Des participants marchant sur la piste du Relais pour la Vie. CRÉDIT : ARCHIVES

Le 2 juin prochain, le Stade Georges-Maranda accueillera la 13e édition du Relais pour la vie. Pour l’occasion, les participants auront la chance de s’activer aux côtés de la présidente d’honneur Dominique Vien.

Joggeuse au quotidien, Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre responsable du Travail et de la région de la Chaudière-Appalaches, a fait savoir qu’elle accompagnerait certainement les gens présents lors de l’événement. « Il me fera plaisir d’aller à la rencontre des participants et de les accompagner jusqu’aux dernières heures.»

Bien plus qu’une marche, le Relais pour la vie est une collecte de fonds organisée par la Société canadienne du cancer permettant d’amasser des sommes dédiées à la recherche sur le cancer. Depuis 13 ans maintenant, Lévis met la main à la pâte pour aider. Cette année, ce sont 250 000 $ qu’espèrent amasser les organisateurs avec l’événement. Au moment d’écrire ces quelques lignes, près de 77 000 $ étaient récoltés.

Plus qu’une activité de financement

Pour la plupart des participants, tout comme Mme Vien, le cancer s’est immiscé au sein de leur vie personnelle et professionnelle. Pour eux, le Relais pour la vie est bien plus qu’une activité de financement, c’est une journée porteuse d’espoir. «On est là pour eux et on va marcher pour eux», a expliqué Mme Vien.

«C’est une journée empreinte de grandes émotions. Il y a des gens qui rient, d’autres qui pleurent. On passe par toutes sortes d’émotions. Le but de cette journée est de garder espoir, mais surtout, de garder le cap.»

Malgré la multitude d’émotions en jeu durant cette journée, plein d’activités sont proposés pour permettre aux participants de passer à travers les douze heures. Débutant par la marche des survivants, l’événement se poursuit au rythme de la musique et de l’animation sur le site.

Un peu avant la cérémonie de clôture, tous sont réunis pour la cérémonie des luminaires. Pour l’occasion, des bougies sont déposées dans des sacs préalablement décorés et ornés de messages par les participants. La lumière émise par ces lampions servira d’inspiration pour les participants durant la nuit.

Lorsque les douze heures seront terminées, les organisateurs de l’événement révèleront alors le montant total.

En plus de sa charge émotive, l’événement tente de démystifier le cancer. «À une certaine époque, les gens étaient gênés de parler du cancer. Les choses ont grandement changé aujourd’hui. On en parle sans retenue. Il n’y a plus de tabou puisque ça touche toutes les couches de la société», a souligné Dominique Vien.

Une cause qui lui tient à cœur

Dominique Vien s’est dite très touchée que l’on ait pensé à elle pour la présidence d’honneur. «C’est quelque chose qui m’a toujours attiré, car c’est important. Plus personne ne peut dire qu’il ne sera pas touché par le cancer de près ou de loin. Aujourd’hui, rares sont les personnes qui ne comptent pas dans leur cercle une personne qui combat le cancer ou qui en a été victime.»

Ayant elle-même perdu des proches par cette maladie, elle affirme que «ça ébranle l’entourage, la famille et le milieu de travail».

C’est pourquoi elle invite les gens de Chaudière-Appalaches à se mobiliser et à former des équipes pour venir relever le défi, le 2 juin prochain, avec elle et tous les autres participants. Tous ceux qui souhaitent s’inscrire, peuvent le faire en ligne, sur le site internet du Relais pour la vie.

Les plus lus

Coupe Dodge : les Chevaliers sont champions

Les Chevaliers de Lévis ont conclu leur saison 2017-2018 de la plus belle manière. En effet, les hommes de l’entraîneur-chef Mathieu Turcotte ont été couronnés champions de la Coupe Dodge midget AAA, le 22 avril à Gatineau. Pour ce faire, les Lévisiens ont vaincu en finale les Phénix du Collège Esther-Blondin par la marque de 3-1.

Osez être le grain de sable dans l’engrenage

Être le grain de sable dans l’engrenage, c’est en quelque sorte le message que lance Caroline Émond avec son livre La dysfonction banale d’un système de santé malade.

Camp de jour : un pacte pour favoriser l’intégration de tous les jeunes

C’est en présence du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que des responsables de ce dossier au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et à la Ville de Lévis ont dévoilé, le 27 avril, les détails entourant une entente entre les deux organismes. Le pacte permettra des mesures concrètes pour offrir des «services encore mieux adaptés» aux enfants de 5 à 12 an...

Lévis, toujours un pôle immobilier

Alors que le volume monétaire échangé en 2017 dans le domaine immobilier commercial a été en baisse en Chaudière-Appalaches comparativement à 2016, Lévis est épargnée et son volume monétaire échangé a même été en hausse l’an dernier, selon le Bilan immobilier commercial 2017 de la firme CAPREA.

Des syndiqués de Davie rappellent «les promesses non réalisées»

Alors que des ministres fédéraux, Jean-Yves Duclos, Harjit Saijan et Carla Qualtrough, sont à Québec pour faire une annonce concernant le Manège militaire, des représentants des travailleurs syndiqués du Chantier Davie sont présents sur les lieux depuis 10h15 ce matin. Par cette intervention, ils veulent rappeler aux représentants du gouvernement Trudeau qu’ils sont toujours sans travail.

Davie : une publicité d'Irving Shipbuilding dégoûte la CSN

La parution d'une pleine page de publicité d'Irving Shipbuilding, ce matin dans un quotidien de Québec, vantant les retombées de 270 M$ de ses activités auprès d'entreprises québécoises a provoqué le courroux du Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN.

La Ville de Lévis propose son boulevard intelligent

Dans le cadre d’un concours lancé par Infrastructure Canada, la Ville de Lévis a soumis sa candidature au Défi des villes intelligentes, a annoncé le maire, le 23 avril à l’occasion du conseil municipal. Le projet présenté, Un boulevard intelligent à Lévis, vise une meilleure gestion de la circulation sur le boulevard Guillaume-Couture.

Un bâtiment industriel est la proie des flammes à Saint-Romuald

Les pompiers de Lévis ont dû combattre, samedi, un incendie dans un bâtiment industriel du quartier Saint-Romuald.

Fermeture temporaire de l’École Sainte-Hélène après un incendie

L’École Sainte-Hélène, à Breakeyville, sera fermée vendredi 11 et lundi 14 mai, en raison des travaux de nettoyage à la suite d’un incendie survenu ce 10 mai.

La Beaurivage sort de son lit

La Ville de Lévis a annoncé, ce matin, que des débordements localisés de la rivière Beaurivage, en raison d’une hausse du niveau d’eau au cours des dernières heures causée par les pluies abondantes, sont survenus dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon. Les services d’urgence sont toujours sur place et l’évacuation préventive des résidences du secteur touché a eu lieu ce matin. De plus, le ...