CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les échevins lévisiens se sont réunis, le 25 novembre, lors d'une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qu'ont prises les conseillers lors de la soirée.

Grève du CN : le maire veut une entente

Comme d'autres dirigeants de la province, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pris position dans le conflit de travail qui fait rage au Canadien National (CN). La grève des employés du transporteur ferroviaire a notamment provoqué une grave pénurie de propane, qui touche particulièrement les agriculteurs qui ont besoin de ce gaz pour sécher leurs grains.

En marge du conseil, le premier citoyen a demandé aux deux parties impliquées dans le conflit de travail d'en arriver rapidement à une entente négociée.

Un rallye pour le Vieux-Lévis

Comme annoncé à la suite de l'annulation de l'édition 2019 du Marché de Noël du Vieux-Lévis, un nouvel événement aura lieu dans le quartier avant Noël : le Rallye des fêtes du Vieux-Lévis. L'événement, qui se tiendra les 6, 7 et 8 décembre, permettra aux visiteurs du quartier de découvrir ou redécouvrir 18 commerces de ce secteur. Rappelons que la Ville de Lévis soutiendra le rallye grâce à une aide de 20 000 $.

Feu vert pour le projet Guillaume-Couture

Également, par une résolution, les conseillers municipaux ont confirmé la participation financière de la Ville dans le projet de 40 logements sociaux et communautaires de l'Office municipal d'habitation (OMH) de Lévis à l'intersection du boulevard Guillaume-Couture et de la rue de Mercure à Saint-Romuald. La participation financière de la municipalité au projet atteindra 15 %. Cependant, cette subvention est conditionnelle à l'acceptation du projet par la Société d'habitation du Québec (SHQ).

Le chalet du parc Quatre-Saisons sera reconstruit

Le conseil a donné le feu vert à la reconstruction du chalet du parc Quatre-Saisons, à Saint-Jean-Chrysostome. Le bâtiment a été détruit partiellement par un incendie en juillet. Grâce à l'octroi d'une subvention de 200 000 $, les travaux pourront s'amorcer dans les prochaines semaines, en vue d'une réouverture du bâtiment cet été. Précisons que la dépense de la Ville sera remboursée par son assureur.

Compost : la Ville accorde un nouveau contrat

Les conseillers ont approuvé l'octroi d'un contrat de 10 ans à GSI Environnement pour le traitement des matières organiques provenant des bacs bruns et des surplus verts. Entrant en vigueur le 1er février 2021, le contrat coûtera un peu plus de 8,9 M$ à la Ville, soit 60 $/tonne.

Le programme de couches lavables bonifié

Le conseil a donné un avis de motion et a déposé son projet de règlement afin de bonifier son programme d'aide financière pour l'achat de couches lavables. Le programme sera désormais d'une durée de deux ans et le budget du programme sera de 20 000 $ par année. De plus, les enfants de huit mois et moins sont maintenant admissibles au programme. Auparavant, il n'était réservé qu'aux enfants de six mois et moins. La bonification désirée sera en vigueur pour 2020 et 2021.

La Ville veut une réfection d'un viaduc du CN

Les conseillers ont adopté une résolution pour demander au CN d'entreprendre les démarches nécessaires pour entreprendre les travaux de réfection dans les meilleurs délais du viaduc ferroviaire qui surplombe le chemin de Charny. Plusieurs citoyens de Charny se plaignent depuis quelques années de l'état de l'infrastructure.

Vente de terrains industriels

Le conseil municipal a aussi autorisé la vente de terrains dans des parcs industriels de Lévis. D'abord, pour la somme de 313 878,54 $ plus taxes, la Ville vend une partie du lot 5 906 943 du cadastre du Québec, situé sur la 4e Rue dans le parc industriel de Saint-Romuald.

C'est AMJ Groupe, une entreprise spécialisée dans la conception et la réalisation de camions de services ergonomiques, qui a acheté le site pour y construire une usine. Notons qu'une partie du site est utilisé par les visiteurs du Club de ski de fond des Grandes Prairies de Saint-Romuald. Si le chalet sera déménagé un peu plus à l'ouest, AMJ Groupe a accepté que le stationnement puisse être encore utilisé gratuitement par les fondeurs.

Ensuite, les échevins ont accepté l'offre d'achat de 265 937,21 $ plus taxes déposée par TY Moteurs pour une partie du lot 6 268 614 du cadastre du Québec, située dans le parc industriel de Lauzon. Comme demandé par la Ville, l'entreprise lévisienne y construira un édifice où pourra y être entreposé des motoneiges, couplé à un enclos sécurisé pour les motoneiges. Pour ce site, la Ville a aussi reçu une offre d'Entreprise EGB, que la municipalité a finalement refusé en raison des conditions demandées par ce potentiel acheteur.

Enfin, le conseil a autorisé la vente des lots 4 851 383 et 4 851 384 du cadastre du Québec, situées dans l'Innoparc, à une entreprise apparentée à Mantra Pharma, spécialisée dans le développement et la distribution de produits génériques et de santé naturelle. L'offre d'achat acceptée est d'une valeur de 319 286,74 $.

Les plus lus

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

Un Lévisien dans les coulisses de l’Assemblée nationale

Originaire de Saint-Nicolas, Jean-Christophe Anderson est l’un des cinq stagiaires qui participent au stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant depuis le mois de septembre dernier. Ce stage, qui se terminera en juin, lui permet de découvrir les coulisses de l’Assemblée nationale en étant jumelé à un député du parti au pouvoir et un député d’un parti de l’opposition, il participera également à u...

311, portail Web et heures de glace : de nouveaux services

Horaires élargis des équipements sportifs pour le public et amélioration du service client de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé, lors de sa conférence annuelle devant la communauté d’affaires, que la municipalité compte mettre en service de nouveaux outils.

Le développement au cœur de la vision du maire Lehouillier

Exercice annuel livré par le maire de la Ville devant la communauté d’affaires lévisienne, le dîner-conférence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) du 4 février a donné l’occasion à Gilles Lehouillier de rappeler sa vision d’avenir du «Lévis de demain». L’accent a été mis sur l'impact des nouvelles infrastructures et constructions sur le territoire.

Conseil en bref : la Ville incite les citoyens à récupérer l’eau de pluie

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 24 février dernier.

Développement culturel : 167 500 $ de plus pour Lévis

Le gouvernement du Québec a bonifié de 444 135 $ les sept ententes de développement culturel (EDC) en Chaudière-Appalaches. La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce dans un communiqué le 24 janvier.

Gourde appuie MacKay

Lors d'une conférence de presse à La Boîte à Malt, à Saint-Nicolas, le 17 février, le député conservateur de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a donné son appui à Peter MacKay, candidat à la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC).

Course à la direction du PCC : Gourde donne son appui à MacKay

Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, a confirmé le 17 février son appui au candidat à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), Peter MacKay.

Les conservateurs de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis se réunissent

L’Association conservatrice de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle le 8 février dernier, à Lévis.

Loi sur la gouvernance scolaire : l'UMQ toujours irritée

Malgré une rencontre avec les ministres des Affaires municipales et de l'Éducation du Québec, Andrée Laforest et Jean-François Roberge, les dirigeants de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) ne digère toujours pas l'obligation imposée aux municipalités de céder des terrains municipaux aux centres de services scolaires, inclue dans la nouvelle loi sur la gouvernance scolaire.