CRÉDIT : COURTOISIE

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

L’organisation lévisienne se présentera officiellement aux prochaines élections municipales qui se tiendront en 2021. Après plusieurs rencontres avec les citoyens, les acteurs du milieu des affaires ainsi que du milieu communautaire, le regroupement, fondé par Lysa Bergeron, Carl Lavoie et Jonathan Tanguay, a décidé de se lancer officiellement en politique municipale.

Ce nouveau parti politique souhaite encourager les Lévisiens à prendre part à la vie politique municipale puisque seulement 36,5 % des citoyens ont participé aux dernières élections municipales et que 10 des 15 membres du conseil municipal actuel ont été élus par acclamation. «Il est clair que les Lévisiennes et les Lévisiens méritent d’être mieux représentés l’an prochain et d’avoir le choix», peut-on lire dans le communiqué de presse soutenant leur annonce.

Ainsi, Monica Beaudet, actuelle directrice des communications de Repensons Lévis, assurera le poste de la chefferie du parti politique afin de préparer la course à la direction du parti qui aura lieu au courant des prochains mois. Elle sera remplacée par le prochain chef qui deviendra le candidat à la mairie, une fois que les membres auront voté.

«Aujourd’hui est l’aboutissement de plusieurs mois de réflexions, de rencontres et de travail acharné : nous avons pris la décision de transformer toute notre bonne volonté à faire avancer notre belle ville de Lévis par des actions politiques concrètes. Nous privilégions la voie de la participation citoyenne et de la saine gouvernance afin de préparer le meilleur véhicule politique pour notre prochain chef et prochain maire de Lévis. C’est en travaillant en équipe que nous y arriverons!», a soutenu Monica Beaudet, par voie de communiqué.

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accueille cette nouvelle favorablement, lui qui n’a toujours pas pris de décision quant à sa candidature lors des prochaines élections. «Qui dit campagne électorale, dit débat démocratique. Nous sommes tout à fait prêts et c’est souhaitable qu’on puisse avoir une diversité d’opinions lors de la prochaine campagne électorale. On salue la création de ce nouveau parti politique.»

Les plus lus

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Lachance fière de son travail au cours des derniers mois

Par voie de communiqué, la députée provinciale de Bellechasse, Stéphane Lachance, a analysé, le 16 décembre, son travail lors de la dernière session parlementaire à l’Assemblée nationale. L’élue caquiste estime que son bilan est «fort éloquent».

Les libéraux «à la défense des intérêts des Québécois»

Par voie de communiqué, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) et porte-parole responsable de la Charte des régions, Dominique Anglade (sur la photo), a dressé le bilan du travail de son équipe au cours des derniers mois, le 14 décembre. Elle estime que sa formation a lancé plusieurs propositions «constructives, réalistes et audacieuses au bénéfice de tous les Québécois».

Première investiture pour Repensons Lévis

Le nouveau parti politique sur la scène municipale lévisienne, Repensons Lévis (RL), lancera le 18 janvier prochain sa première investiture. La procédure permettra aux membres de la formation de sélectionner le candidat qui défendra les couleurs du parti au poste de conseiller municipal du district de Saint-David.