Steven Blaney ne sera pas en lice dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis lors de la prochaine élection fédérale. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé, le 15 juillet, qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors des prochaines élections fédérales. Le représentant conservateur de ce comté depuis plus de 15 ans estime qu’il est maintenant temps pour lui «d’écrire un nouveau chapitre de sa vie».

Au cours des derniers mois, Steven Blaney a amorcé une réflexion sur son avenir politique. Graduellement, il lui est venu le constat qu’il n’allait pas solliciter un nouveau mandat à titre de député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Alors que les rumeurs se font de plus en plus persistantes pour un déclenchement de la prochaine campagne électorale en août, le politicien lévisien a préféré dévoiler le fruit de sa réflexion avant le commencement des vacances de la construction.

«J’ai l’impression que j’avais fait le tour du jardin, après avoir été élu comme député, avoir été nommé comme ministre du gouvernement fédéral sous la direction d’un grand premier ministre (NDLR : Stephen Harper)et d’avoir été porte-parole de ma formation sur les bancs de l’opposition officielle. J’ai également l’impression qu’il était maintenant temps pour moi d’écrire un nouveau chapitre de ma vie et de passer le flambeau à une autre personne», a partagé M. Blaney, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal le 15 juillet.

Rappelons que Steven Blaney a été élu pour la première fois député de la circonscription qui s'appelait alors Lévis-Bellechasse en janvier 2006. Il a ensuite été réélu à cette fonction en 2008, 2011, 2015 et 2019. Lorsque le Parti conservateur du Canada a détenu le pouvoir entre 2006 et 2015, le politicien lévisien a notamment été ministre des Anciens Combattants, de la Francophonie ainsi que la Sécurité civile et de la Protection civile.

En 2016-2017, Steven Blaney a de plus participé à la course à la direction de son parti, rendue nécessaire après la démission de Stephen Harper. Il a finalement terminé en neuvième position sur 14 candidats de cette course qui avait vu Andrew Scheer l'emporter.

Heureux d’avoir fait une différence

S’il est fier d’avoir pu implanter des mesures plus efficaces pour lutter contre le terrorisme et mettre davantage les victimes au cœur de notre système de justice lorsqu’il a été ministre dans les cabinets Harper, Steven Blaney a partagé sa joie d’avoir pu concrétiser des projets majeurs dans son comté grâce à l’appui du gouvernement fédéral, lorsqu’il a été invité par le Journal à dresser un premier bilan de ses 15 ans de carrière à Ottawa.

«Avant mon arrivée, Ottawa n’investissait pas beaucoup d’argent dans les projets d’infrastructure dans le comté. Le Centre des congrès de Lévis, la relocalisation du Patro de Lévis et le réaménagement du quai Paquet, qui est maintenant un attrait signature de Lévis, ont pu voir le jour grâce à l’appui du gouvernement fédéral», a souligné M. Blaney.

Du même souffle, l’élu conservateur a tenu à remercier ses commettants de lui avoir fait confiance et d’avoir pu partager de beaux moments avec eux au cours des 15 dernières années. «Oui, il y a les annonces pour des projets, mais le travail de député, c’est aussi les interactions avec les citoyens. J’ai adoré rencontrer les résidents du comté lors des cliniques de passeport ou lors des consultations prébudgétaires», a-t-il ajouté.

Toujours un conservateur

 Après avoir remercié ses proches pour leur soutien au cours de ses mandats de député fédéral, Steven Blaney a dévoilé ce qu’il allait l’attendre pour les prochains mois.

«Je vis présentement plein d’émotions. On ne tourne pas la page sur une expérience aussi fascinante facilement. Je n’ai pas vraiment de plan pour la suite. Mon épouse vient de prendre sa retraite. Mais à ce moment-ci, je n’ai pas d’autre ambition politique. Mon parcours au fédéral m’a comblé. (Jusqu’au déclenchement des élections), je veux m’assurer que le comté poursuive sa voie vers la prospérité durable. On voit que plusieurs décisions des libéraux ont des impacts négatifs dans le comté. Mais pour moi, la saine gestion des finances publiques est notamment importante. Je demeurerai donc un conservateur», a soutenu l’élu conservateur.

Du même souffle, le politicien lévisien a également dressé un portrait robot du candidat qui aura désormais pour mission de défendre les couleurs du Parti conservateur du Canada.

«Il faut que la personne qui me remplacera soit une ardente défenderesse du troisième lien. Il faut aussi que ce soit quelqu’un d’engagé dans sa communauté et qui a une infime connaissance des dossiers de la circonscription. Il faut aussi que le prochain candidat soit un solide partenaire du développement de Lévis et qu’il ait des atomes crochus avec le maire», a conclu M. Blaney.

Les plus lus

Marie-Christine Richard aux couleurs du BQ dans Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis

Le Bloc québécois (BQ) a dévoilé sa candidate dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour l’élection fédérale du 20 septembre prochain. Il s’agit de Marie-Christine Richard. La native de Saint-Lazare-de-Bellechasse souhaite mettre l’humain de l’avant et défendre les enjeux qu’elle considère comme importants pour la circonscription tout au long de la campagne électorale.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Nouveau candidat libéral à Lévis

Un entrepreneur et homme d’affaires qui réside dans la région depuis environ 10 ans, Daniel Vaillancourt, est le nouveau candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Sa candidature a été officialisée par acclamation le 17 août et il fera donc partie de la course lors de la campagne électorale qui se terminera le 20 septembre.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

L’interconnexion des liens cyclables complétée dès cet automne

Depuis 2015, la Ville de Lévis travaille à l’interconnexion de l’ensemble de ses pistes cyclables afin de créer un «réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire». Le lien reliant les secteurs Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Hélène-de-Breakeyville, amorcé à l’automne 2020, sera complété d’ici la fin de l’automne prochain.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.