L’aide financière de 762 000 $ du gouvernement caquiste provient du Fonds vert, rebaptisé Fonds d’électrification et de changements climatiques. CRÉDIT : EMILIE PELLETIER

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Bien au fait des conditions dans lesquelles travaillent quotidiennement des hommes et des femmes dans les parcs industriels en période de chaleur intense, la Ville a déposé un projet pilote auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Ce dernier visait en effet à réaliser, dans son deuxième plus grand parc industriel, des opérations de verdissement des ilots de chaleur.

 «Monsieur le ministre, votre annonce ne peut pas arriver plus à point», s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. En visite dans les 14 parcs industriels de la ville, qui regroupent 16 500 emplois, il affirme avoir constaté la préoccupation des entreprises d’améliorer la qualité de vie des travailleurs.

«La végétalisation, l'utilisation de matériaux de construction réfléchissants, l'aménagement de surfaces perméables à la pluie et la création d'infrastructures pour la mobilité active ou collective figurent parmi les solutions qui seront mises en œuvre», puisqu’une aide financière maximale d’environ 760 000 $ du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a été remise à Lévis. 

 

Huit projets au Québec

Le projet, soumis par la Ville de Lévis, a été retenu parmi sept autres dans diverses municipalités de la province. Il s’agissait d’un appel de projets de la phase 2 du programme Climat municipalités, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à s’adapter aux changements climatiques.

Le ministre Charrette, qui a «salué le leadership de Lévis dans le domaine», espère donc que la mise en œuvre d’un tel projet pourra s’étendre à d’autres municipalités, «lors de la création de nouveaux parcs industriels et quartiers ou lors de la réfection de secteurs existants de la ville». Il estime aussi que l’aide gouvernementale contribuera à améliorer l’attractivité du parc auprès des entreprises.

M. Lehouillier a lui aussi confirmé son intention de faire du parc industriel Bernières, «un modèle pour les 13 autres parcs», d’est en ouest de la ville.  

Aucun échéancier n’a toutefois été dévoilé en ce qui a trait à la réalisation concrète de ce projet.

Les plus lus

La Ville augmentera de 183 % la réserve d’eau potable de Saint-Étienne-de-Lauzon

La Ville de Lévis a annoncé, le 29 juillet, qu’elle remplacera le réservoir d’eau potable du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon afin d’augmenter de 2 230 mètres cubes la capacité de sa réserve d’eau.

2 M$ investis par la Ville pour la phase 1 du parc Jean-Dumets

Accompagné de Clément Genest, conseiller municipal du secteur Saint-Nicolas, et de Christian Lambert, président de Revitalisation Village Saint-Nicolas, Gilles Lehouiller, maire de Lévis, a annoncé un investissement minimal de 2 M$ afin de construire un nouveau pavillon d’accueil ainsi qu’une aire de jeux d’eau multifonctionnelle au parc Jean-Dumets, le 22 juillet.

Nouvelle phase pour le remplacement du tablier du pont de Québec

Plusieurs ministres, dont le ministre des Transports du Québec François Bonnardel, ont annoncé, le 14 juillet, qu'une nouvelle étape est franchie pour le projet de remplacement du tablier du pont de Québec avec la publication d'un appel d'offres pour la préparation des plans et des devis.