CRÉDIT : MARIE-CHRISTINE PATRY

À l’aube de la prochaine campagne électorale fédérale, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 4 septembre, le bilan de son plus récent mandat, un premier dans les rangs de l’opposition officielle à Ottawa. Selon l’élu lévisien, son travail a permis «des gains considérables» pour son comté.

C’est son travail dans le dossier du troisième lien interrives à l’est lors des quatre dernières années qui rend particulièrement fier Steven Blaney. Lors d’une entrevue avec le Journal, le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis s’est notamment réjoui que sa présentation d’un projet de troisième lien à l’est combinant le pont de l’Île-d’Orléans, tenue il y a plus de deux ans, ait notamment permis de dynamiser la mobilisation populaire.

Un mouvement qui a finalement mené à l’engagement du gouvernement provincial actuel de concrétiser le projet. Du même souffle, Steven Blaney a rappelé que son chef, Andrew Scheer, s’est engagé à appuyer le projet. D’ailleurs, il a dévoilé que le chef du PCC a promis au premier ministre du Québec, François Legault, de financer le projet s’il devient premier ministre du Canada, dans une lettre envoyée le 4 septembre.

«Quand tu boucles un réseau, tu crées un effet de synergie et tu répartis les pressions (sur le réseau routier). Nous avons vraiment de mettre à jour nos infrastructures. Le troisième lien permettra d’encadrer le développement urbain et favoriser notre prospérité et notre développement. (Les derniers développements dans le dossier depuis deux ans), c’est une grande victoire pour les gens du comté. J’en suis profondément satisfait», a déclaré M. Blaney.

Notons que s’il souligne qu’il respectera la décision finale du gouvernement provincial dans le dossier puisque ce dossier est sous sa responsabilité, l’élu lévisien a profité de l’occasion pour demander au ministère des Transports d’évaluer la possibilité d’un troisième lien à l’est combinant le pont de l’Île-d’Orléans.

Œuvrer pour la Davie

Également, Steven Blaney a défendu son travail lors de son actuel mandat en faveur du chantier maritime Davie.

Si certains de ses futurs adversaires ont déploré qu’il n’ait rien fait pour l’entreprise lévisienne depuis plusieurs années, le député sortant dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis n’est pas de cet avis. Il n’a pas caché sa joie d’avoir notamment «forcé la main aux libéraux» pour que le contrat de construction du navire de ravitaillement Astérix soit accordé à Davie tout de suite après les élections fédérales de 2015. Un projet qui aura finalement «restauré la crédibilité» du chantier maritime de Lauzon selon M. Blaney.

«Depuis des mois, le Parti conservateur du Canada est le seul parti à s’être engagé à accorder rapidement le contrat de construction d’un deuxième navire ravitailleur. Quand même bien qu’ils viennent nous parler d’erreur historique, l’erreur, c’est les quatre dernières années (de gestion) des libéraux. Ils ont abandonné le chantier. Quand les libéraux ont pris le pouvoir, il y avait 1 400 travailleurs au chantier. Maintenant, il y en a à peine 400. Malgré toutes leurs belles annonces avant les élections, il y a des mises à pied au chantier», a-t-il renchéri.

Autres réalisations

Également, le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis s’est dit satisfait que 66 organismes de son comté aient pu obtenir plus de 1 M$ grâce au programme Nouveaux Horizons pour les aînés, de l’organisation d’une vingtaine de ses cliniques de passeport, du succès de ses traversées caritatives à la nage du fleuve Saint-Laurent et du travail de son équipe pour accompagner les entreprises ayant besoin de travailleurs étrangers au cours des quatre dernières années.

Au niveau national, l’ancien ministre fédéral de la Sécurité publique s’est aussi dit content de voir que l’introduction du dépistage systématique de l’alcool au volant, qu’il avait initié, est maintenant obligatoire au pays.

Notons finalement que Steven Blaney a tenu à rappeler que ses bureaux de comté demeureront ouverts pendant la campagne afin de répondre aux demandes des citoyens.

Les plus lus

La Ville augmentera de 183 % la réserve d’eau potable de Saint-Étienne-de-Lauzon

La Ville de Lévis a annoncé, le 29 juillet, qu’elle remplacera le réservoir d’eau potable du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon afin d’augmenter de 2 230 mètres cubes la capacité de sa réserve d’eau.

2 M$ investis par la Ville pour la phase 1 du parc Jean-Dumets

Accompagné de Clément Genest, conseiller municipal du secteur Saint-Nicolas, et de Christian Lambert, président de Revitalisation Village Saint-Nicolas, Gilles Lehouiller, maire de Lévis, a annoncé un investissement minimal de 2 M$ afin de construire un nouveau pavillon d’accueil ainsi qu’une aire de jeux d’eau multifonctionnelle au parc Jean-Dumets, le 22 juillet.

Nouvelle phase pour le remplacement du tablier du pont de Québec

Plusieurs ministres, dont le ministre des Transports du Québec François Bonnardel, ont annoncé, le 14 juillet, qu'une nouvelle étape est franchie pour le projet de remplacement du tablier du pont de Québec avec la publication d'un appel d'offres pour la préparation des plans et des devis.

70 M$ en aide d'urgence pour les organismes communautaires en autofinancement

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé, le 13 août, qu'une aide d'urgence totalisant 70 M$ sera mise en place afin d'aider les organismes communautaires nationaux et régionaux à combler leur manque à gagner en autofinancement pour la période du 13 mars au 30 septembre.