Lydia St-Pierre participera au Championnat canadien junior féminin à Calgary à la fin juillet. À cet occasion, sa famille a mis sur pied une campagne de sociofinancement.

Lydia St-Pierre est cette jeune golfeuse lévisienne qui retient l’attention partout où elle passe. Impressionnante et remplie de talent, la jeune sportive vient d’entamer sa saison de compétition et a pour objectif de se classer pour les deux dernières rondes du Championnat canadien junior féminin 18 ans et moins qui se déroulera à Calgary du 30 juillet au 2 août.

«C’est gros!», ont d’emblée lancé Lydia et sa mère, Sandra Vézina, en entrevue avec le Journal. Pour la jeune golfeuse qui vient tout juste de terminer son secondaire deux, c’est le plus gros événement auquel elle aura eu la chance de participer.

À ses yeux, son but est déjà clair. «Mon objectif, c’est de faire la cut. Donc, c’est quatre rondes et si après deux rondes, je me classe en haut du pointage moyen, je continue, sinon je rentre à la maison sans disputer les deux autres rondes», a-t-elle expliqué avec détermination.

Pour celle qui compte déjà deux victoires et une deuxième place depuis le début de la saison ce sera l’opportunité de faire bonne impression puisque plusieurs entraîneurs américains de renoms seront au rendez-vous pour observer le potentiel de chacune en vue d’un éventuel recrutement. «J’ai hâte de voir à quel point c’est gros, combien il va y avoir de personnes et les conditions qui seront beaucoup plus difficiles (…) Si je fais la cut, j’aurai atteint mon objectif de l’année, j’ai travaillé tout l’hiver pour l’atteindre. Ce serait gros pour ma carrière», a-t-elle partagé.

Une saison de transition

Maintenant que Lydia St-Pierre est à l’aube de sa troisième année du secondaire, plusieurs changements de son entourage sportif se sont déjà enclenchés. Pour le moment, c’est le golfeur originaire de Tahiti, Vaïta Guillaume, qui sera son entraîneur jusqu’au début des classes. Ensuite, Kevin Bergeron, coentraîneur-chef du Rouge et Or golf de l’Université Laval, prendra le relais jusqu’à la fin de ses études secondaires. 

«C’est sûr qu’on a beaucoup de travail, mais même si c’est un nouveau coach (Vaïta Guillaume), j’ai confiance en lui et il va m’aider à réaliser mes objectifs!», a ajouté la Lévisienne. 

Selon elle, ses plus grandes qualités en tant que joueuse de golf résident dans le «mind game et le putting» et son plus grand défi est sa stratégie de jeu. «Ma game ressemble beaucoup à celle de l’année dernière. J’ai changé mes bâtons, donc mon swing a vraiment changé, j’ai amélioré mes distances et ma stratégie s’améliore de plus en plus», a-t-elle certifié.

Une campagne de sociofinancement

Comme les compétitions sont de plus en plus fréquentes et éloignées, Lydia St-Pierre et sa famille ont décidé de mettre sur pied une campagne de sociofinancement à hauteur de 10 000 $ pour les aider à défrayer une partie des coûts de la saison, mais surtout pour permettre à Lydia de se rendre à Calgary. «Le GoFundme est une façon d’aller chercher quelques revenus pour Lydia. Elle ne peut pas avoir de revenu parce qu’elle est trop jeune, elle ne peut pas avoir de commandite, car les règles au golf sont très strictes, elle pourrait perdre son statut d’amateur. Donc, on s’est dit qu’on pourrait essayer de passer par cette plateforme pour voir si ça l’aiderait à aller plus loin dans sa carrière et prendre part à un plus grand nombre de tournois», a justifié Mme Vézina.

De plus, Lydia participe fréquemment à des championnats aux États-Unis où la compétition est beaucoup plus féroce «étant donné que le bassin de joueurs est beaucoup plus gros là-bas». L’année dernière, la famille a déboursé 15 000 $ pour la saison de golf de Lydia. Cette année, à lui seul, le Championnat canadien junior féminin coûte 4 000 $. 

