Photo : Émilie Lapointe

Le Théâtre Beaumont-Saint-Michel accueille le comédien Marcel Lebœuf pour son premier one man show, Le curieux destin d’Marcel, du 25 août au 3 septembre à 20h, les jeudis, vendredis et samedis.

Originaire de Lévis, Marcel Lebœuf propose au public des histoires puisées à travers ses quarante ans de carrière de comédien, de conférencier et d’improvisateur. Avec tendresse et humour, il partage sa vision des choses.

Depuis longtemps, l’idée de faire un one man show trottait dans sa tête. «Comme je donne beaucoup de conférences, ma satisfaction de me retrouver seul devant des gens était comblée, partage-t-il. Mais la pandémie est arrivée. Et, quand on a commencé à s’en sortir et que les spectacles ont recommencé, les diffuseurs voulaient un ou une comédien.ne sur scène.»

C’est alors que l’homme de théâtre a saisi l’opportunité pour monter son propre spectacle où il se mettrait en scène. «C’est théâtral et musical. Je chante des chansons pendant le spectacle. Il y a trois chansons originales et une chanson de Fernandel au début et à la fin du show. Ces chansons viennent ponctuer chacun des segments.»

Durant trois mois, le comédien a travaillé à la création du Curieux destin d’Marcel. «Le premier mois, Luc (Senay, le metteur en scène du spectacle) m’a demandé de lui raconter toutes les histoires que je ne conte jamais dans les conférences. Je me suis filmé, je me suis regardé en train de dire les choses et j’ai peaufiné le travail», explique Marcel Lebœuf.

«Ça s’appelle Le curieux destin d’Marcel mais ça aurait pu s’appeler Le monde selon Marcel. Je parle de comment je vois la vie, la vie, la mort, ce qui me passionne à part mon métier de comédien, la chasse. Tout un paquet d’affaires!»

Pas humoriste, mais «pas pire conteur» comme il le dit lui-même, Marcel Lebœuf propose un spectacle plein d’humour. «C’est très très drôle. Il y a aussi des moments plus touchants. C’est la beauté d’être comédien, d’être sur scène et de pouvoir faire réagir les gens, les faire rire, rentrer dans leur cœur.»

«Les gens qui vont sortir du show vont être de bonne humeur! C’est un show d’espoir. Je ne me suis pas dit en partant que j’allais faire un spectacle sur l’espoir, mais il y a quelque chose de cet ordre-là, l’espoir d’un monde meilleur, de devenir une meilleure personne. Mais, ce n’est pas judéo-chrétien mon affaire! ‘‘Sois une bonne personne et Dieu te le rendra.’’ Je ne suis pas là-dedans!», prévient-il.

«Je ne détiens pas la vérité. Je détiens une vérité qui est la mienne et qui en vieillissant fluctue. Je n’ai de leçon à donner à personne. J’ai trop d’affaires à apprendre.»

Marcel Lebœuf a fait appel au metteur en scène Luc Senay pour théâtraliser ce spectacle dans lequel il se confie au public et prend un malin plaisir à confondre réalité et fiction.

«C’est différent d’une conférence où on t’engage pour parler de travail d’équipe, de service à la clientèle… On t’engage, en général, pour dire la vérité. Alors que dans un show de théâtre, est-ce qu’on a besoin de dire toute la vérité? On va souvent grossir la réalité. Je suis là-dedans.»

«J’ai hâte de voir les gens et de passer une belle soirée. On va avoir du fun ensemble et ils vont peut-être découvrir un Marcel qu’ils ne connaissent pas. Je vais les surprendre!», conclut-il.

Réservation : theatrebeaumontstmichel.com.

Les plus lus

La Messe des morts d’Offenbach représentée à Beaumont

Le concert La Messe des morts d’Offenbach, présenté en 1972 à l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal, renaîtra, en collaboration avec un groupe de musiciens formé pour l’occasion, ainsi qu’avec la participation de l’un des membres fondateurs du groupe rock Offenbach, Pierre Harel. Le concert Mémento se déroulera à l’église Saint-Étienne-de-Beaumont, afin de célébrer le 50e anniversaire de l’événement...

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Un recueil de nouvelles réalisé par l’autrice Florence Guay

Percer la brume est un recueil de nouvelles publié aux Éditions GML et écrit par une vingtaine d’auteurs et d’autrices de diverses régions du Québec. L’autrice lévisienne et réalisatrice du projet Florence Guay se réjouit de cette deuxième publication de type collectif, la dernière de sa carrière littéraire. Le lancement du livre s’est tenu en octobre dernier à Beaumont.

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un concert de Noël pour l’église de Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Bellechasse sera l’hôte d’un concert de Noël caritatif, le dimanche 27 novembre à 14h.