Les maisons en rangée avant leur démolition qui s'est amorcée hier. CRÉDIT : COURTOISIE

Dans un échange de courriels avec le Journal, le vice-président du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), Gaston Cadrin, a déploré la démolition de maisons en rangée «patrimoniales» sur la rue Saint-Laurent, près de l'intersection avec la rue Montcalm. La destruction du complexe surplombant le Parcours des Anses et le fleuve Saint-Laurent s'est amorcée hier.

«C'est vraiment déplorable qu'on soit obligé de détruire ces maisons de style mansart construites vers 1880. Des maisons en rangée ou maisons de ville du XIXe siècle sont très rares à Lévis. Il y en a au coin des rues de l'Entente et Saint-Joseph ainsi qu'entre la côte du Passage et le début de la rue Wolfe», a lancé M. Cadrin.

Selon Radio-Canada, la démolition du complexe était nécessaire puisqu'il était menacé par un glissement de terrain. D'ailleurs, l'opération a été autorisée par un arrêté du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Du même souffle, le vice-président du GIRAM n'a pas caché sa crainte que le terrain, disposant d'une des meilleures vues de la région sur le Vieux-Québec et le fleuve Saint-Laurent, soit récupéré par un promoteur en vue d'y construire des unités d'habitation. Il demande donc l'intervention de la Ville de Lévis.

«La Ville devrait s'entendre avec le propriétaire actuel pour acquérir le terrain afin d'offrir à tous cette superbe panorama sur Québec dans ce secteur dépourvu d'espace vert», a suggéré M. Cadrin.

Le propriétaire mécontent de la sortie

Une solution qui ne reçoit pas l'approbation du propriétaire des maisons en rangée, Claude Tremblay.

Encore sous le choc d'avoir assisté à la démolition de son «plan de retraite» puisqu'il ne s'attendait pas à devoir réaliser cette intervention, M. Tremblay aimerait que le sort du terrain demeure entre ses mains. Il trouve d'ailleurs ridicule l'idée de l'espace vert de Gaston Cadrin.

«Je me suis tapé 28 ans de travail pour entretenir et refaire cette propriété en respectant sa valeur patrimoniale. Le patrimoine me tient à coeur comme le démontrent mes engagements à ce niveau. Que quelqu'un vienne me dire de ne rien bâtir sur ce site pour qu'il devienne un espace vert, ça vient me chercher. À 300 mètres à peine, il y a le parc du Lieu historique national du chantier A.C. Davie et un peu plus loin le quai Paquet. Il faudrait que la trame urbaine soit continue comme c'était le cas avant la démolition des maisons en rangée», a lancé celui qui s'est notamment fait connaître pour ses campagnes citoyennes contre l'oléoduc de Valero le long du fleuve Saint-Laurent.

Ne sachant pas encore ce qu'il fera avec sa propriété, Claude Tremblay assure toutefois qu'il prendra tous les moyens pour que son projet ou celui d'un nouveau propriétaire, s'il vend le terrain, respecte le patrimoine bâti du secteur. Se basant sur un avis qu'il a commandé à un géologue, il croit fermement que le site peut accueillir une nouvelle construction.

Les plus lus

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Davie : Blaney déplore les «shows de boucane libéraux»

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans ce comté lors des prochaines élections, Steven Blaney, a critiqué, le 22 août, les «annonces préélectorales» du gouvernement libéral au profit de Chantier Davie qui ne résultent pas en l’octroi de contrats immédiats. Pour ce faire, l’élu lévisien s’en est pris à la décision d’Ottawa «de perm...

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

La candidate libérale dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis investie

Laurence Harvey, candidate du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a officiellement été investie en vue des élections de l’automne prochain, le 15 août dernier, elle qui était la seule candidate en lice.

Brault et Bouchard-Théberge pour le Bloc à Lévis

Le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de ses deux candidats dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et de Lévis-Lotbinière pour la prochaine campagne électorale canadienne, le 31 août dernier. Sébastien Bouchard-Théberge sera le candidat pour Bellechasse-Les Etchemins-Lévis tandis que François-Noël Brault sera celui de Lévis-Lotbinière.

Conseil en bref : le recyclage coûtera plus cher à la Ville de Lévis

Le conseil municipal de la Ville de Lévis a fait sa rentrée après la pause estivale, le 26 août, lors d’une séance ordinaire présidée par la mairesse suppléante, Isabelle Demers.

Blaney est fier de son bilan

À l’aube de la prochaine campagne électorale fédérale, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 4 septembre, le bilan de son plus récent mandat, un premier dans les rangs de l’opposition officielle à Ottawa. Selon l’élu lévisien, son travail a permis «des gains considérables» pour son comté.

La Davie prendra d’assaut les élections fédérales

Insatisfaits de n’avoir obtenu aucun engagement clair du gouvernement fédéral concernant l’inclusion de Chantier Davie dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) avant le déclenchement des élections fédérales, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches (CSN), Ann Gingras, et le président de l’Association des fournisseurs de...

Ottawa rend publique son intention d'acheter le pont de Québec

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québ...

3e lien : Bouchard-Théberge demande à Blaney de respecter la compétence provinciale

Par voie de communiqué, le candidat du Bloc québécois (BQ) dans Bellechasse–Les Etchemins–Lévis, Sébastien Bouchard-Théberge, a demandé, le 11 septembre, au député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada, Steven Blaney, de s’engager, dans le cas où son parti remporterait les élections du 21 octobre prochain, à transférer à Québec l’enveloppe budgétaire en infrastructures «q...