Mario Fortier a notamment occupé la fonction de président de la Société de transport de Lévis de 2017 à 2021. Photos : Manuel Cardenas

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé Mario Fortier comme nouveau candidat dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, le 8 août. L’ancien conseiller municipal, qui a œuvré de 2009 à 2021 et avait été défait lors des dernières élections municipales à Lévis, affrontera donc la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Martine Biron lors des prochaines élections provinciales.

Par Manuel Cardenas

Le nouveau candidat conservateur, qui réclame un état moins interventionniste, des baisses de taxes et des services essentiels plus accessibles pour les citoyens, n’a pas pesé ses mots quand il a expliqué la raison qui l’a poussé à être candidat en vue du scrutin du 3 octobre.

«L’étincelle qui m’a fait bouger, c’est l’arrogance et le manque de respect de M. Legault envers les citoyens des Chutes-de-la-Chaudière et de Lévis. Ils ont tassé deux députés appréciés des Lévisiens pour faire place à deux amis des médias qui vivent à l’extérieur de Lévis. Un ancien ex-candidat à la chefferie péquiste, animateur de radio à Montréal, et une journaliste de la colline parlementaire qui habite Sillery. Ça donne l’impression qu’ils prennent les gens des Chutes-de-la-Chaudière pour acquis. Comme s’il n’y avait pas de gens assez compétents et engagés parmi les 150 000 citoyens de Lévis», a exprimé d’un ton ferme M. Fortier en faisant référence à Bernard Drainville ainsi que Martine Biron, tous deux candidats de la CAQ ayant remplacé François Paradis et Marc Picard.

Le chef du PCQ, Éric Duhaime, qui était sur place, s’est réjoui de cette annonce.

«Je suis vraiment heureux d’accueillir un homme d’expérience comme Mario dans l’équipe conservatrice. Les électeurs des Chutes-de-la-Chaudière ont la chance d’avoir un candidat pour les représenter qui a fait ses preuves, qui est à l’écoute et qui, lui, connaît la réalité quotidienne des citoyens, les besoins et les enjeux de la région», a exprimé le chef conservateur.

Les dossiers importants

M. Fortier a énuméré certains enjeux locaux qui sont primordiaux pour lui.

«Au plan local, j’ai toujours été et je serai toujours un farouche défenseur du troisième lien qui assurera à long terme la prospérité et la sécurité des citoyens des deux rives. On veut aussi continuer d’élargir les autoroutes 20 dans les deux directions, il y a du gros transit entre l'Ontario et les Maritimes et c’est important que l’économie de la région ne soit pas paralysée. Il manquerait un lien est et ouest autre que la 132 et la 20 et ça ne s’est pas fait dans la dernière décennie, mais c’est un enjeu qui me préoccupe certainement beaucoup», a affirmé Mario Fortier.

Le nouveau candidat a également mentionné son intention d’améliorer le transport en commun et favoriser une interconnexion entre Lévis et Québec.

Une image reconnue dans la région

Le candidat conservateur a été membre du comité exécutif dans l’équipe du maire Gilles Lehouillier de 2013 à 2017 et il a notamment occupé la fonction de président de la Société de transport de Lévis de 2017 à 2021. Fort de ses 17 ans d’implication politique au niveau municipal, dont 12 à titre d’élu à la Ville de Lévis, le résident de Lévis mise sur cette longue implication sur le territoire.

Finalement, Mario Fortier a réaffirmé son sentiment d’appartenance pour la Rive-Sud de Québec.

«Je veux travailler pour que ce soit des gens de Lévis qui soient élus à Lévis et qu’on continue de travailler les dossiers des Lévisiens au profit des Lévisiens», a conclu M. Fortier.

 

Les plus lus

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Foire d’empoigne entre Drainville et Laflamme

Un peu moins d’une semaine après le débat électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), quatre des cinq candidats des principaux partis en lice dans la circonscription de Lévis ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de CHOI FM, le 14 septembre en matinée. La joute a notamment été le théâtre de plusieurs prises de bec entre le candidat de la Coalition avenir Qu...

Le maire devra s'absenter du boulot

La Ville de Lévis a annoncé, le 22 septembre, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devra s'absenter du travail au cours des prochaines semaines.

Une nouvelle recrue représentera le PLQ dans les Chutes-de-la-Chaudière

D’origine tunisienne ainsi que juriste et avocate de formation, la Lévisienne Wafa Oueslati portera les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière au cours de la campagne électorale provinciale, a annoncé le parti, le 24 août dernier. Installée à Lévis depuis 2020, Mme Oueslati tentera d’obtenir la confiance de ses concitoyens en allant à leur rencontr...

Pénurie de main-d’oeuvre : Biron présente ses solutions

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, a détaillé ses engagements économiques, le 8 septembre. Si elle est élue le 3 octobre prochain, la nouvelle politicienne veut notamment miser sur l’immigration, la valorisation de la formation professionnelle, l’innovation et la concertation régionale pour s’attaquer au problème numéro un des entrepreneurs...

Martine Biron présente son «triangle de priorités»

C’était au tour de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, de lancer officiellement sa campagne électorale, le 1er septembre dernier. La candidate caquiste a alors présenté ses priorités divisées en trois volets.

Richard Garon portera les couleurs libérales dans Lévis

La candidature du Lévisien Richard Garon pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lévis a été annoncée le 15 août dernier, lors d’un rassemblement avec Marc Tanguay, député sortant de LaFontaine.

Bernard Drainville veut concrétiser les désirs lévisiens

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Lévis, Bernard Drainville, a officiellement lancé sa campagne électorale, le 31 août dernier. L’homme politique a alors énuméré plusieurs dossiers régionaux dans lesquels il souhaiterait s’impliquer s’il est élu le 3 octobre prochain.

Le PQ fera confiance à Jean-Daniel Fontaine dans Bellechasse

L’entrepreneur bellechassois, Jean-Daniel Fontaine, défendra les idées du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Bellechasse au cours de la campagne électorale provinciale qui se conclura le 3 octobre prochain. Celui qui vivra sa première expérience à titre de candidat souhaite travailler sur les enjeux de la pénurie de main-d’œuvre et de la dévitalisation de sa circonscription.

Mobilité régionale : le PQ mise plutôt sur un train léger

De passage à Québec le 2 septembre, le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que plusieurs candidats péquistes de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont présenté leur proposition pour s'attaquer aux problèmes de congestion dans la région. Pour le PQ, la solution passe par la création d'un train léger entre Lévis et Lebourgneuf, s'il obtient le pouvoir le 3 ...