CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Dans le cadre du conseil municipal extraordinaire tenu le 15 juillet, la Ville de Lévis a adopté à l’unanimité l’entente de principe entre le syndicat des cols blancs de la Ville de Lévis et les représentants de la Ville pour le renouvellement de la convention collective conclu le 8 juillet dernier.

À la suite de 30 rencontres, exclusivement à l’interne, entre les parties depuis octobre 2018, les 850 cols blancs, sans convention collective depuis le 31 décembre dernier, de la Ville de Lévis ont voté à 70 % les termes négociés avec la Ville proposés par leur comité de négociation.

«Je suis heureuse de l’entente. Le tout s’est déroulé dans le plus grand respect et nous croyons avoir conclu une entente gagnant-gagnant», a fait savoir par voie de communiqué la présidente du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) section locale 2927, Isabelle Émond.

Les détails de l’entente

Cette nouvelle convention collective d’une durée de cinq ans favorisera une flexibilité et une plus grande efficience des deux parties, selon la Ville. «Un horaire de travail variable permettra à nos cols blancs de bénéficier d’un ajustement d’horaire afin de comprimer les heures de travail sur deux semaines par mesure de bénéficier d’une journée supplémentaire de congé», a expliqué Gaétan Drouin, directeur général adjoint de la Ville de Lévis. Ce dernier croit que cette façon de faire permettra une meilleure conciliation travail-famille pour les travailleurs municipaux.

De plus, le nombre d’heures de travail par semaine passera de 32,5 à 35 heures et certains avantages sociaux seront désormais accessibles aux employés temporaires de la Ville en réponse au contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre. «On veut être attractif comme employeur. Donc, les travailleurs temporaires vont bénéficier de meilleurs avantages sociaux pour assurer le maintien en emploi», a justifié M. Drouin.

Selon le directeur général de la Ville de Lévis, Simon Rousseau, les citoyens bénéficieront eux aussi de la «flexibilité» de cette entente puisque la plage horaire des services municipaux sera plus étendue. En effet, les citoyens auront accès aux services municipaux de 12h à 13h30 en plus de l’horaire régulier, ce qui n’était pas le cas auparavant étant donné que les services étaient suspendus durant ces heures de la journée.

«Parfait et raisonnable» pour le maire

Cette entente sera donc rétroactive au 1er janvier 2019 et assurera une qualité de vie des cols blancs de la Ville tout en maintenant la qualité des services offerts à la population, selon la Ville de Lévis.

Aux yeux du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les négociations et l’entente ne pouvaient pas être plus «parfaites» pour les deux parties. «Ce qu’on est allé chercher, c’est une plus grande flexibilité dans les conditions de travail. (…) On souhaitait atteindre une cible entourant les 2 % (d’augmentation salariale annuelle moyenne) et c’est exactement ce qu’on a atteint, c’est parfait et c’est raisonnable (comme entente)», a-t-il commenté en bordure du conseil municipal extraordinaire.

Les plus lus

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Blaney et Gourde déplorent les propos de Trudeau sur le 3e lien

Steven Blaney et Jacques Gourde, députés fédéraux sortants du Parti conservateur du Canada (PCC) dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, ont vivement réagi, le 7 octobre, à la suite du discours tenu par Justin Trudeau, premier ministre du Canada et chef du Parti libéral du Canada, lors de son passage à Québec à propos du troisième lien, le 4 octobre dernie...

Le conseil municipal du 23 septembre en bref

Les échevins de Lévis se sont réunis, le 23 septembre, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville. Voici un résumé des points qui ont retenu l’attention lors de la réunion.

Débat des candidats de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis : le troisième lien au cœur des discussions

Six des sept candidats en lice pour le poste de député dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney (Parti conservateur du Canada), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), Laurence Harvey (Parti libéral du Canada), Marc Johnston (Parti populaire du Canada), Chamroeun Khuon (Nouveau parti démocratique) et André Voyer (Parti vert du Canada), ont croisé le fer lors d’un débat sur les ond...

La Chambre de commerce de Lévis présente sa liste d'épicerie

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a présenté, le 4 octobre, les enjeux prioritaires qu'elle a identifiés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. La situation du Chantier Davie, la mobilité et la main-d’œuvre sont au cœur des préoccupations de cette organisation.

Le PHCC s’affiche contre l’avortement

Yves Gilbert, candidat aux élections fédérales pour le Parti de l’héritage chrétien du Canada (PHCC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a réitéré ses idées pour la région et en a profité pour affirmer que lui et son parti se positionnaient du côté pro-vie, au lendemain du débat des chefs présenté sur les ondes de TVA le 1er octobre dernier.

Lettre ouverte - La CSN demande des réponses aux candidats concernant la Davie

Voici une lettre ouverte d'Ann Gingras, présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), portant sur la place du dossier de la Davie dans la campagne électorale fédérale.

Le Bloc présente ses priorités environnementales

Les candidats du Bloc québécois de Chaudière-Appalaches, François-Noël Brault (Lévis-Lotbinière), Sébastien Bouchard-Théberge (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Priscilla Corbeil (Mégantic-L’Érable), se sont réunis le 30 septembre au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour exposer différents enjeux environnementaux de Chaudière-Appalaches. Priscilla Corbeil, candidate de Mégantic-L’Érable, Séb...