CRÉDIT : ARCHIVES

Le vérificateur général de la Ville de Lévis, Yves Denis, déposait, le 26 octobre, le tome 2 de son rapport et ses recommandations pour l’année 2019. Dans ce dernier, M. Denis a notamment relevé une gestion non organisée et non uniforme des actifs de l’organisation municipale ainsi que de grandes lacunes au niveau de l’entretien correctif de ses bâtiments.

«Année après année, je constate un taux d’application qui est enviable et qui n’est pas négligeable du point de vue de l’ensemble des recommandations que je formule. Sauf qu’à ce moment-ci de mon mandat, je détecte une certaine difficulté d’appliquer les recommandations les plus structurantes, celles qui apportent le plus de valeur ajoutée», a exposé le vérificateur général.

Yves Denis s’est penché sur la gestion des actifs, de l’entretien correctif des bâtiments municipaux et de la conformité des subventions de 100 000 $ et plus versées à des organismes.

Selon ce rapport annuel, la Ville a négligé la gestion de ses actifs étant donné qu’elle tarde à mettre un cadre de gestion, que l’information de ses actifs est plutôt globale bien plus que précise, que des lacunes au niveau de la formation continue du personnel et des gestionnaires ont été décelées et que certaines recommandations datant d’un audit du vérificateur général de 2010 n’ont toujours pas été appliquées.

Également, M. Denis constate dans son rapport qu’une façon de faire réactive plutôt que proactive est en place dans le dossier de l’entretien correctif des bâtiments municipaux, une façon de faire qui engendre des coûts plus grands en raison de l’urgence des demandes. Il a aussi noté l’absence totale d’un cadre de gestion de l’entretien des bâtiments et des équipements, plusieurs manquements sont présents au niveau des listes de personnel, des besoins de formation, d’analyse de risques en vue de la mise en œuvre de bonnes pratiques d’entretien ainsi que de l’utilisation d’outils et techniques d’information.

«En consultant des spécialistes, on nous dit que cette façon de faire là fait en sorte que les coûts d’entretien à la Ville sont à la hausse par rapport à ce qui se passe dans d’autres organisations», a mentionné le vérificateur général de la Ville.

Notons que dans son rapport, tous les organismes qui ont reçu des subventions de 100 000 $ et plus de la Ville se sont révélés conformes.

Des problèmes connus

Ce rapport et ces recommandations ont été bien accueillis par la direction générale de la municipalité lévisienne. «Les défis qu’on a présentement, c’est de gérer la croissance de notre ville où on nous amène à faire des choix sur le support qu’on doit apporter dans des investissements où on a des ajouts à faire versus s’assurer de la pérennité de nos infrastructures», a souligné Simon Rousseau, directeur général.

Pour le dossier de la gestion des actifs, le mandat a été donné à Dominic Deslauriers, directeur général adjoint – Développement durable, et Pierre Lefebvre, directeur du génie et des biens immobiliers. «Les premières actions concrètes de gestion des actifs risquent d’être peut-être simplement de recueillir l’information de façon plus rigoureuse et mieux se documenter avant de se fixer des objectifs d’investissements», a assuré M. Deslauriers.

La direction générale a également reconnu que des lacunes ont été constatées au niveau de l’entretien correctif de ses bâtiments, qu’elle s’est déjà mise à l’ouvrage sur ce dossier et qu’elle souhaite s’inspirer du modèle d’autres grandes organisations municipales. «On est rendu à mettre en place des processus rigoureux pour faire un bon entretien de nos bâtiments. Il y a clairement un autre système à établir pour s’améliorer, pour en faire un meilleur entretien et constater à long terme les impacts positifs», a ajouté le directeur général adjoint de la Ville.

Comme le vérificateur général a demandé à la municipalité de mettre sur pied un plan d’action dans les trois mois suivants le dépôt de son rapport, l’organisation planche déjà sur ce projet. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les plans directeurs sont prévus pour janvier prochain.

Les plus lus

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Lachance fière de son travail au cours des derniers mois

Par voie de communiqué, la députée provinciale de Bellechasse, Stéphane Lachance, a analysé, le 16 décembre, son travail lors de la dernière session parlementaire à l’Assemblée nationale. L’élue caquiste estime que son bilan est «fort éloquent».

Les libéraux «à la défense des intérêts des Québécois»

Par voie de communiqué, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) et porte-parole responsable de la Charte des régions, Dominique Anglade (sur la photo), a dressé le bilan du travail de son équipe au cours des derniers mois, le 14 décembre. Elle estime que sa formation a lancé plusieurs propositions «constructives, réalistes et audacieuses au bénéfice de tous les Québécois».

Première investiture pour Repensons Lévis

Le nouveau parti politique sur la scène municipale lévisienne, Repensons Lévis (RL), lancera le 18 janvier prochain sa première investiture. La procédure permettra aux membres de la formation de sélectionner le candidat qui défendra les couleurs du parti au poste de conseiller municipal du district de Saint-David.