Audrey Larose-Zicat a fait partie de l’ensemble de chanteurs et de chanteuses qui a participé au volet musical des funérailles nationales de Guy Lafleur. Photo : Courtoisie

Deux artistes originaires de Lévis ont été au cœur des funérailles nationales de Guy Lafleur, l’ancien joueur étoile des Canadiens de Montréal, tenues à Montréal le 3 mai dernier. Audrey Larose-Zicat, une chanteuse d’opéra, et Jean-Michel Grondin, un organiste, ont fait partie de l’ensemble qui a interprété les pièces musicales lors de la cérémonie.

C’est en raison de la grande amitié liant la soprano originaire du secteur Bienville et le musicien originaire du secteur Christ-Roi qu’Audrey Larose-Zicat a pu vivre cette expérience hors de l’ordinaire. Depuis l’an dernier, Jean-Michel Grondin est l’organiste titulaire de la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, l’église catholique de Montréal où allaient être célébrées les funérailles nationales de Guy Lafleur.

«On travaillait ensemble à l’Oratoire Saint-Joseph et vu notre grande amitié, il m’a amené avec lui pour chanter lors de cérémonies à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Lorsqu’on a appris que les funérailles nationales de Guy Lafleur allaient être célébrées dans cette église, on s’est dit qu’on allait faire équipe avec d’autres artistes. Mon grand ami m’a donc donné cette belle opportunité de chanter de la belle musique avec de grands chanteurs pour un grand monsieur», a expliqué Mme Larose-Zicat, deux jours après la cérémonie.

Le chœur de 16 chanteurs professionnels dans lequel faisait partie la soprano originaire de Lévis et Jean-Michel Grondin à l’orgue ont assuré le volet musical de la cérémonie du début à la fin de cette dernière. À cette occasion, l’ensemble a notamment interprété le Requiem de Mozart et le Requiem de Fauré.

Une expérience marquante

Pour préparer la partie musicale des funérailles nationales, les deux artistes originaires de Lévis ont travaillé fort. Pendant une semaine, Jean-Michel Grondin a œuvré sur ce volet de la cérémonie, notamment puisque les proches de Guy Lafleur, le gouvernement du Québec et les Canadiens de Montréal avaient certaines demandes.

Pour sa part, Audrey Larose-Zicat a également constaté qu’une performance lors de funérailles nationales n’était pas la même chose que toute au-tre représentation qu’elle avait déjà vécue auparavant.

«La cérémonie était à 11h, mais nous avons dû arriver à 9h, le temps de se faire inspecter par la sécurité présente en raison de la participation des politiciens et des joueurs de hockey et de pouvoir pratiquer ensemble une fois avant la cérémonie. Montréal était complètement fermée. C’était très impressionnant d’entendre les gens à l’extérieur clamer le nom de Guy. On entendait leurs cris à travers les murs de la cathédrale. La sérénité de la célébration était aussi belle à voir», a partagé la chanteuse originaire de Lévis.

D’ailleurs, Audrey Larose-Zicat inscrit sa participation comme l’une de ses performances marquantes de sa carrière. «Au niveau musical, on a fait de la grande musique. J’ai vécu de beaux moments lors d’événements à Lévis et à Québec, mais ça, c’est un moment historique. Ce n’est pas quelque chose qui nous arrive tous les jours, même qu’on ne peut avoir la chance que de chanter une seule fois lors d’une cérémonie de cette envergure. C’est un privilège», a-t-elle illustré.

Avoir la chance de chanter

Après avoir vécu cette expérience hors de l’ordinaire, la chanteuse d’opéra, qui a eu la chance de performer en Europe plus tôt dans sa carrière, espère prendre part à des concerts au cours des prochains mois.

«Que ce soit à Lévis ou ailleurs, j’espère pouvoir faire des concerts bientôt. Avec la pandémie, tout est tombé et on repart en quelque sorte de zéro. J’ai la chance de chanter à l’Oratoire Saint-Joseph et à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, mais j’espère pouvoir obtenir d’autres occasions de chanter», a conclu l’artiste qui réside désormais dans la région de Montréal.

Les plus lus

Retour des spectacles gratuits dans les parcs lévisiens

Après deux années chamboulées par la pandémie, les séries de spectacles gratuits Mercredis Courant d’Airs, Théâtre ambulant et Matinées classiques seront de retour dans leur formule originale pour la saison estivale.

«Je réalise un rêve de petite fille»

L’autrice lévisienne Annie-Claude Lebel a récemment vu l’un de ses rêves les plus chers s’accomplir. Après avoir écrit des livres pédagogiques pour les Éditions de l’Envolée, la maison d’édition de Pintendre a dernièrement publié le premier roman de sa série jeunesse.

Rock et vedettes québécoises à l’honneur au Festivent

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que le directeur général de Festivent, Sébastien Huot, a dévoilé, le 25 mai, la programmation musicale de la 39e édition du festival lévisien. Pour son retour sous une mouture plus traditionnelle après les chambardements de la pandémie, l’événement mettra en vedette les performances de groupes de rock américains et britanniques dans le vent...

40 nouveaux spectacles programmés à L’Anglicane

La programmation 2022-2023 de L’Anglicane a été dévoilée lors du lancement de saison le 25 mai dernier. Une quarantaine de nouveaux spectacles s’ajoutent au calendrier de la salle lévisienne. Chanson, théâtre, humour, musique, jeune public, la sélection proposée s’annonce riche et variée.

Une première réussie pour le Club photo de Lévis

Pour la première fois de son histoire, le Club photo de Lévis a soumis des photos au Défi interclubs Mongeon-Pépin (DIMG) de la Société de promotion de la photographie du Québec (SPPQ). Ce nouveau défi a été une réussite pour l’organisme lévisien qui a terminé au huitième rang.

Invitation à la nostalgie au quai Paquet

C’est vendredi prochain que la série d’activités présentée cet été au quai Paquet sera lancée avec un spectacle d’ouverture. Avec la contribution de plusieurs artistes locaux ou originaires de Lévis, les organisateurs de l’événement offriront aux spectateurs un voyage pour revivre les moments marquants de la scène culturelle lévisienne des 10 dernières années.

Des projets plein la tête pour Diffusion culturelle de Lévis

À la tête de Diffusion culturelle de Lévis depuis bientôt un an, Jacques Leblanc a lancé sa première programmation de L’Anglicane le 25 mai dernier. Entre classiques et nouveautés, le directeur général et artistique veut séduire les spectateurs de tout âge et accroître le rayonnement de la salle.

Grands Feux Loto-Québec : la programmation révélée

Les thématiques officielles de la 26e édition des Grands Feux Loto-Québec ont été dévoilées le 14 juin, lors d’un point de presse au Terminal de croisière à Québec. Les divers spectacles de feux d’artifice seront bel et bien visibles à Lévis depuis le quai Paquet à partir du 21 juillet.

Une année créative pour Normand Bellefeuille

Histoire de détective, d’un vol d’avion qui ne se déroule pas comme prévu ou encore d’un accident avec délit de fuite, on peut dire que Normand Bellefeuille ne manque pas d’imagination avec ses trois romans parus dans la dernière année. L’auteur de Saint-Nicolas possède désormais cinq romans à son actif.

Une comédie savoureuse au menu du VBP cet été

Cet été, prenez place à une table de l’El Dorado Snack-Bar. Dès le 7 juillet, le théâtre est de retour au Vieux Bureau de Poste avec une comédie savoureuse et réjouissante de Marie-Thérèse Quinton servie par les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec.