CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) a demandé au gouvernement du Québec, le 22 novembre, d’offrir des conditions de travail «décentes et équitables» aux préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les 33 ressources intermédiaires (RI) de Chaudières-Appalaches, au moment où doit s’amorcer sous peu la renégociation de l’Entente nationale déterminant le financement du réseau des RI.

La directrice générale de l’ARIHQ, Johanne Pratte, est d'ailleurs de passage dans la région, cette semaine, dans le cadre d’une tournée nationale visant à rencontrer les gestionnaires des quelque 950 RI du Québec. Comme dans d'autres secteurs, la pénurie de main-d’œuvre demeure la principale préoccupation soulevée par ses membres. La situation est telle que plusieurs propriétaires de RI «craignent pour la pérennité et la qualité des services offerts à leurs résidents».

«La pénurie de préposés aux bénéficiaires est généralisée à l’ensemble du Québec, mais elle frappe le réseau des RI encore plus sévèrement en raison de l’écart existant avec les conditions de travail offertes dans le réseau public. De plus en plus de préposés se tournent vers d’autres emplois ou font le choix d’aller travailler en CHSLD, où ils reçoivent un salaire pouvant atteindre 10 $ de plus de l’heure pour un travail équivalent, voire moins exigeant. Ça ne peut plus durer», a soutenu Mme Pratte.

Selon une enquête menée par l’ARIHQ et dévoilée en mars 2019, plus de 2 500 postes seraient à pourvoir dans les RI du Québec, notamment des préposés aux bénéficiaires, mais également des techniciens en éducation spécialisés, des travailleurs sociaux et d'autres types d'employés. Seulement en Chaudières-Appalaches, pas moins de 68 postes seraient à pourvoir, pour une moyenne de 2,1 par RI.

L’ARIHQ a tenu à rappeler qu'elle a déjà mis sur pied le programme F3, qui vise à déployer une offre de formation complète pour ses employés dans toutes les régions, pour contrer la pénurie. Même que certaines RI ont également mené des campagnes de recrutement à l’international.

«Or, ces efforts sont minés par l’absence d’un financement adéquat du gouvernement, ce qui empêche les RI d’offrir à leurs employés les conditions qu’ils méritent», a conclu l'organisation.

Les plus lus

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

Un Lévisien dans les coulisses de l’Assemblée nationale

Originaire de Saint-Nicolas, Jean-Christophe Anderson est l’un des cinq stagiaires qui participent au stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant depuis le mois de septembre dernier. Ce stage, qui se terminera en juin, lui permet de découvrir les coulisses de l’Assemblée nationale en étant jumelé à un député du parti au pouvoir et un député d’un parti de l’opposition, il participera également à u...

311, portail Web et heures de glace : de nouveaux services

Horaires élargis des équipements sportifs pour le public et amélioration du service client de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé, lors de sa conférence annuelle devant la communauté d’affaires, que la municipalité compte mettre en service de nouveaux outils.

Le développement au cœur de la vision du maire Lehouillier

Exercice annuel livré par le maire de la Ville devant la communauté d’affaires lévisienne, le dîner-conférence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) du 4 février a donné l’occasion à Gilles Lehouillier de rappeler sa vision d’avenir du «Lévis de demain». L’accent a été mis sur l'impact des nouvelles infrastructures et constructions sur le territoire.

Conseil en bref : la Ville incite les citoyens à récupérer l’eau de pluie

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 24 février dernier.

Développement culturel : 167 500 $ de plus pour Lévis

Le gouvernement du Québec a bonifié de 444 135 $ les sept ententes de développement culturel (EDC) en Chaudière-Appalaches. La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce dans un communiqué le 24 janvier.

Gourde appuie MacKay

Lors d'une conférence de presse à La Boîte à Malt, à Saint-Nicolas, le 17 février, le député conservateur de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a donné son appui à Peter MacKay, candidat à la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC).

Course à la direction du PCC : Gourde donne son appui à MacKay

Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, a confirmé le 17 février son appui au candidat à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), Peter MacKay.

Les conservateurs de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis se réunissent

L’Association conservatrice de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle le 8 février dernier, à Lévis.

Loi sur la gouvernance scolaire : l'UMQ toujours irritée

Malgré une rencontre avec les ministres des Affaires municipales et de l'Éducation du Québec, Andrée Laforest et Jean-François Roberge, les dirigeants de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) ne digère toujours pas l'obligation imposée aux municipalités de céder des terrains municipaux aux centres de services scolaires, inclue dans la nouvelle loi sur la gouvernance scolaire.