Des participants marchant sur la piste du Relais pour la Vie. CRÉDIT : ARCHIVES

Le 2 juin prochain, le Stade Georges-Maranda accueillera la 13e édition du Relais pour la vie. Pour l’occasion, les participants auront la chance de s’activer aux côtés de la présidente d’honneur Dominique Vien.

Joggeuse au quotidien, Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre responsable du Travail et de la région de la Chaudière-Appalaches, a fait savoir qu’elle accompagnerait certainement les gens présents lors de l’événement. « Il me fera plaisir d’aller à la rencontre des participants et de les accompagner jusqu’aux dernières heures.»

Bien plus qu’une marche, le Relais pour la vie est une collecte de fonds organisée par la Société canadienne du cancer permettant d’amasser des sommes dédiées à la recherche sur le cancer. Depuis 13 ans maintenant, Lévis met la main à la pâte pour aider. Cette année, ce sont 250 000 $ qu’espèrent amasser les organisateurs avec l’événement. Au moment d’écrire ces quelques lignes, près de 77 000 $ étaient récoltés.

Plus qu’une activité de financement

Pour la plupart des participants, tout comme Mme Vien, le cancer s’est immiscé au sein de leur vie personnelle et professionnelle. Pour eux, le Relais pour la vie est bien plus qu’une activité de financement, c’est une journée porteuse d’espoir. «On est là pour eux et on va marcher pour eux», a expliqué Mme Vien.

«C’est une journée empreinte de grandes émotions. Il y a des gens qui rient, d’autres qui pleurent. On passe par toutes sortes d’émotions. Le but de cette journée est de garder espoir, mais surtout, de garder le cap.»

Malgré la multitude d’émotions en jeu durant cette journée, plein d’activités sont proposés pour permettre aux participants de passer à travers les douze heures. Débutant par la marche des survivants, l’événement se poursuit au rythme de la musique et de l’animation sur le site.

Un peu avant la cérémonie de clôture, tous sont réunis pour la cérémonie des luminaires. Pour l’occasion, des bougies sont déposées dans des sacs préalablement décorés et ornés de messages par les participants. La lumière émise par ces lampions servira d’inspiration pour les participants durant la nuit.

Lorsque les douze heures seront terminées, les organisateurs de l’événement révèleront alors le montant total.

En plus de sa charge émotive, l’événement tente de démystifier le cancer. «À une certaine époque, les gens étaient gênés de parler du cancer. Les choses ont grandement changé aujourd’hui. On en parle sans retenue. Il n’y a plus de tabou puisque ça touche toutes les couches de la société», a souligné Dominique Vien.

Une cause qui lui tient à cœur

Dominique Vien s’est dite très touchée que l’on ait pensé à elle pour la présidence d’honneur. «C’est quelque chose qui m’a toujours attiré, car c’est important. Plus personne ne peut dire qu’il ne sera pas touché par le cancer de près ou de loin. Aujourd’hui, rares sont les personnes qui ne comptent pas dans leur cercle une personne qui combat le cancer ou qui en a été victime.»

Ayant elle-même perdu des proches par cette maladie, elle affirme que «ça ébranle l’entourage, la famille et le milieu de travail».

C’est pourquoi elle invite les gens de Chaudière-Appalaches à se mobiliser et à former des équipes pour venir relever le défi, le 2 juin prochain, avec elle et tous les autres participants. Tous ceux qui souhaitent s’inscrire, peuvent le faire en ligne, sur le site internet du Relais pour la vie.

Les plus lus

Un feu se déclare dans le garage d’une résidence à Lévis

La Direction du service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (DSSIVL) est intervenue hier soir à Lévis pour combattre un feu qui s’était déclaré dans le garage d’une résidence.

Lévis aura son centre de jeu de laser

Bien établie dans la région de Montréal et à Québec, Laser Game Évolution ouvrira dans les prochains mois un centre de jeu de laser à Lévis. Situé au 38, rue Jacques-Nau, le nouvel établissement ouvrira ses portes en vue de la prochaine relâche scolaire en mars.

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Les Chevaliers restent parfaits à l’arraché

De retour à l’action après le congé des Fêtes, les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) accueillaient les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup et l’Intrépide de Gatineau, les 4 et 5 janvier. La formation lévisienne a remporté ses deux matchs pour porter sa séquence d’invincibilité à 32 victoires consécutives.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Une tempête pour amorcer la nouvelle année

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.

Nouvelle tempête en vue sur la région

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale en vigueur pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.