Photos : White Lights Media

L’athlète lévisien Marc-Antoine Gosselin prenait part au championnat canadien de dynamophilie qui se déroulait à Terre-Neuve, le 9 mai dernier. Après deux ans sans compétitionner en raison de la pandémie, Gosselin est monté sur la première marche du podium dans la catégorie des 231 lbs.

C’est en 2011 que le Lévisien a commencé à s’entraîner en salle. Il a décidé d’adopter le style de vie de la dynamophilie en 2013 et c’est en 2016 qu’il a participé à sa première compétition, lui qui rêvait de décrocher le titre de champion canadien open.

Malgré les hauts et les bas de la pandémie, le Lévisien a persévéré et s’est présenté à Terre-Neuve avec l’intention de réaliser son objectif. À l’épreuve du squat, il a été en mesure de soulever 639,3 lbs tandis qu’à l’épreuve du bench, il a réalisé un de ses records personnels en compétition avec une levée de 429,9 lbs pour conclure la compétition avec une levée de 727,5 lbs au deadlift.

«Au cours des deux dernières années, je me suis amélioré dans les trois exercices. Je dirais qu’au bench, c’est là que je me suis le plus amélioré. J’ai levé 27 lbs de plus que mon dernier record en compétition. J’ai trouvé la recette qui fonctionnait pour moi et je l’ai répétée, j’aurais pu encore faire mieux», lance Marc-Antoine Gosselin en entrevue avec le Journal.

L’athlète a obtenu un total de poids soulevés de 1796,7 lbs et son plus proche concurrent s’est inscrit au classement avec 1763,7 lbs. L’athlète lévisien avoue être demeuré conservateur dans ses levées puisqu’il était en tête tout au long de la compétition.

«Une toute petite erreur de placement et ta levée peut être disqualifiée, ça demande beaucoup de concentration et de précision dans l’exécution. Je n’ai donc pas pris de risques parce que je n’avais qu’un seul objectif et c’était de devenir champion canadien», ajoute le Lévisien.

Un sport et un style de vie

«Pour performer en dynamophilie, il faut de la persévérance, de la résilience et trouver la recette qui fonctionne pour chacune des levées et tenter de la répéter. Cependant, ce qui fonctionnait l’année dernière peut ne plus fonctionner cette année, c’est une constante adaptation chaque jour», explique le passionné d’entraînement physique.

C’est cette façon de pensée et de vivre qui passionne le sportif lévisien. À ses yeux, l’esprit de camaraderie qui règne dans les compétitions et le style de vie entourant la dynamophilie sont des sources de motivation et de dépassement importantes.

«Ce qui m’a accroché, c’est qu’on peut voir nos progrès de façon tangible comparativement à d’autres sports qui peuvent être plus techniques. Avec la dynamophilie, on voit les résultats assez clairement», souligne-t-il.

De nouveaux objectifs

Maintenant qu’il a atteint son objectif de devenir champion canadien, Marc-Antoine Gosselin en est à l’élaboration de nouveaux objectifs. Déjà, il devra mettre sur pied un nouvel entraînement afin de gagner de la masse musculaire puisqu’il souhaite dorénavant compétitionner dans la classe
des 264 lbs.

Il vise même compétitionner dans cette nouvelle catégorie de poids dès février prochain lors du championnat canadien de dynamophilie qui se déroulera à Vancouver.

«Mon prochain objectif sera de devenir champion canadien dans la catégorie
des 265 lbs pour ensuite participer aux championnats du monde. À long terme, j’aimerais faire un podium aux championnats du monde, mais ce sera une bonne marche à monter», exprime le Lévisien.

En temps normal, les champions canadiens peuvent prendre part aux championnats du monde. Cette année, Marc-Antoine Gosselin devra prendre son mal en patience puisque la fédération a décidé d’envoyer les champions des années précédentes qui n’ont pas pu prendre part aux championnats du monde qui avaient été annulés en raison de la pandémie.

«C’est sûr que c’est stimulant de se mesurer aux meilleurs au monde. En dynamophilie, on veut toujours s’entraîner et compétitionner avec les meilleurs, c’est une source de motivation pour moi», conclut le champion canadien.

Les plus lus

Gerry Fassett nous a quittés

Bien connu dans le monde sportif régional, le Lévisien Gerard «Gerry» Fassett est décédé le 8 juillet dernier, à l'Hôtel-Dieu de Lévis.

Une petite équipe lévisienne rêve en grand

L’équipe de soccer senior masculine AA D1 de Lévis-Est s’est imposée par la marque de 2-1 contre Lanaudière-Nord le 7 juillet dernier, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Québec. En plus d’être la première participation de cette équipe dans la compétition, contrairement à la plupart de ses adversaires, Lévis-Est se caractérise par son jeune effectif co...

Des Lévisiens en route pour les Jeux mondiaux des policiers et pompiers

Une délégation de sept athlètes lévisiens, dont Serge Moineau et Steven Teed du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), ainsi que Milaine Bouchard, Keven Bureau, Cédric Fauchon, Jean-Philippe Lachance et Éric Paquet, du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL), prendront part aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers 2022 qui se dérouleront à Rotterdam aux Pays-Bas du 22 ...

Un bon début de saison pour le Groupe Garneau

Nouvelle formation dans la Ligue de balle rapide sénior de Bellechasse, le Groupe Garneau de Saint-Jean-Chrysostome connaît de bons moments. Après neuf parties, l’équipe lévisienne présente une fiche de cinq victoires et quatre revers et tire son épingle du jeu dans l’un des plus importants circuits de balle rapide au Québec.

Une bonne première saison pour les Rapides en PLSQ

La saison régulière de l’équipe féminine senior de l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO), évoluant dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) féminine, a officiellement pris fin le 16 juillet dernier. Les Rapides ont terminé à la troisième position du classement régulier et se sont donc qualifiées pour la coupe PLSQ, qui s’amorcera le 30 juillet prochain.

Jeux du Québec : la Chaudière-Appalaches remporte quatre médailles lors de la première journée

La délégation de la Chaudière-Appalaches a amorcé la 55e Finale des Jeux du Québec de belle façon en remportant samedi quatre médailles, lors de la première journée de compétition à Laval.

Jeux du Québec : un Lévisien sera le porte-drapeau de la Chaudière-Appalaches

Par voie de communiqué, la délégation de la Chaudière-Appalaches aux prochains Jeux du Québec a annoncé, le 21 juillet, que c'est le Lévisien Médéric Fortin qui sera son porte-drapeau lors de la cérémonie d'ouverture de la version estivale de la compétition, demain.

Défi MU-16 : jamais deux sans trois pour Québec

Équipe Québec a été couronnée championne du Défi MU-16 de l’Est de Football Canada en s’imposant contre l’Ontario, le 24 juillet au Nouveau-Brunswick. Deux jeunes joueurs lévisiens ont mis l’épaule à la roue afin d’aider la formation québécoise à conquérir ce trophée pour la troisième fois de suite.

Alexandre Caron remporte le bronze aux Atlas Games

L’athlète de CrossFit lévisien, Alexandre Caron, prenait part aux Atlas Games qui se déroulaient à Montréal du 10 au 12 juin derniers. Après ces trois jours de compétition, le Lévisien est monté sur la troisième marche du podium.

Jeux du Québec : trois nouvelles médailles pour la Chaudière-Appalaches

La délégation de la Chaudière-Appalaches a récolté jeudi trois nouvelles médailles lors de la 55e Finale des Jeux du Québec, dont deux au golf et une en triathlon.