Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la Ville de Lévis a enregistré un surplus de 13 M$ à la suite de l'exercice 2019. CRÉDIT : ARCHIVES

C’est lors de la séance du conseil du 25 mai que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté le rapport financier 2019 de la Ville. À la suite du dernier exercice, la municipalité enregistre un surplus de 13 M$. Avec une partie de cette manne, les échevins lévisiens désirent alléger le fardeau fiscal de leurs concitoyens pour l’an prochain.

Comme depuis quelques années, cet excédent de financement, représentant 4,6 % du budget de 286 M$ en vigueur pour 2019, a été rendu possible grâce à la grande attractivité de Lévis.

En effet, 8 M$ de revenus additionnels ont été enregistrés à la fin de l’exercice financier 2019, soit principalement grâce à 5,2 M$ provenant des droits de mutation immobilière et 1,8 M$ provenant des revenus de taxes. 

L’autre partie du surplus a été obtenue en raison de dépenses moindres estimées à plus de 5 M$, obtenues grâce à «une saine gestion» du personnel, du service de la dette et du financement des régimes de retraite ainsi qu’un suivi budgétaire «serré direction par direction».

«Il ne faut pas oublier qu’en 2019, Lévis a fracassé son record de 2016 avec l’émission d’une valeur de 443 M$ en permis de construction, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. […] C’est la démonstration que nous sommes l’une des villes les plus performantes parmi les grandes villes du Québec en ce qui a trait au coût des services aux citoyens», s’est réjoui M. Lehouillier, en marge du conseil municipal.

Un gros coup de pouce l’an prochain?

Quant à l’avenir du surplus de 13 M$, l’administration Lehouillier entend bien utiliser l’excédent avec prudence. Dans un premier temps, elle désire utiliser une partie du surplus de 2019 afin de renflouer des réserves financières pour faire face à des situations inattendues.

D’ailleurs, lors de la séance du 25 mai, le conseil municipal a adopté des résolutions pour renflouer des réserves liées à l’auto-assurance, la consommation d’énergie, la préparation des élections municipales et des assignations temporaires.

Dans un deuxième temps, le conseil municipal désire qu’une partie de l’excédent serve à minimiser le fardeau fiscal des contribuables lévisiens en 2021, plusieurs d’entre eux étant durement affectés par la crise de la COVID-19.

«Le comité de finances travaille sur le prochain budget et déterminera ce qui sera possible de faire. Lors de situations difficiles, les municipalités peuvent utiliser le surplus accumulé pour venir appuyer ses concitoyens, qui nous ont permis d’obtenir ce surplus. Minimalement, ce serait pour l’équivalent de 1 % sur le compte de taxes. […] Cette année, on va tout mettre en œuvre pour la plus faible augmentation possible. Si on est capable à aller à 0 % (d’augmentation), nous allons le faire. Le tout dépend évidemment des prochains mois», a affirmé M. Lehouillier.

Les plus lus

Mesures de confinement : un groupe d'opposants se tourne vers les tribunaux

Quatre personnes, dont le président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), le Lévisien Stéphane Blais, un ancien candidat à la mairie de la ville en 2013 qui est désormais le chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec, ont déposé, ce matin, une demande introductive d'instance au gouvernement du Québec et à la Direction nationale de la santé publique. ...

Les rassemblements intérieurs bientôt de nouveau permis

Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Un nouvel acteur dans la vie politique municipale

Ils sont dans la vingtaine, possèdent déjà une expérience politique et veulent contribuer au développement de leur ville. Jonathan Tanguay, Carl Lavoie et Lysa Bergeron ont créé Repensons Lévis, un groupe de réflexion qui veut influencer les décideurs municipaux et proposer de nouvelles initiatives.

Mesures facilitantes et gratuites pour les terrasses à Lévis

La Ville de Lévis a laissé savoir par voie de communiqué, le 26 juin dernier, qu’elle autorise gratuitement l’occupation de son espace public pour l’installation ou l’agrandissement de terrasses pour l’été 2020. Certaines rues pourraient également être réservées aux piétons pendant la saison estivale.

1,1 M$ d’investissements routiers dans Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, un investissement de 1,1 M$ pour les projets routiers de trois municipalités de la circonscription de Bellechasse, le 10 juin. Elle a également souligné que les travaux routiers assurés par le ministère des Transports (MTQ) dans la région, dévoilés en février dernier, respecteront l’éch...

Le conseil en bref

Une nouvelle fois grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 8 juin, pour siéger. Voici un résumé des décisions qui ont été prises lors de cette séance ordinaire du conseil municipal.

Le conseil municipal du 22 juin en bref

Toujours par l’entremise de la technologie, les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 22 juin, lors d’une séance ordinaire de l’instance. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de leur deuxième réunion de juin.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Le premier ministre Legault dans la région aujourd'hui

Le premier ministre du Québec, François Legault, effectue aujourd'hui une visite en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : Legault demande le soutien de l’opposition pour le projet de loi 61

Le Québec a franchi le cap des 5 000 décès causés par la COVID-19, le premier ministre du Québec, François Legault, en a fait le constat lors de son point de presse quasi quotidien, ce 9 juin. Il a également demandé aux partis d’opposition de trouver un terrain d’entente afin d’adopter le projet de loi 61 qui vise à relancer l’économie en allégeant les procédures nécessaires afin d’accélérer les p...