Martine Bérubé, native de Saint-Romuald, lance, le 13 avril, son tout premier livre intitulé New Liverpool, la bonne, la biche et le bâtard. Ce roman historique est le résultat de près de deux ans de travail.

Par Louis-Philippe Samson

info@journaldelevis.com

Ce récit de 610 pages raconte les péripéties d'Angélique Roberge, la bonne, d'Adélaïde Gagnon, la biche, et de Ferdinand Roberge, le bâtard, au courant des années 1840 à 1918 en pleine Révolution industrielle. New Liverpool, ancien quartier industriel de Saint-Romuald, est à l'honneur alors que le chantier naval était le principal moteur économique du secteur. Kidnapping, mariages, enfants illégitimes et les tragédies de la construction du pont de Québec agrémentent l'histoire des trois protagonistes.

Martine Bérubé, qui habite maintenant Ottawa, raconte que l'inspiration lui est venue alors qu'elle effectuait des recherches généalogiques sur sa famille maternelle. «J'ai toujours adoré les romans historiques et je trouvais que mon quartier de New Liverpool avait une belle histoire qui n'avait jamais été racontée, commente-t-elle. Avec ma passion pour l'écriture, je caressais le projet d'écrire sur le sujet, mais je n'avais pas assez de matériel. Ce sont mes recherches généalogiques qui m'ont donné le fil conducteur de mon histoire.»

La première année d'écriture a été consacrée à la recherche. À la suite de l'écriture des mémoires de son père, Martine Bérubé s'est lancée dans les recherches généalogiques qui ont été le premier pas à de nombreuses recherches exhaustives sur les bases de données des paroisses de la région, les documents historiques de la Société d'histoire de Saint-Romuald (SHSR), dont la monographie de Saint-Romuald signé par l'abbé Benjamin Demers, et la visite de plusieurs musées sur l'histoire des Ursulines de Québec et des Hurons-Wendat.

Ainsi, chacun des personnages principaux a réellement existé. «Je me suis amusé à imaginer la vie de ces personnes de New Liverpool à cette époque au travers des grands événements historiques », ajoute Mme Bérubé, qui a travaillé dans plusieurs ministères fédéraux pendant plus de 20 ans. On y retrouve notamment Pierre Télesphore Sax, le premier curé de la paroisse de Saint-Romuald.

Une suite, qui pourrait paraître dans les prochaines années, est en cours d'écriture. Le deuxième livre suivrait l'histoire de Lumina Roberge, une descendante d'Angélique, qui est présentée à la fin du livre.

Le lancement a lieu à la bibliothèque Lauréat-Vallière de Saint-Romuald le 13 avril de 17h30 à 19h30. Martine Bérubé sera aussi présente au Salon du livre de Québec les 15 et 16 avril, puis elle sera à l'hôtel de ville le 17 avril, dans le cadre d'une conférence de la SHSR, à Saint-Romuald.

Le livre New Liverpool, la bonne, la biche et le bâtard, sera disponible pour achat lors de ces événements, dans toute bonne librairie et en ligne sur le site des Éditions GID.

Crédit photo : Courtoisie

Les plus lus