Photos : Alexandre Bellemare

C’est le groupe rock américain, Cage The Elephant, qui foulait les planches de la scène Loto-Québec située au parc Champigny dans le cadre de la deuxième soirée du Festivent de Lévis, le 4 août. Le groupe de musique a fait danser, chanter et hurler la foule tout au long de la soirée alors qu’il a offert une performance haute en couleur et électrisante.

Le chanteur du groupe américain, Matt Shultz, est entré sur scène avec ses valises qu’il a rapidement déposées devant la batterie pour ensuite se lancer sur le micro et allumer la foule à un rythme effréné avec les chansons Broken Boy, Cry Baby et Spiderhead qui se sont enchaînées au plaisir des spectateurs.

Cage The Elephant a laissé quelques secondes à la foule de se remettre de ce trio de chansons avec Too Late to Say Goodbye avant de reprendre en intensité et en danse avec Cold Cold Cold.

Tout au long de sa performance, le chanteur de la formation américaine s’est déhanché et a de nouveau prouvé qu’il est une bête de scène. Après quelques secondes sur scène, il avait déjà conquis le cœur de public et il ne s’est pas assis là-dessus en continuant dans l’énergie avec laquelle on le connaît.

Alors que la braise était encore rouge dans le public après Ready to Let Go, Social Cues, Mess Around et Trouble, Cage The Elephant a fait résonner les premières notes de leur succès Ain’t No Rest for the Wicked suivi de Portuguese Knife Fight, le feu a repris de plus belle alors que la foule en délire a chanté avec Shultz qui continuait d’offrir tout un spectacle.

«It’s a night to fell in love (c’est une soirée pour tomber en amour)», a lancé le chanteur de la formation avant de livrer Halo suivi de Telescope et Tokyo Smoke qui ont offert une pause grandement appréciée par les spectateurs, le temps de reprendre leur souffle.

Le groupe rock a alors entamé une montée en force jusqu’à la fin du spectacle avec House of Glass où Matt Shultz s’est lancé sur ses genoux et a rampé au sol. Puis, le chanteur a dédié la chanson Come a Little Closer à son père décédé au milieu de la pandémie de COVID-19. Cage The Elephant a ensuite poursuivi avec Shake Me Down et Cigarette Daydreams.

Les Américains ont alors conclu la soirée avec la chanson Teeth que le chanteur a terminé debout dans la foule avant de se jeter dans celle-ci qui l’a transporté jusqu’à l’arrière où les tours d’éclairage sont situées. Il a alors grippé jusqu’au sommet de l’une d’entre elles pendant que le reste de la formation quittait la scène. Acclamé par la foule, Matt Shultz l’a salué du haut de la tour et la soirée s’est ainsi terminée.

Ceux qui étaient présents se souviendront probablement longtemps de ce spectacle sans faute et électrisant de la formation originaire du Kentucky.

Jake Clemons et Caravane également de la partie

Tout juste avant que Cage The Elephant monte sur scène, c’est le multi-instrumentiste et membre du E Street Band de Bruce Springsteen, Jake Clemons, qui venait rencontrer le public lévisien. Déjà, on sentait que la foule avait faim et le saxophoniste américain l’a tout de même nourri efficacement.

Clemons a offert une bonne performance autant à la voix, qu’au piano en passant par la guitare et le saxophone. Le musicien en a même profité pour descendre de scène pour chanter avec la foule.

En début de soirée, c’est le groupe de Québec, Caravane, qui a livré une performance aux festivaliers arrivés tôt sur le site du parc Champigny. Malgré le public peu nombreux et disparate en début de performance, la formation rock n’a pas lésiné sur sa performance qui a finalement attiré de plus en plus de festivaliers sur les lieux.

Caravane a offert un intense et chaleureux concert en discutant à plusieurs reprises avec les festivaliers entre les chansons. Mission réussie pour la formation de Québec.

Les plus lus

Critique - Une comédie à savourer sans retenue au VBP

Cet été, on se régale à l’El Dorado Snack-bar. Jusqu’au 27 août, le théâtre s’installe au Vieux Bureau de Poste (VBP) pour sa 18e saison avec une comédie savoureuse et réjouissante de Marie-Thérèse Quinton servie par les finissants du Conservatoire d’artdramatique de Québec.

Soutenir les premiers pas d’une réalisatrice en devenir

Scénariste et réalisatrice d’origine française installée à Lévis depuis quatre ans, Albane Fanny prépare La Muse, un court-métrage qui sera tourné cet été dans la région, dont certaines scènes à Lévis. Pour réaliser ce projet très personnel, la cinéaste se tourne vers la générosité du public en menant une campagne de sociofinancement.

Christopher Bard, un artiste pop rock à découvrir

Le Lévisien Christopher Bard a récemment sorti une nouvelle chanson, Time Travel Machine. L’auteur-compositeur et multi-instrumentiste, de 22 ans, sera aussi l’un des artistes à l’affiche du spectacle Surface, présenté par la Ville de Lévis au quai Paquet les 21, 22 et 23 juillet.

Coeur de Pirate et The Strumbellas complètent la programmation de Festivent

Par voie de communiqué, Festivent a annoncé, le 20 juillet, l'identité des artistes qui monteront sur sa scène principale, au parc Champigny de Saint-Jean-Chrysostome, le samedi 6 août. C'est l'autrice-compositrice-interprète québécoise Coeur de Pirate et le groupe rock ontarien The Strumbellas qui seront à l'honneur lors de cette soirée.

Un roman initiatique pour dépasser ses peurs

L’autrice lévisienne Mélanie Massouty a publié son premier roman La Dame du lac, aux éditions Deuxième Dimension, en juin dernier. Dans ce conte métaphorique et initiatique, elle explore la puissance de la pensée qui permet de découvrir qui nous sommes et se retrouver.

Expo : une Île inventée à la Maison Fréchette

Cet été à la Maison natale de Louis Fréchette, partez à la découverte de l’univers surprenant et fascinant de L’Île inventée. Ce projet artistique franco-québécois est présenté dans le cadre d’une exposition immersive et d’installations sonores.

Mathieu Lef Bouchard à Regart

Originaire de Saint-Romuald, Mathieu Lef Bouchard expose ses œuvres aux côtés de celles de l’artiste de Chicoutimi, Ysé Raoux, à l’Autre Gare jusqu’au 21 août, dans le cadre du projet Création Duo Diffusion. C’est une initiative du Centre d’artistes en art actuel Sagamie, situé à Alma dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, à laquelle le centre de Lévis, Regart, participe.

Cage The Elephant enflamme la piste de danse du Festivent

C’est le groupe rock américain, Cage The Elephant, qui foulait les planches de la scène Loto-Québec située au parc Champigny dans le cadre de la deuxième soirée du Festivent de Lévis, le 4 août. Le groupe de musique a fait danser, chanter et hurler la foule tout au long de la soirée alors qu’il a offert une performance haute en couleur et électrisante.

Humour et légèreté au théâtre d’été à Beaumont-Saint-Michel

Jusqu’au 13 août, le Théâtre Beaumont-Saint-Michel présente Une heure de tranquillité, de Florian Zeller. Comédie colorée, la pièce met en vedette Carl Béchard, Éric Cabana, Caroline Dardenne, Isabelle Drainville, Denis Marchand et Gabriel Simard.

Les Matinées classiques bientôt de retour

La prochaine édition des Matinées classiques sera lancée le 31 juillet prochain. La mouture 2022 de cette série de concerts gratuits sera bonifiée par la présentation d'activités en marge de l'événement.