Les candidats dans Lévis-Bellechasse ont débattu devant les représentants communautaires.

Les candidats dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis ont présenté leurs idées et leur projet politique aux acteurs du milieu communautaire, lors d’une rencontre organisée le 15 octobre par les Corporations de développement communautaire de Lévis et Bellechasse, au Patro de Lévis.

Le débat portait sur les enjeux touchant le développement social et communautaire de la région. Steven Blaney (Parti conservateur), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), André Voyer (Parti vert) et Chamroeun Khuon (Nouveau Parti démocratique, NPD) ont partagé leur position sur les thèmes du logement, du transport, de l’urgence climatique et de l’emploi. La candidate libérale Laurence Harvey a rejoint ses opposants en fin de débat, car elle participait à une rencontre qui réunissait les femmes engagées en politique, à Québec.

Faire face à la crise du logement abordable

Lors du premier tour de table portant sur la crise du logement abordable, le député sortant Steven Blaney a rappelé les chiffres dévoilés récemment par le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui montrent que le loyer représente encore une part trop importante des revenus des Lévisiens (plus de 30 % pour plus d’un quart des locataires). Les conservateurs n'ont pas pris d'engagements sur cette question.

Sébastien Bouchard-Théberge a ensuite rappelé que le Bloc québécois exigera d’Ottawa un réinvestissement progressif jusqu’à atteindre 1% des revenus annuels du fédéral, soit 3 G$.

Chamroeun Khuon a insisté sur la nécessité d’avoir «plus de logements abordables et de les rendre accessibles à tout le monde pour qu’il n’y ait pas de discriminations». Le NPD propose la construction de 500 000 nouveaux logements abordables et veut lutter contre la spéculation.

André Voyer s’est porté à la défense des principes de justice et d’équité sociale. Il estime qu’il faut «donner suffisamment d’argent aux êtres humains pour être capable de vivre décemment».

Les Verts veulent que le logement soit reconnu comme une compétence provinciale et se donnent l’objectif de 25 000 nouvelles constructions et 15 000 unités rénovées par année, au cours des dix prochaines années.

Agir pour le climat

Face à l’urgence climatique, le candidat du NPD a reconnu qu’il faut «agir rapidement pour un impact direct» en réduisant «l’accessibilité» aux véhicules à forte empreinte carbone et en plantant des arbres, afin de «réduire et protéger» à la fois.

Le candidat des Verts a réaffirmé l’objectif, établi sur des «bases scientifiques», de réduire de 60 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, grâce notamment à la géothermie et au développement des véhicules électriques.

Le candidat conservateur souhaite que le fédéral donne au Québec les moyens de mettre en place son plan vert. Parmi les mesures présentées sur la plateforme électorale, se trouve notamment des mesures d’urgence en cas de catastrophe ou d’inondation, a souligné celui qui croit en une approche «responsable».

Le candidat du Bloc québécois a reproché à son adversaire conservateur de vouloir imposer un corridor énergétique au Québec qui porterait atteinte à la souveraineté du Québec. Lui défend une péréquation verte : «Si vous polluez plus, vous payez plus», a-t-il illustré, rappelant l’importante d’investir dans une «transition pragmatique».

En matière de transport, le Bloc québécois mise sur l’électrification des transports, le NPD demande la gratuité des transports collectifs, les Verts une mutualisation du transport sur les territoires, les Conservateurs soutiennent les projets d’infrastructure et un crédit d’impôt pour les utilisateurs du transport en commun.

Article mis à jour le 21 octobre.

Les plus lus

La Ville augmentera de 183 % la réserve d’eau potable de Saint-Étienne-de-Lauzon

La Ville de Lévis a annoncé, le 29 juillet, qu’elle remplacera le réservoir d’eau potable du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon afin d’augmenter de 2 230 mètres cubes la capacité de sa réserve d’eau.

2 M$ investis par la Ville pour la phase 1 du parc Jean-Dumets

Accompagné de Clément Genest, conseiller municipal du secteur Saint-Nicolas, et de Christian Lambert, président de Revitalisation Village Saint-Nicolas, Gilles Lehouiller, maire de Lévis, a annoncé un investissement minimal de 2 M$ afin de construire un nouveau pavillon d’accueil ainsi qu’une aire de jeux d’eau multifonctionnelle au parc Jean-Dumets, le 22 juillet.

Nouvelle phase pour le remplacement du tablier du pont de Québec

Plusieurs ministres, dont le ministre des Transports du Québec François Bonnardel, ont annoncé, le 14 juillet, qu'une nouvelle étape est franchie pour le projet de remplacement du tablier du pont de Québec avec la publication d'un appel d'offres pour la préparation des plans et des devis.