettre la construction de puits en Inde. Ce projet d’éducation à la solidarité internationale a culminé en janvier dernier avec un voyage de 12 jours du groupe dans le sud de ce pays d’Asie.

Bourses à 65 leaders inspirants de l’Université Laval

Trois étudiants de la région font partie des 65 lauréates et lauréats de la 9e cérémonie du Programme de bourses de leadership et développement durable tenue récemment à l’Université Laval.

Un mouvement citoyen créé à Saint-Michel

À la suite de la séance du conseil municipal du 11 mars où des citoyens de Saint-Michel-de-Bellechasse ont contesté l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux, un regroupement de citoyens a été créé le 18 mars. Ce mouvement en a fait l’annonce via un communiqué de presse le 26 mars.