CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus à Lévis s’y ajouteront.

«Notre mission première est de bien servir et accompagner les Lévisiennes et Lévisiens dans leurs aspirations profondes. Nous avons la conviction que nous y parvenons au quotidien par le travail d’équipe qui a été, au cours des dernières années, notre grande marque de commerce et qui a propulsé la Ville de Lévis vers les plus hauts sommets dans tous les secteurs», a lancé Gilles Lehouillier.

Andrée Kronström remplacera Janet Jones dans le district Christ-Roi, Jeannot Demers prendra la place de Clément Genest dans le district Saint-Nicolas et Michel Patry sollicitera un mandat dans le district Taniata à la place de Karine Laflamme.

«Habituellement, on fait un appel de candidatures pour trouver des candidats, mais on n’a pas eu à le faire parce qu’on en a reçu pas mal et ce ne sont pas les candidatures intéressantes qui manquaient. On a opté pour des candidats avec de beaucoup d’expérience», a expliqué M. Lehouillier.

Notons que les trois conseillers sortants ont choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat lors de la prochaine élection. Le chef de Lévis Force 10 a notamment tenu à souligner les réalisations de ces trois conseillers lors de leur dernier mandat.

Des retours et une nouvelle expérience politique

Pour la candidate du district Christ-Roi, ce sera une première expérience en politique. Rappelons qu’Andrée Kronström est coroner depuis 21 ans. Cette dernière a notamment présidé une trentaine d’enquêtes publiques et investigué des milliers de décès. Elle s’est aussi impliquée à titre de présidente des conseils d’administration du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, de l’école Élédanse ainsi que de Diffusion culturelle de Lévis.

«C’est un nouveau défi qui va m’amener à puiser dans mes forces vives pour pouvoir redonner et servir autrement ma communauté […] En continuité avec le beau travail de Mme Jones pour qui la vie communautaire prenait beaucoup de place et aussi, c’est un quartier près d’où je demeure. Tout cet aspect communautaire, c’est quelque chose d’important pour moi et que je vais porter aussi. Dans ce quartier-là, la famille Kronström a laissé quelques petites graines, mon frère a parti la clinique médicale et mon mari avait démarré une pharmacie, c’est un quartier que je connais bien», a-t-elle exprimé.

De son côté, Jeannot Demers effectuera un retour en politique municipale, lui qui a siégé à titre de conseiller municipal pendant 10 ans dans l’ancienne ville de Saint-Nicolas et à la Ville de Lévis. Ajoutons qu’il a aussi présidé l’International Pee-Wee BSR pendant 19 ans et préside la Fondation BSR. «De représenter Saint-Nicolas, c’est chez nous, c’est mon quartier, je n’aurais pas pu en demander plus. Je suis vraiment heureux parce que c’est chez nous, c’est ma place», s’est réjoui le directeur des ventes chez LKQ Canada.

Bien qu’il ait été adversaire politique de Gilles Lehouillier sous la gouverne de Jean Garon, il a été tout naturel pour lui de joindre Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier. «Ça s’est fait naturellement. J’ai toujours eu de très bons rapports avec M. Lehouillier lorsque j’étais avec le parti de M. Garon, on était assis l’un à côté de l’autre. On discutait souvent et il y a toujours eu un très grand respect entre nous deux», se rappelle le candidat du district Saint-Nicolas.

Puis, Michel Patry, qui veut devenir le représentant du district Taniata, effectue également un retour en politique. Ce dernier a siégé à titre de conseiller municipal à Saint-Jean-Chysostome ainsi qu’à la Ville de Lévis jusqu’en 2017. Membre du Barreau du Québec entre 1975 et 2015, il a dirigé les bureaux de l’Aide juridique de Lévis, Montmagny et Saint-Georges de Beauce et enseigné le droit à l’École du barreau du Québec. Il a notamment assuré la présidence de la Société de transport de Lévis (STLévis) de 2009 à 2017. Il est aussi un membre fondateur du Club Lions de Saint-Jean-Chrysostome.

«Je me suis toujours intéressé à la politique, je ne me suis jamais complètement détaché de ça. J’ai été président de la STLévis et, en ce moment, on a des enjeux de mobilité très importants, ça, ça m’interpelle aussi! Il faut ajouter qu’il y a une grande fierté à représenter les gens du quartier d’où je vis depuis 1978», a-t-il soutenu.

Rappelons que pour les candidats qui solliciteront un nouveau mandat, Mario Fortier sera le candidat du district Saint-Étienne, Isabelle Demers pour celui de Villieu, Réjean Lamontagne pour celui de Saint-Rédempteur, Karine Lavertu pour celui de Charny, Michel Turner pour celui de Breakeyville, Guy Dumoulin pour celui de Saint-Jean, Brigitte Duchesneau dans celui de Saint-Romuald, Steve Dorval dans celui de Notre-Dame, Serge Côté dans celui de Saint-David, Amélie Landry dans celui de Bienville, Fleur Paradis dans celui de Lauzon et Ann Jeffrey dans celui de Pintendre.

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

Un homme d’affaires défendra les couleurs de RL dans Taniata

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 28 mai, que l’homme d’affaires Sébastien Arsenault sera son candidat au poste de conseiller dans le district Taniata (Saint-Jean-Chrysostome) lors des prochaines élections municipales à Lévis en novembre prochain.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.