Avant d'autoriser la démolition de l'ancien hôtel Victoria, le conseil municipal désire que le «projet de remplacement soit en intégration très harmonieuse avec le site». CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Dans un premier temps, le conseil municipal a annoncé qu’il entérinait la décision du comité de démolition dans le dossier de l’édifice situé au 5204-5224, rue Saint-Laurent, un bâtiment qui a notamment accueilli au 19e siècle un hôtel de première classe pour les passagers du Grand Tronc.

Dans sa décision rendue le 16 février dernier, l’organe de la municipalité avait souligné que la rénovation du bâtiment était trop dispendieuse et que la valeur patrimoniale de l’édifice, établie à moyenne, avait chuté en raison de son état. Toutefois, le comité de démolition avait refusé la demande de démolition du requérant puisque son projet déposé pour remplacer l’ancien hôtel Victoria n’était pas conforme aux normes municipales.

Malgré le dépôt d’un nouveau projet de remplacement par les propriétaires actuels de l’ancien hôtel Victoria, les Condos Victoria, la proposition des promoteurs n’a pas convaincu le conseil municipal. Les échevins demandent donc au Groupe Alto, le propriétaire de l’ancien hôtel Victoria, de refaire ses devoirs.

«Les environs de l’anse Tibbits représentent un secteur exceptionnel. C’est un élément phare du Parcours des Anses. On veut que tout ce site ainsi que son pourtour aient une signature tout aussi intéressante que celle qu’avait l’hôtel Victoria à l’époque. On veut que le projet de remplacement soit en intégration très harmonieuse avec le site. (…) Lors de l’audience de l’appel, le promoteur a également déposé un projet nouveau à celui qui avait été déposé au comité de démolition. C’est excessivement difficile pour un conseil municipal de se positionner après avoir découvert succinctement le projet. Il faut pousser les analyses beaucoup plus loin que ça», a expliqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Appel dans le dossier des Scies Mercier

Dans un deuxième temps, le conseil municipal a également profité de la séance du 25 mai afin de déterminer la date de l’audition de l’appel de la décision du comité de démolition dans le dossier du bâtiment des Scies Mercier. Les échevins entendront les appels des parties intéressées par ce dossier le 21 juin, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal.

Rappelons que le comité de démolition avait approuvé, le 13 avril dernier, la demande de démolition de l’édifice situé au 220, rue Napoléon-Mercier ainsi que son projet de remplacement. Les propriétaires de l’usine érigée à la fin du 19e siècle désirent construire un immeuble qui abritera six unités résidentielles.

Toutefois, plusieurs citoyens ont manifesté leur opposition à la décision. Au total, la Ville de Lévis a reçu 37 avis d'appels ainsi qu'une pétition. Si certaines personnes déplorent la disparition de l’un des rares vestiges du passé industriel québécois, d’autres individus critiquent le «volume trop important» du nouvel édifice que les propriétaires du bâtiment des Scies Mercier veulent construire sur ce terrain situé en bas de la côte du Passage.


Les plus lus

Revitalisation des vieux quartiers : la Ville dévoile des investissements pour le Vieux-Lauzon

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé...

Dominique Vien cheffe de Repensons Lévis?

Repensons Lévis (RL) discute avec Dominique Vien, l'ancienne députée libérale de Bellechasse à l'Assemblée nationale, afin qu'elle devienne la cheffe et la candidate à la mairie de Lévis de ce parti lors des prochaines élections municipales, a fait savoir la formation politique mercredi.

Conseil en bref : des avancements dans le dossier des poules urbaines

En l’absence du maire de Lévis Gilles Lehouillier, Guy Dumoulin, maire suppléant, et les conseillers municipaux se sont rassemblés virtuellement lors d’une séance ordinaire du conseil, le 6 juillet dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Deux nouvelles conventions collectives officiellement entérinées à la Ville

Les échevins de Lévis ont officiellement approuvé les deux ententes intervenues entre la Ville et les syndicats représentant les cols bleus et les professionnels de la municipalité, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal le 12 juillet. Par erickdeschenes@journaldelevis.com

Steven Blaney ne sollicitera pas de nouveau mandat

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé cet après-midi qu'il ne sollicitera pas un autre mandat lors des prochaines élections fédérales, qui devraient être déclenchées d'ici la fin de l'été.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Le conseil municipal du 12 juillet en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis virtuellement le 12 juillet, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des points importants abordés ou adoptés lors de la réunion des échevins, la dernière rencontre prévue à l’horaire avant les vacances estivales.

Le chef du SPVL quitte pour la retraite

La Ville de Lévis a annoncé, le 13 juillet, le départ à la retraite, le 4 septembre prochain, du directeur du Service de police de la Ville de Lévis, Michel Desgagné.

Steven Blaney tire sa révérence

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé, le 15 juillet, qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors des prochaines élections fédérales. Le représentant conservateur de ce comté depuis plus de 15 ans estime qu’il est maintenant temps pour lui «d’écrire un nouveau chapitre de sa vie».

Repensons Lévis dévoile son candidat pour Pintendre

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 20 juillet, que c'est Carl Lavoie, l'un des cofondateurs du parti, qui tentera de se faire élire sous sa bannière pour le poste de conseiller municipal du district Pintendre.