CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, l’Association nord-américaine des joueurs et joueuses de hockey balle (NBHPA) et son fondateur, Alex Burrows, ont déploré le silence du gouvernement quant à la réouverture des centres de dekhockey de la province.

«La NBHPA a élaboré un plan de déconfinement et de relance avec différentes phases pour le hockey balle et nous sommes définitivement en mode solutions! Le hockey balle, qui compte plus de 75 000 adeptes au Québec, ne figure dans aucune liste ou phase pour le retour graduel du sport au Québec. J’aimerais beaucoup discuter avec la ministre Isabelle Charest de solutions et d’alternatives pour un début graduel de la saison estivale de hockey balle. Nous sommes prêts à discuter et à présenter plusieurs alternatives afin d’éviter la catastrophe financière pour des dizaines d’organisations, mais pour cela, la ministre doit nous accorder un appel et une rencontre», a lancé M. Burrows.

Afin de «sauver les centres» de dekhockey, la NBHPA a récemment créé un mouvement sur les médias sociaux, une initiative encouragée par plusieurs joueurs de ce sport. À travers ce mouvement, l'association désire mettre à l'avant-plan les solutions qu'elle propose pour permettre un retour au jour, notamment : 

- Mesures de prévention très sévères; 

- Centres de hockey balle avec plusieurs lavabos et stations de désinfectant à mains;

- Maximum de joueurs au banc et autres alternatives au jeu habituel afin de privilégier des joutes sans contact;

- Des académies, des pratiques des locations de surface, des formules à bout de souffle avec uniquement 1 ou 2 joueurs sur le banc pour les changements, le tout pour limiter le nombre de joueurs sur la surface de jeu et au banc et respectant la règle de distanciation physique de 2 mètres.

En proposant certaines alternatives qui respectent les normes de la santé publique, les centres de dekhockey souhaiteraient également louer leurs surfaces de jeu extérieures avec des restrictions ou offrir différentes activités sur leurs surfaces. Par cette mesure, ils pourraient générer des revenus «dans le but de pouvoir payer leur frais fixes et ainsi rester en vie». Concrètement, à court terme, seul l’accès aux surfaces serait permis et le service de cantine ou de bar n'accueillerait que 10 personnes à la fois sur des surfaces de 5 000 pieds carré.

La NBHPA a fait savoir que plusieurs organisations ont présentement «de gros tracas financiers depuis le début de la pandémie et ils ont peur pour la suite si jamais la dekhockey n’obtient pas de réponse de la part du gouvernement québécois». Ce sont une dizaine voire même une vingtaine d’années de travail pour certains qui pourrait s’écrouler en un seul été.


Les plus lus

Dylan Djeté accepté dans une école américaine

Le receveur lévisien de l’équipe de football des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté, traversera la frontière cet été pour poursuivre sa carrière aux États-Unis, puisque ce dernier a été recruté par la Clearwater Academy International (CAI), située en Floride, où il portera les couleurs des Knights, dès l’automne prochain.

Louis-Philippe Hamel continue de briller

Malgré le confinement, certains athlètes lévisiens peuvent toujours se distinguer dans leur discipline respective. C’est notamment le cas de Louis-Philippe Hamel, un jeune Lévisien de 12 ans. Ce dernier a remporté, dans sa catégorie, le Tournoi maison RX1 Nation, le 8 mai dernier.

Repêchage LHJMQ : un bassin lévisien populaire

14 hockeyeurs lévisiens ou évoluant pour des équipes de la ville ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lors du repêchage 2020 du circuit Courteau les 5 et 6 juin.

Matte et Ferland reçoivent chacun une bourse de la FAEQ

Les patineurs artistiques lévisiens Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, qui forment un duo, se sont chacun mérités une bourse du programme de bourses La Capitale au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Une cycliste lévisienne récompensée par la FAEQ

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 27 bourses aux cyclistes étudiants-athlètes lors du lancement virtuel de la quatrième édition du Défi 808 Bonneville, le 16 juin dernier. Parmi ces boursiers, une Lévisienne a mis la main sur une bourse pour son excellence académique.

Des joueurs de la région au repêchage de la LHJAAAQ

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) tenait son repêchage annuel de façon virtuelle, le 13 juin. Au total, ce sont 14 joueurs de la région qui ont été repêchés dans les rangs des différentes équipes de la LHJAAAQ, voici un tour d’horizon de ces joueurs.

Laurence Lavoie-Tremblay remporte un trophée Aramis

La cavalière lévisienne Laurence Lavoie-Tremblay a mis la main sur un trophée Aramis, le 30 mai dernier. Cheval Québec, qui tient annuellement la Soirée des Aramis, a dû modifier sa façon de faire et remet ses prix tous les samedis depuis le 16 mai sur sa page Facebook pour reconnaître les succès québécois de l’industrie équine.

Deux athlètes de la région récompensés par la FAEQ

Dans le cadre de son Programme parrainage, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 43 bourses à des étudiants-athlètes de la province. Parmi ces boursiers, le cycliste sur route de Saint-Henri-de-Lévis, Pier-André Côté, et le fondeur lévisien Philippe Boucher (sur la photo) ont été récompensés.