Sébastien Bouchard-Théberge (1ere photo) sera le candidat bloquiste de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et François-Noël Brault (2e photo) celui de Lévis-Lotbinière - CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de ses deux candidats dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et de Lévis-Lotbinière pour la prochaine campagne électorale canadienne, le 31 août dernier. Sébastien Bouchard-Théberge sera le candidat pour Bellechasse-Les Etchemins-Lévis tandis que François-Noël Brault sera celui de Lévis-Lotbinière.

Devant une soixantaine de partisans, M. Brault et M. Bouchard-Théberge, tous deux résidents de Lévis, ont partagé leur fervente envie de défendre les intérêts du Québec et de la région.

M. Brault et M. Bouchard-Théberge auront à cœur le dossier du Chantier Davie. «Ma priorité première sera la défense du Chantier Davie, de ses travailleurs et de leur famille qui vivent dans l’incertitude depuis des années», a avancé le candidat de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. «Les gouvernements Trudeau et Harper n’ont pas vraiment appuyé cette industrie-là (Chantier Davie). Elle peut avoir un impact important pour notre développement économique», a déploré François-Noël Brault.

Ensemble, ils se sont opposés au projet du Corridor énergétique national que les conservateurs revendiquent dans leur plateforme électorale. «M. Blaney est prêt à faire passer un corridor énergétique sur notre territoire et peut-être un pipeline, qui sait? Et tout ça, sans en mesurer les impacts. C’est dangereux. […] Un corridor énergétique c’est un appât, ça ne va créer aucun emploi et aucune richesse pour la région et on sera pris avec les dangers environnementaux», a lancé M. Bouchard-Théberge. «L’avenir, ce sont les voitures électriques et non les voitures à essence. C’est donc dans ces nouvelles énergies propres qu’on doit investir et non dans le pétrole sale de l’Alberta», a surenchéri le candidat de Lévis-Lotbinière.

Deux jeunes candidats pour le Bloc

François-Noël Brault est impliqué auprès du Parti québécois et du BQ depuis près de 18 ans. Celui qui a étudié en relation industrielle a un intérêt marqué pour la langue française et le patrimoine de la région.

Ses priorités seront le transport collectif afin qu’il puisse mieux desservir sa circonscription, il mettra de l’avant la situation difficile des agriculteurs afin qu’ils soient soutenus par le gouvernement et que la gestion de l’offre soit défendue. De plus, la question environnementale le préoccupe. «Dans Lotbinière, il y a certaines entreprises de gaz de schiste qui se sont réimplantées, il peut y avoir des risques pour l’environnement», a exposé le candidat dans la trentaine.

De son côté, Sébastien Bouchard-Théberge n’en est pas à sa première participation à une élection. Le candidat de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis avait aussi participé à la campagne électorale municipale en 2017 à titre de candidat dans le district Chris-Roi au sein de Renouveau Lévis.

La pénurie de main-d’œuvre, la place des jeunes et les familles de la région seront au cœur de ses batailles. «On doit trouver des mesures plus efficaces et durables de dynamiser notre territoire, ça passe par l’appui entrepreneurial régional», a expliqué le candidat.

La compétition sera féroce afin de déloger les députés conservateurs des deux circonscriptions en poste, Steven Blaney et Jacques Gourde. «Je suis forcé de constater que M. Blaney a abandonné le Québec et les gens de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Quand on regarde la Davie, M. Blaney cumule les contradictions et n’est même pas en mesure de justifier les positions de son parti», a exprimé M. Bouchard-Théberge. «J’ai une approche sérieuse et je veux faire du travail constructif, je pense que je peux faire mieux que M. Gourde à ce niveau-là», a conclu M. Brault.

Les plus lus

La Ville augmentera de 183 % la réserve d’eau potable de Saint-Étienne-de-Lauzon

La Ville de Lévis a annoncé, le 29 juillet, qu’elle remplacera le réservoir d’eau potable du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon afin d’augmenter de 2 230 mètres cubes la capacité de sa réserve d’eau.

2 M$ investis par la Ville pour la phase 1 du parc Jean-Dumets

Accompagné de Clément Genest, conseiller municipal du secteur Saint-Nicolas, et de Christian Lambert, président de Revitalisation Village Saint-Nicolas, Gilles Lehouiller, maire de Lévis, a annoncé un investissement minimal de 2 M$ afin de construire un nouveau pavillon d’accueil ainsi qu’une aire de jeux d’eau multifonctionnelle au parc Jean-Dumets, le 22 juillet.

Nouvelle phase pour le remplacement du tablier du pont de Québec

Plusieurs ministres, dont le ministre des Transports du Québec François Bonnardel, ont annoncé, le 14 juillet, qu'une nouvelle étape est franchie pour le projet de remplacement du tablier du pont de Québec avec la publication d'un appel d'offres pour la préparation des plans et des devis.

70 M$ en aide d'urgence pour les organismes communautaires en autofinancement

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé, le 13 août, qu'une aide d'urgence totalisant 70 M$ sera mise en place afin d'aider les organismes communautaires nationaux et régionaux à combler leur manque à gagner en autofinancement pour la période du 13 mars au 30 septembre.