CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Au lendemain du dévoilement par le gouvernement provincial de nouvelles normes pour la tenue des camps de jour, la Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, qu’elle travaillait à «maximiser le nombre de places» pour permettre à davantage d’enfants de profiter de ce service municipal.

Rappelons d’emblée que selon les premières normes dévoilées par le gouvernement provincial, les groupes des camps de jour devaient être beaucoup plus petits que lors des derniers étés dans le contexte de la pandémie. Toutefois, en raison «de l'évolution des connaissances relatives à la transmission du virus et de la situation de la pandémie», Québec a fait savoir, le 3 juin, que la Direction nationale de la santé publique autorisait désormais les mêmes ratios animateur/enfants dans les camps de jour que ceux permis l’an dernier. 

En se basant sur les premières normes, la Ville de Lévis avait estimé qu’environ 60% des semaines demandées cet été par les parents lévisiens, soit 4 400, allaient pouvoir être comblées cet été. Ainsi, 3 200 semaines demandées, soit environ 120 jeunes, étaient sur une liste d’attente.

«Nous ne sommes pas en mesure pour le moment de savoir combien de semaines en attente seront comblées puisque nous refaisons nos calculs, mais on va essayer de maximiser le nombre de places», a promis Gilles Lehouillier, maire de Lévis, lors d’une conférence de presse le 4 juin.

Pour y parvenir, la municipalité espère embaucher «minimalement» 250 animateurs et responsables d’équipe. Au moment d’écrire ces lignes, 214 personnes avaient été embauchées pour les camps de jour. L’an dernier, ce sont environ 300 travailleurs qui avaient permis à la Ville d’offrir ce service.

À compter du 12 juin, les parents qui ont réussi à obtenir une place lors de la période d’inscription recevront par courriel un avis de paiement confirmant officiellement la place de leur enfant pour le camp de jour. En ce qui a trait aux enfants sur la liste d’attente, les parents à qui des places pourront être finalement offertes seront rejoints lors de la troisième semaine de juin.

Autres annonces

Également, le maire de Lévis a profité de l’occasion pour partager les réflexions et les décisions de son administration pour d’autres activités qui permettront d’égayer les Lévisiens pendant la période estivale.

D’abord, Gilles Lehouillier a dévoilé que le conseil municipal réfléchissait à la possibilité d’autoriser la consommation d’alcool lors d’un pique-nique dans les parcs, comme autorisé de l’autre côté du fleuve. Une décision sera prise lors de la semaine du 15 juin, mais le premier citoyen de Lévis semble plutôt réfractaire à cette possibilité. Il ne veut notamment pas nuire à la relance prochaine des activités des restaurateurs et des propriétaires de bars lévisiens. 

Cependant, son administration semble plus ouverte à la transformation de voies de circulation en rues piétonnes, comme à Québec. La Ville aimerait que cette demande provienne préalablement des commerçants de l’artère. Par la suite, une analyse sera effectuée en tenant compte des contraintes de la sécurité publique.

Dans un autre ordre d’idées, le maire a indiqué que la fontaine du quai Paquet, les jeux d’eau, les piscines extérieures et les modules de jeux dans les parcs seront ouverts cet été. La municipalité dévoilera la semaine prochaine les consignes que devront respecter les Lévisiens pour utiliser ces équipements.

De plus, une bibliothèque par arrondissement sera rouverte, du mardi au samedi, dès le 25 juin. Il s’agit des bibliothèques Pierre-Georges-Roy (Lévis), Francine-McKenzie (Saint-Jean-Chrysostome) et Anne-Marie-Filteau (Saint-Nicolas. Pour ces trois installations, le prêt de documents réservés sans contact sera à nouveau accessible. Comme pour les jeux d’eau, la Ville dévoilera la semaine prochaine les détails concernant les heures d’ouverture des bibliothèques et des chutes à livre.

Enfin, Gilles Lehouillier a souligné que trois nouveaux parcours ont été mis en place dans le cadre de Cet été, je parcours Lévis. Par cette initiative, la Ville veut inciter les Lévisiens à redécouvrir leur ville et encourager les commerçants locaux tout en évitant de grands rassemblements. Les trois nouveaux trajets thématiques mettront en valeur la vocation agrotouristique de Saint-Nicolas ainsi que l’histoire, le patrimoine et les attraits naturels de Charny.

 

Les plus lus

La Ville augmentera de 183 % la réserve d’eau potable de Saint-Étienne-de-Lauzon

La Ville de Lévis a annoncé, le 29 juillet, qu’elle remplacera le réservoir d’eau potable du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon afin d’augmenter de 2 230 mètres cubes la capacité de sa réserve d’eau.

2 M$ investis par la Ville pour la phase 1 du parc Jean-Dumets

Accompagné de Clément Genest, conseiller municipal du secteur Saint-Nicolas, et de Christian Lambert, président de Revitalisation Village Saint-Nicolas, Gilles Lehouiller, maire de Lévis, a annoncé un investissement minimal de 2 M$ afin de construire un nouveau pavillon d’accueil ainsi qu’une aire de jeux d’eau multifonctionnelle au parc Jean-Dumets, le 22 juillet.

Le déficit fédéral atteint un niveau record de 343 G$

Après quatre mois de pandémie et des dépenses importantes réalisées par le gouvernement fédéral pour mettre en place des mesures d'aide d'urgence, le ministre des Finances Bill Morneau a fait le point sur la situation des finances au Canada et présenté un bilan économique.

Nouvelle phase pour le remplacement du tablier du pont de Québec

Plusieurs ministres, dont le ministre des Transports du Québec François Bonnardel, ont annoncé, le 14 juillet, qu'une nouvelle étape est franchie pour le projet de remplacement du tablier du pont de Québec avec la publication d'un appel d'offres pour la préparation des plans et des devis.

Blaney fracasse le portrait économique libéral

Par voie de communiqué, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a vertement critiqué, le 10 juillet, la mise à jour sur la situation financière du gouvernement fédéral, présentée le 8 juillet par le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau.