L’aide financière de 762 000 $ du gouvernement caquiste provient du Fonds vert, rebaptisé Fonds d’électrification et de changements climatiques. CRÉDIT : EMILIE PELLETIER

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Bien au fait des conditions dans lesquelles travaillent quotidiennement des hommes et des femmes dans les parcs industriels en période de chaleur intense, la Ville a déposé un projet pilote auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Ce dernier visait en effet à réaliser, dans son deuxième plus grand parc industriel, des opérations de verdissement des ilots de chaleur.

 «Monsieur le ministre, votre annonce ne peut pas arriver plus à point», s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. En visite dans les 14 parcs industriels de la ville, qui regroupent 16 500 emplois, il affirme avoir constaté la préoccupation des entreprises d’améliorer la qualité de vie des travailleurs.

«La végétalisation, l'utilisation de matériaux de construction réfléchissants, l'aménagement de surfaces perméables à la pluie et la création d'infrastructures pour la mobilité active ou collective figurent parmi les solutions qui seront mises en œuvre», puisqu’une aide financière maximale d’environ 760 000 $ du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a été remise à Lévis. 

 

Huit projets au Québec

Le projet, soumis par la Ville de Lévis, a été retenu parmi sept autres dans diverses municipalités de la province. Il s’agissait d’un appel de projets de la phase 2 du programme Climat municipalités, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à s’adapter aux changements climatiques.

Le ministre Charrette, qui a «salué le leadership de Lévis dans le domaine», espère donc que la mise en œuvre d’un tel projet pourra s’étendre à d’autres municipalités, «lors de la création de nouveaux parcs industriels et quartiers ou lors de la réfection de secteurs existants de la ville». Il estime aussi que l’aide gouvernementale contribuera à améliorer l’attractivité du parc auprès des entreprises.

M. Lehouillier a lui aussi confirmé son intention de faire du parc industriel Bernières, «un modèle pour les 13 autres parcs», d’est en ouest de la ville.  

Aucun échéancier n’a toutefois été dévoilé en ce qui a trait à la réalisation concrète de ce projet.

Les plus lus

Revitalisation des vieux quartiers : la Ville dévoile des investissements pour le Vieux-Lauzon

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé...

Dominique Vien cheffe de Repensons Lévis?

Repensons Lévis (RL) discute avec Dominique Vien, l'ancienne députée libérale de Bellechasse à l'Assemblée nationale, afin qu'elle devienne la cheffe et la candidate à la mairie de Lévis de ce parti lors des prochaines élections municipales, a fait savoir la formation politique mercredi.

Conseil en bref : des avancements dans le dossier des poules urbaines

En l’absence du maire de Lévis Gilles Lehouillier, Guy Dumoulin, maire suppléant, et les conseillers municipaux se sont rassemblés virtuellement lors d’une séance ordinaire du conseil, le 6 juillet dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Deux nouvelles conventions collectives officiellement entérinées à la Ville

Les échevins de Lévis ont officiellement approuvé les deux ententes intervenues entre la Ville et les syndicats représentant les cols bleus et les professionnels de la municipalité, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal le 12 juillet. Par erickdeschenes@journaldelevis.com

Steven Blaney ne sollicitera pas de nouveau mandat

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé cet après-midi qu'il ne sollicitera pas un autre mandat lors des prochaines élections fédérales, qui devraient être déclenchées d'ici la fin de l'été.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Le conseil municipal du 12 juillet en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis virtuellement le 12 juillet, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des points importants abordés ou adoptés lors de la réunion des échevins, la dernière rencontre prévue à l’horaire avant les vacances estivales.

Le chef du SPVL quitte pour la retraite

La Ville de Lévis a annoncé, le 13 juillet, le départ à la retraite, le 4 septembre prochain, du directeur du Service de police de la Ville de Lévis, Michel Desgagné.

Steven Blaney tire sa révérence

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé, le 15 juillet, qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors des prochaines élections fédérales. Le représentant conservateur de ce comté depuis plus de 15 ans estime qu’il est maintenant temps pour lui «d’écrire un nouveau chapitre de sa vie».

Repensons Lévis dévoile son candidat pour Pintendre

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 20 juillet, que c'est Carl Lavoie, l'un des cofondateurs du parti, qui tentera de se faire élire sous sa bannière pour le poste de conseiller municipal du district Pintendre.