Le chanteur Patrick Zabé, entouré du parolier Daniel Moisan et du chorégraphe Jacques St-Amant, a assisté au tournage du vidéoclip au quai Paquet.

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.

Par cette chaude journée de juillet, la température est montée d’un cran supplémentaire au quai Paquet à Lévis. Sous le soleil couchant encore brulant, ils étaient plus de 70 danseurs à exécuter la chorégraphie imaginée par le professeur de danse Jacques St-Amant sur les rythmes entrainants de samba merengue du Zéro du texto, le dernier titre de Patrick Zabé sorti le 10 avril. Âgé de 77 ans, le chanteur de Québec, qui se bat depuis plusieurs années contre la maladie de Parkinson, était venu les encourager et n’a pas caché son plaisir de voir sa musique mise à l’honneur, exécutant même quelques pas de danse à côté du fauteuil d’où il a assisté au tournage.

Après une répétition au sous-sol de l’église Christ-Roi, où se tiennent habituellement les cours de Jacques St-Amant, les participants ont appris et pratiqué l’enchainement, avant de se rendre au quai Paquet choisi pour sa magnifique vue sur le château Frontenac. Vêtus de blanc et de noir, les danseurs amateurs se sont placés et ont enchainé les mouvements sous les directives de leur professeur muni d’un micro. Plusieurs prises ont été nécessaires, faisant à chaque fois résonner les paroles sur la place publique et attirant les curieux parmi les nombreuses familles venues se rafraichir dans les jets d’eau et profiter des installations. Certains se sont même laissés entrainer par la musique.

L’imagination au défi

Il y a près de deux mois, Jacques St-Amant entend la nouvelle pièce de Patrick Zabé pendant l’émission télévisée de Denis Lévesque sur TVA, à laquelle participait le chanteur. Séduit dès les premières notes, le chorégraphe imagine déjà des pas de danse pour cette musique. Le lendemain alors qu’il partage ses idées, il est filmé par l’une de ses élèves, Michelle Marotte, qui envoie aussitôt la vidéo à Patrick Zabé. La réponse ne tarde pas à venir et le défi est lancé : créer une chorégraphie et réunir une troupe de danseurs pour la réaliser.

Une fois l’enchainement élaboré, il est présenté à Patrick Zabé au cours d’une soirée. Pas moins de 80 participants ont répondu présents pour le plus grand bonheur du chanteur. Après avoir envoyer la vidéo aux professeurs de l’association des professionnels de la danse en ligne, Prodel, dont le professeur fait partie, le premier projet prévoyait de rassembler plusieurs écoles du Québec pour un tournage à Lévis au début du mois de juin. Finalement, chacun des professeurs tournera une vidéo dans sa ville avec en arrière plan un site caractéristique de la région. Toutes les vidéos seront rassemblées grâce à un montage pour donner le vidéoclip final.

Le Zéro du texto est une chanson écrite par Daniel Moisan, parolier et réalisateur du chanteur, spécialement pour Patrick Zabé. Avec ce titre, il aimerait bien remporter un nouveau succès, et devenir pourquoi pas la danse de l’été, comme il a connu avec ses chansons populaires, telles que Agadou Dou Dou. «Je suis gâté, car ma carrière a été un déploiement de jouissance et de plaisir, j’aime ce monde!», s’est réjouit le chanteur.

Les plus lus

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon se serait effondrée.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.

Nouvelle tempête en vue sur la région

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale en vigueur pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le Service d’entraide dans le besoin à Saint-Nicolas

Le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas est à la recherche de nouveaux locaux et de financement à la suite d’un avis de non-renouvellement de l’entente d’occupation qui les liait avec le Conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Nicolas-de-Lévis. L’organisme à but non lucratif (OBNL) a reçu une lettre le 22 décembre dernier leur demandant de quitter les locaux du sous-sol de l’église de Sa...