CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, Steven Blaney, le député fédéral de Bellechasse – Les-Etchemins – Lévis, a vertement critiqué la modification récente «sans débat» à la réglementation sur la classification des armes à feu par le gouvernement libéral.

Rappelons qu'Ottawa a interdit, il y a quelques semaines, la vente, l'achat, le transport, l'importation et l'utilisation au pays de 1 500 modèles d'armes à feu de type militaire. Les propriétaires de ces armes bénéficient d'une amnistie jusqu'au 30 avril 2022 et un programme de rachat non volontaire sera mis en place afin de permettre aux propriétaires actuels de ce type d'arme d'obtenir un dédommagement pour la perte de leur arme.

Toutefois, pour Steven Blaney, avec cette mesure, le gouvernement libéral «s'acharne sur d'honnêtes citoyens qui respectent déjà les lois» plutôt que de s'attaquer aux gangs de rue criminels et aux trafiquants d'armes illégales. 

«Ce n’est pas en ajoutant un aileron et un kit de jupe à une Honda Civic que l’on en fait une Formule 1. Pourtant, c’est ce que font les libéraux font en classifiant aléatoirement des armes à feu pour des raisons purement subjectives. Au lieu de cibler les gangs de rues et le trafic d’armes illégales, les libéraux s’attaquent aux gens honnêtes à des fins partisanes par pur électoralisme», a-t-il soutenu.

Arguant que le Canada dispose de l’un des systèmes de contrôles des armes à feu «les plus sévères au monde» et que les armes automatiques sont prohibées au pays depuis 1979, l'élu conservateur craint que le programme de rachat de ces armes «déjà légales» puisse coûter des centaines de millions de dollars.

Dans la même veine, Steven Blaney déplore que la mesure affecte «durablement» l'industrie récréotouristique «déjà ébranlée par la pandémie sans qu'aucun impact positif sur la sécurité publique» survienne. Selon certaines personnes, l'impact pour cette industrie pourrait se chiffrer jusqu'à 2,7 G$ selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

«Plutôt que d’improviser avec des mesures mal ciblées, coûteuses et inefficaces, je demande aux libéraux de poser des actions efficaces visant véritablement à enrayer la violence commise avec des armes à feu», a conclu M. Blaney.  

 

Les plus lus

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

Lachance fière de son travail au cours des derniers mois

Par voie de communiqué, la députée provinciale de Bellechasse, Stéphane Lachance, a analysé, le 16 décembre, son travail lors de la dernière session parlementaire à l’Assemblée nationale. L’élue caquiste estime que son bilan est «fort éloquent».

Première investiture pour Repensons Lévis

Le nouveau parti politique sur la scène municipale lévisienne, Repensons Lévis (RL), lancera le 18 janvier prochain sa première investiture. La procédure permettra aux membres de la formation de sélectionner le candidat qui défendra les couleurs du parti au poste de conseiller municipal du district de Saint-David.

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.