Comme les années avancent et que Lydia St-Pierre souhaite être au sommet de son sport, d’autres mesures coûteuses devront être prises pour son développement. «À partir de novembre prochain et pour le reste de l’hiver, on veut aller jouer au moins une fois par mois en Floride pour garder le feeling de jouer dehors, ça aura un effet positif, c’est certain», a souligné la mère de la joueuse.

D’ici là, Lydia ne voit que le Championnat canadien dans sa soupe. «Je vais me présenter là-bas, faire de mon mieux et tenter de jouer mon score!», a-t-elle conclu.

Pour plus d’information sur la campagne de sociofinancement de Lydia St-Pierre ou pour y contribuer, consultez le www.bit.ly/2XINFqM.

Les plus lus

Annulation de bains libres au complexe aquatique de Saint-Nicolas

En raison d’une panne d’électricité, la Ville de Lévis a annulé des bains libres prévus aujourd’hui au Complexe aquatique multifonctionnel de Saint-Nicolas. Les bains libres annulés aujourd’hui sont les suivants : Bain tous, de 10 h 30 à 12 h Bain entraînement, de 10 h 30 à 13 h 30 Les cours pour adultes prévus aujourd’hui de 12 h 30 à 14 h 30 sont quant à eux maintenus, de même que toute aut...

Tournoi atome : les équipes locales mordent la poussière

Malgré la présence de trois équipes lévisiennes lors des matchs ultimes du 2 février, aucune formation de la région n’a remporté les grands honneurs lors de la première semaine du Tournoi international atome Desjardins de Lévis.

45 ans pour l’International pee-wee BSR

102 équipes provenant de 7 pays différents seront de passage cette année à la 45e édition de l’International pee-wee BSR qui se tiendra à l’Aréna BSR du secteur Bernières et l’Aquaréna de Charny, du 13 au 23 février prochains. Également, Jeannot Demers, président du tournoi depuis 19 ans, passera le flambeau à la fin de cette édition.

«Retour à la normale» pour le tournoi atome de Lévis

Le Tournoi international atome Desjardins de Lévis se tiendra aux arénas de Lévis et André-Lacroix du 27 janvier au 9 février prochains. Cette année, 94 équipes de calibre atome AA à C prendront part à la compétition. Parmi ces formations, une équipe tchèque et une américaine se joindront aux équipes canadiennes.

Des Lévisiens champions à Shawinigan

L’Express Rive-Sud atome BB2 a remporté dans sa catégorie les grands honneurs du Tournoi provincial atome Desjardins de Shawinigan, disputé à la mi-janvier.

Les Chevaliers toujours en tête de leur division

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec poursuivaient leur périple sur la route pour une deuxième semaine d’activités consécutive. Les représentants de Lévis affrontaient les Vikings de Saint-Eustache, le 29 janvier, et le Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF), le 31 janvier. Une fois de plus, les Chevaliers ont enregistré deux victoires par les marques respectives ...

Un week-end victorieux sur la route pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec débutaient une série de six matchs sur la route, les 24 et 26 janvier derniers. Les Lévisiens ont eu le dessus sur les Estacades de Trois-Rivières par la marque de 4 à 1, le 24 janvier, et ont réservé le même sort aux Gaulois de Saint-Hyacinthe en l’emportant en prolongation par la marque de 4 à 3, le 26 janvier.

Junior AA : des buts pour le Lévis Honda, un revers cruel pour l'Expert

Lors de la dernière fin de semaine d'activités dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches, les deux formations lévisiennes y évoluant, le Lévis Honda de Lévis et l'Expert de Saint-Romuald, ont connu des week-ends aux antipodes. Si l'attaque du Lévis Honda n'a pas dérougi, l'Expert a dû s'avouer vaincu lors d'un duel au sommet très défensif.

Une première victoire pour Genest en Coupe du monde

La Lévisienne Lauriane Genest et sa coéquipière manitobaine Kelsey Mitchell ont signé, vendredi, leur première victoire en sprint par équipe à la Coupe du monde de cyclisme sur piste, disputée au Vélodrome de Milton, en Ontario.

Le tournoi atome de Lévis officiellement lancé

En cours depuis lundi, le Tournoi international atome Desjardins de Lévis a tenu son match d'ouverture officiel hier soir, à l'Aréna de Lévis.