Dominique Vien (au centre) a présenté ses engagements en compagnie de Normand Mercier et Marie-Claude Guillemette, de Plastiques Moore de Saint-Damien.

De passage dans une entreprise manufacturière de Saint-Damien-de-Buckland le 13 septembre, la députée sortante et candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Bellechasse, Dominique Vien, a présenté ses engagements afin de résoudre la pénurie de main-d’œuvre qui frappe son comté, comme partout en Chaudière-Appalaches.

Selon la candidate libérale, les nombreuses promesses de son chef, Philippe Couillard, permettront de s’attaquer concrètement à cette problématique. 

Lors d’une entrevue avec le Journal, Dominique Vien a rappelé que le PLQ avait déjà mis en place des programmes pour favoriser l’automatisation au sein des entreprises et que sa formation s’est engagée à accorder des avantages fiscaux aux aînés qui veulent participer au marché du travail ainsi qu’à favoriser l’arrivée de travailleurs immigrants dans les régions.

Pour ce faire, les libéraux promettent de donner des moyens et des responsabilités accrus aux MRC ainsi qu’aux organismes de développement économique et communautaire pour dresser un portrait précis des besoins du marché du travail, bonifier les services de francisation en entreprise ainsi que favoriser l’intégration et la rétention des travailleurs immigrants.

Au niveau local, Dominique Vien entend régler la pénurie de logements pouvant accueillir ces derniers et trouver des solutions pour faciliter les déplacements des travailleurs.

«La pénurie de main-d’œuvre est le défi numéro un pour les entreprises. Il faut donc s’assurer que tous les intervenants travaillent en concertation afin de développer une offre de services optimale pour l’accueil et l’intégration des travailleurs immigrants. Les meilleures solutions émanent toujours de la concertation», a soutenu la députée sortante.

Pointes contre ses adversaires

Dominique Vien a profité de l’occasion pour s’en prendre aux positions de ses adversaires en lien avec cette question. 

Estimant que l’immigration est la principale solution pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre, elle a déploré la promesse de la Coalition avenir Québec (CAQ) de réduire le nombre d’immigrants accueillis chaque année afin «de leur accorder plus de ressources pour leur intégration» et de renvoyer chez eux après trois ans les immigrants qui échoueraient un «test des valeurs».

«Toutes les entreprises que j’ai rencontrées pensent que l’immigration est une réponse positive à cette problématique. La CAQ est complètement déconnectée, elle refuse même de reconnaître la pénurie de main-d’œuvre comme une priorité économique. […] Ils sont complètement à côté de leurs pompes. Ils ne sont pas en diapason avec les gens d’affaires de Bellechasse-Etchemins. Ce que des employeurs me disent, c’est que ce n’est pas le temps de laisser baisser les seuils et de mettre des barèmes supplémentaires», a déploré la candidate libérale.

Du même souffle, Dominique Vien a critiqué les candidats du Parti québécois du Grand Lévis, dont son adversaire Benoît Béchard, après que ce dernier ait affirmé que les libéraux avaient échoué sur cet enjeu, notamment parce que la problématique est «connue et documentée» depuis 2008.

«La problématique s’est développée avec acuité depuis deux ou trois ans. Depuis, nous avons posé des gestes pour s’y attaquer, notamment en mettant en place des mesures pour favoriser l’intégration et la rétention de l’immigration. Il faut continuer nos efforts», a conclu Mme Vien.

Les plus lus

C'est la fin pour Barbacoa

L'entreprise lévisienne Barbacoa a annoncé, le 15 avril, sa fermeture définitive, via son site Internet.

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Lévis cet été

Après Québec, c’est maintenant au tour de Lévis d’avoir son jeu d’évasion. L’expert en création de jeu d’énigme, l’entreprise Défi-Évasion, proposera trois salles thématiques dès le mois d’août grâce à un investissement de 400 000 $.

Le Bazar de Lévis rouvre ses portes

Le Bazar de Lévis, populaire marché aux puces lévisien, tiendra son édition du printemps les 13 et 14 avril, de 9h à 16h, à l’intérieur de l’École Champagnat de Lévis. L’événement sera de nouveau au profit de la Maison de la Famille Rive-Sud.

Séries midget AAA : les Chevaliers au bord du gouffre

Malgré qu'ils aient bombardé le filet adverse avec 65 tirs, les Chevaliers de Lévis se sont inclinés 2-1, vendredi à Dollard-Des Ormeaux, face aux Lions du Lac Saint-Louis lors du troisième match de la série demi-finale 3 de 5 opposant les deux équipes. Avec cette deuxième victoire consécutive face aux Lévisiens, la formation montréalaise prend les devants 2-1 dans la série et n'est qu'à un seul m...

Les finalistes des Pléiades sont maintenant connus

Lors d'un cocktail tenu le 27 mars au campus de Lévis de l’UQAR, la Chambre de commerce de Lévis a dévoilé les finalistes du concours Les Pléiades – Prix d’excellence 2019. Le dévoilement s’est tenu en présence des partenaires et finalistes de la 18e édition de l'événement visant à saluer la réussite entrepreneuriale en Chaudière-Appalaches.

Un match ultime pour les Chevaliers

Dans le cadre de la demi-finale des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis affrontent les Lions du Lac Saint-Louis. Après une victoire et une défaite à l’aréna de Charny, la formation lévisienne se dirigeait au domicile des Lions pour les matchs 3 et 4 de la série 3 de 5, les 22 et 24 mars derniers.

Collision à Lauzon : l'enquête conclut à un accident

L’enquête concernant l’accident mortel, causé par une collision entre un piéton et un véhicule de déneigement, survenu 14 février dernier à Lauzon est maintenant terminée, a annoncé par voie de communiqué le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Lévis servira de décor à un court-métrage

Ancienne étudiante en cinéma au Cégep de Lévis-Lauzon qui a fait sa place dans le monde de la production cinématographique, Nellie Carrier a remporté un prix de 100 000 $ à un concours de scénario. Son court-métrage Boulevard 132 sera tourné à Lévis.