Des résidents du Manoir du Coteau, à Beaumont, ont réalisé le plus gros casse-tête au monde en 69 jours.

Un tonnerre d’applaudissement a retenti au sous-sol du Manoir du Coteau, le 4 juillet, alors que le plus gros casse-tête commercialisé au monde y a été dévoilé. Au grand bonheur des résidents, la fresque, qui compte 48 000 morceaux et expose 29 endroits dans le monde, occupe désormais un mur complet de la salle polyvalente.

Lorsque Geneviève Godbout, responsable des loisirs au Manoir du Coteau, est arrivée en fonction en janvier dernier, l’intérêt des résidents pour les casse-têtes était déjà bien présent. «Toutes les semaines, un casse-tête se réalisait. Je voyais de six à dix personnes travailler d’arrache-pied avant les activités, après le repas, en attendant leur tour pour jouer aux cartes et même tard le soir pour finaliser ou avancer le casse-tête communautaire qui était en place sur une table», a-t-elle fait remarquer.

À la recherche de projets à concrétiser avec les quelque 115 personnes âgées de la résidence, la responsable aux loisirs a pris connaissance d’un reportage réalisé par TVA, en mars dernier, sur le Manoir Lafontaine, à Rivière-du-Loup. «Celui-ci desservait la même clientèle que nous, soit des personnes d’expérience autonomes et semi-autonomes. [Les résidents] avaient réalisé le plus gros casse-tête commercialisé de 40 320 morceaux, sous la thématique de Walt Disney», a expliqué Mme Godbout, qui, à ce moment, a entamé ses recherches pour mettre la main sur un casse-tête de cette envergure. Déniché sur Internet, le casse-tête Voyages autour du monde de 48 000 pièces a finalement été commandé depuis l’Europe, le 23 mars.

Défi relevé

Pendant 69 jours, du 12 avril au 19 juin, ce projet a occupé une vingtaine de résidents du Manoir du Coteau, à Beaumont. Livré à la résidence dans une valise de voyage de 100 litres et séparé en 24 sections de 2 000 morceaux, le casse-tête s’étend maintenant sur près de 8 mètres de largeur et plus de 2 mètres de hauteur. «Je me rappellerai toujours de la citation d’une sage dame, Jeannine Vermette, qui m’a dit : “À notre âge, pour nous garder en vie, il faut avoir des défis et ce projet en est un d’envergure, mais motivant”», s’est rappelée Geneviève Godbout.

Ce défi n’a toutefois pas semblé contenter les résidents, qui, à leur grand bonheur, se sont vus remettre d’autres nouveaux casse-têtes à réaliser. «Ça me fait plaisir de voir des gens encore actifs. […] Moi aussi ça me prendrait du monde à la municipalité pour arranger le casse-tête que j’ai des fois», a conclu à la rigolade le maire de Beaumont, David Christopher.


Les plus lus

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Une chorégraphie lévisienne pour Le Zéro du texto

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.

La SQDC dévoile l’emplacement de la succursale de Lévis

La Société québécoise du Cannabis (SQDC) a dévoilé que sa succursale de Lévis aura pignon sur rue au 95, route du Président-Kennedy. L'information a été confirmée par le service des relations de presse de la SAQ.