L’avenue Taniata a le taux d’inoccupation commerciale le plus élevé de Lévis. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Selon la plus récente étude d’inoccupation commerciale de CAPREA conseil Immobilier, Lévis conserve son attractivité commerciale dans la région. Pour une deuxième année consécutive, l’artère commerciale la plus attrayante de la Chaudière-Appalaches est la route des Rivières. Si certains secteurs lévisiens sont forts populaires, d’autres dans la ville souffrent toutefois de ces mouvements.

En effet, on peut apprendre dans l’édition 2018 de l’étude que seulement 4,2 % des locaux commerciaux sont inoccupés sur la route des Rivières, un taux qui se situait à 4,3 % l’an dernier.

Le boulevard Guillaume-Couture est également fort apprécié par les entrepreneurs commerciaux. En 2018, 7,1 % des locaux sont inoccupés, une diminution comparativement à 2017. Selon les données de CAPREA, le taux d’inoccupation pour le boulevard Guillaume-Couture l’an dernier était plutôt de 8,6 %.

Si ces deux artères sont fort populaires, les deux autres secteurs commerciaux lévisiens étudiés par la firme de conseil immobilier semblent pâtir de ces mouvements. Le taux d’inoccupation sur l’avenue Taniata est passé de 10 % en 2017 à 10,7 % cette année. Du côté du quartier Miscéo, le taux d’inoccupation a également augmenté, passant de 6,4 % à 8 %.

Cependant, malgré ces augmentations, la situation n’est pas pour autant critique selon Christian-Pierre Côté, président de CAPREA conseil Immobilier et directeur de la division Analyse et intelligence d’affaires de cette entreprise.

«En général, ça va bien à Lévis. On constate qu’il y a un peu plus de disponibilité, mais on construit quand même beaucoup. On construit du pied carré et il s’absorbe. Entre 5 % et 10 %, on ne se pose pas vraiment de question. Dans le quartier Miscéo, ce sont de petits locaux, alors ce n’est peut-être pas super représentatif. Sur l’avenue Taniata, le déplacement vers le Carrefour Saint-Romuald a eu plus d’impact. Il y a aussi de nouveaux bâtiments qui ont amené plus de pieds carrés», a analysé M. Côté.

Un «cycle normal»

Selon le président de CAPREA conseil Immobilier, les variations repérées à Lévis dans le cadre de l’étude s’expliquent principalement par le désir des entrepreneurs d’occuper des espaces commerciaux au goût du jour, un «cycle normal» dans ce domaine.

«Les clients recherchent des constructions neuves dans des secteurs très fréquentés. Même si on dit qu’on est en train de sortir de l’ère de l’automobile, les gens veulent avoir accès rapidement à des commerces de proximité sur leur parcours qui mène à leur travail ou leur loisir. Ce sont les plus vieux bâtiments qui sont moins compétitifs. Les propriétaires de ces édifices devront investir ou les requalifier. Un commerçant ne veut pas aller dans un endroit débâti puisque ça lui enlève de la crédibilité auprès des clients, qui choisira toujours le lieu le plus convivial», a expliqué Christian-Pierre Côté.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Sa passion de la danse racontée dans un film

La danse occupe presque tout leur temps. La réalisatrice Christine Chevarie-Lessard invite les spectateurs à passer 76 minutes avec des jeunes inscrits au programme professionnel de l’École supérieure de ballet du Québec. L’un d’eux, François, a grandi à Lévis avant de rejoindre la Métropole pour vivre son rêve.

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Une piste hors route pour Lévis Chrysler

Depuis le début du mois de novembre, Lévis Chrysler offre un sentier d’essai hors route à ses clients pour tester leur véhicule utilitaire sport (VUS) dans des conditions optimales. Actuellement fermée en raison des conditions hivernales, la piste est située directement sur le terrain du concessionnaire, à flanc de montagne. Jean Gosselin, directeur général chez Lévis Chrysler, souhaite offrir une...