(Crédit photo : Facebook Justin Trudeau)

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé aujourd’hui que le gouvernement fédéral allait investir 2 G$ supplémentaire pour l’acquisition de matériel médical. De plus, il a confirmé la signature de contrat d’approvisionnement avec des entreprises canadiennes pour la fabrication de ce matériel.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Cet argent permettra l’achat de masques, de trousses de dépistage, d’écouvillons, du désinfectant, des combinaisons de protection. La distribution de ce matériel se fera en coordination avec les agences de santé publique des provinces et territoires. «C’est une priorité pour notre gouvernement.»

Bien que le Canada poursuive ses efforts d’approvisionnement sur la scène internationale, Justin Trudeau indique que le pays doit devenir autonome en cette matière. «En mobilisant l’industrie, on peut produire ici, au Canada, les articles dont les professionnels de la santé ont besoin.»

Ainsi, le gouvernement a déjà signé des contrats d’approvisionnement avec trois entreprises, dont la Québécoise, Medicom, pour la fabrication de respirateurs, de masques chirurgicaux (N95) et de trousses de dépistage. Il a aussi ratifié des lettres d’intentions avec cinq autres compagnies canadiennes.

S’ajoutent des engagements obtenus par le groupe COVID-19 Medical Support, un organisme qui réunit des professionnels de la santé, des ingénieurs, des entrepreneurs et des représentants d’organismes à but non lucratif. 

«Jusqu’ici, ils ont obtenu un engagement de Bombardier, de 3M et de Medtronic pour fabriquer de l’équipement de protection personnel. Toys R Us s’est engagé à fournir des moniteurs pour bébé aux hôpitaux canadiens pour favoriser une meilleure communication entre les patients et les professionnels de la santé», a poursuivi Justin Trudeau.

Le matériel fabriqué par les entreprises canadiennes devrait être prêt d’ici quelques semaines, a garanti le premier ministre.

 

 

 

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.