CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, Steven Blaney, le député fédéral de Bellechasse – Les-Etchemins – Lévis, a vertement critiqué la modification récente «sans débat» à la réglementation sur la classification des armes à feu par le gouvernement libéral.

Rappelons qu'Ottawa a interdit, il y a quelques semaines, la vente, l'achat, le transport, l'importation et l'utilisation au pays de 1 500 modèles d'armes à feu de type militaire. Les propriétaires de ces armes bénéficient d'une amnistie jusqu'au 30 avril 2022 et un programme de rachat non volontaire sera mis en place afin de permettre aux propriétaires actuels de ce type d'arme d'obtenir un dédommagement pour la perte de leur arme.

Toutefois, pour Steven Blaney, avec cette mesure, le gouvernement libéral «s'acharne sur d'honnêtes citoyens qui respectent déjà les lois» plutôt que de s'attaquer aux gangs de rue criminels et aux trafiquants d'armes illégales. 

«Ce n’est pas en ajoutant un aileron et un kit de jupe à une Honda Civic que l’on en fait une Formule 1. Pourtant, c’est ce que font les libéraux font en classifiant aléatoirement des armes à feu pour des raisons purement subjectives. Au lieu de cibler les gangs de rues et le trafic d’armes illégales, les libéraux s’attaquent aux gens honnêtes à des fins partisanes par pur électoralisme», a-t-il soutenu.

Arguant que le Canada dispose de l’un des systèmes de contrôles des armes à feu «les plus sévères au monde» et que les armes automatiques sont prohibées au pays depuis 1979, l'élu conservateur craint que le programme de rachat de ces armes «déjà légales» puisse coûter des centaines de millions de dollars.

Dans la même veine, Steven Blaney déplore que la mesure affecte «durablement» l'industrie récréotouristique «déjà ébranlée par la pandémie sans qu'aucun impact positif sur la sécurité publique» survienne. Selon certaines personnes, l'impact pour cette industrie pourrait se chiffrer jusqu'à 2,7 G$ selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

«Plutôt que d’improviser avec des mesures mal ciblées, coûteuses et inefficaces, je demande aux libéraux de poser des actions efficaces visant véritablement à enrayer la violence commise avec des armes à feu», a conclu M. Blaney.  

 

Les plus lus

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Un parc canin à Lévis dès l’automne

Le maire de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé des investissements de 20 M$ pour les parcs et espaces verts du territoire au cours des deux prochaines années lors d’une conférence de presse, le 28 mai dernier. Dans ces différents projets, le maire a notamment fait savoir que Lévis aura son tout premier parc canin qui était attendu depuis plusieurs années par les citoyens.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Un important surplus qui allégera le fardeau des contribuables

C’est lors de la séance du conseil du 25 mai que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté le rapport financier 2019 de la Ville. À la suite du dernier exercice, la municipalité enregistre un surplus de 13 M$. Avec une partie de cette manne, les échevins lévisiens désirent alléger le fardeau fiscal de leurs concitoyens pour l’an prochain.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.