François-Xavier Lavallée est un ancien élève de l’École secondaire Les Etchemins et étudie actuellement au Cégep de Sainte-Foy en Cinéma et création. Photo :Lexiane Chabot

Le Charnycois âgé de 17 ans, François-Xavier Lavallée, s’est classé parmi les 24 finalistes pour le concours des Prix de la création Radio-Canada dans le volet récit avec son texte Répertoire des passades perdues. Bien que son parcours se soit arrêté à cette étape, le Lévisien est heureux de s’être taillé une place parmi plus de 900 textes.

«Il faut commencer quelque part et pour commencer professionnellement, il faut se faire reconnaître. Je trouvais que le concours était une belle porte d’entrée et un bon moyen de le faire», explique d’emblée celui qui a su que son récit était retenu parmi les 24 finalistes en septembre dernier.

François-Xavier Lavallée a opté pour un texte reconstruit où il a rassemblé ses écrits passés, issus de passages d’anciens textes, et d’aujourd’hui afin de les retravailler, les recoller en prose et sous de brefs chapitres pour finalement former Répertoire des passades perdues. Le récit traite notamment d’amour et de relations amoureuses.

«J’ai essayé de toucher au sentiment qu’on ressent dans une relation amoureuse. Chacune des parties me concerne, mais j’ai changé de narrateur à chaque histoire d’amour racontée. C’est ma façon d’expliquer que notre personnalité reste la même, mais elle finit par changer avec les expériences reliées au contact de différents individus», partage-t-il.

L’ancien élève de l’École secondaire les Etchemins ne ressentait pas de pression de soumettre ses écrits à la critique d’un jury, lui qui a passé plusieurs heures sur son récit.

«Je peux passer des semaines et des semaines à retravailler des textes parce que je trouve que la phrase est un matériau complexe et souhaitable d’être travaillé. Malgré la critique d’un jury, je serai toujours content d’avoir investi du temps dans un texte. Donc, ce n’était pas plus stressant pour moi de soumettre mon récit à la critique, ajoute-t-il. C’est gratifiant. Oui, j’écris pour moi, mais j’écris aussi pour que les autres se reconnaissent en ma vision et de savoir que quelqu’un a été touché par mon texte, c’est spécial. Ça me touche d’avoir pu établir un contact indirect avec une autre personne via mon art.»

Le parcours

C’est depuis son plus jeune âge que François-Xavier Lavallée s’est ouvert à la littérature, étant donné que son père l’étudiait tandis que sa mère en faisait autant avec l’histoire. Dans ses souvenirs, il a grandi entouré de livres. Toutefois, c’est au secondaire qu’il a ouvert ses horizons et qu’il y est plongé.

«J’ai l’impression de m’être plus intéressé à la littérature à partir du secondaire. À ce moment-là, nous avions plus de projets importants à l’école. J’avais un intérêt pour l’art et je me suis ouvert à l’art des autres via la lecture et j’ai commencé à développer l’intérêt pour la littérature. En plus, j’ai travaillé chez Écolivres, donc ça a nourri mon intérêt pour la lecture», indique le Charnycois.

C’est d’ailleurs en secondaire un qu’il a commencé à écrire des poèmes qu’il gardait pour lui. Certains passages d’entre eux se retrouvent notamment dans Répertoire des passades perdues. 

Selon lui, le désir d’écrire, mais surtout de créer l’a toujours habité. Il étudie actuellement au Cégep de Sainte-Foy en Cinéma et création. Pour le futur, François-Xavier Lavallée poursuit le rêve d’être en mesure de créer toute sa vie, à des fins personnelles, et si l’opportunité d’être publiée se présente, il la prendra sans hésiter.

Les plus lus

Meurtres et mystères à Rimouski et Lévis

L’autrice lévisienne Catherine Marmen proposera un nouveau tome de sa série policière Le chalet du rang 4 au cours des prochains mois. Après avoir mis à l’avant-plan dans les deux premiers livres de sa série sa ville natale, Rimouski, la résidente de Charny plantera l’intrigue de son nouveau suspense dans sa ville d’adoption. Elle misera encore une fois sur une proposition qui sort des sentiers ba...

Spectateurs recherchés pour une performance captée à L'Anglicane

Les artisans du projet Tennessee Whiskey - Hommage à Chris Stapleton réalisera une captation filmée d'un spectacle pour créer notamment une vidéo promotionnelle, ce dimanche à L'Anglicane. À cet effet, les artistes derrière le projet sont à la recherche de spectateurs pour leur performance.

Un Lévisien nommé aux JUNO Awards

Le groupe de métal québécois Get the Shot figure parmi les nommés aux JUNO Awards dans la catégorie d’album métal/hard de l’année. Le Lévisien Olivier Roy est l’un des deux guitaristes du groupe qui vivra une année 2023 remplie d’aventures.

Nouveau roman de Jean-Jacques Pelletier : ce «Rien» devant lequel nous pourrions nous retrouver

Le nouveau roman du prolifique auteur lévisien, Jean-Jacques Pelletier, paraîtra le 23 mars prochain. Quatrième enquête de l’inspecteur-chef Henri Dufaux, Rien... est un thriller rempli d’actions, qui aborde des sujets d’actualité et pose un regard lucide sur notre société.

Neuf projets artistiques soutenus par la Ville

Dans le cadre de la troisième cuvée de l’appel de projets aux artistes émergents réalisé en décembre dernier, la Ville de Lévis a dévoilé, le 15 mars, les neuf projets récipiendaires retenus par le jury.

Une nouvelle expérience littéraire et humaine pour Gwen Bobée

Avec sa maison d’édition, l’autrice lévisienne Gwen Bobée pourra de nouveau partager avec les lecteurs québécois une histoire humaine. En effet, les Éditions Enoya publieront ce printemps le livre d’Henri Provencher, le grand-père de Cédrika Provencher.

Poésie et paillettes au VBP

Poètes, drags-queens, drags-kings et performeurs burlesques partageront la scène pour donner vie à un événement haut en couleurs et en poésie le 16 mars, lors de la deuxième soirée-cabaret organisée par la Maison natale de Louis Fréchette et le Vieux Bureau de Poste (VBP).

Des artistes au talent pas si différent exposent à Lévis

Des artistes en situation de handicap exposent leurs œuvres jusqu’au 30 avril à la bibliothèque de Charny. L’exposition organisée par l’Association régionale de loisir pour personnes handicapées de la Chaudière-Appalaches (ARLPH-CA) se tient dans le cadre de la première édition du festival Un talent pas si différent.

Le Cinéma des Chutes a accueilli l’équipe de La Cordonnière

Une présentation du film en avant-première s’est tenue le 8 mars dernier en présence d’une partie de l’équipe. Les spectateurs étaient nombreux et au rendez-vous pour découvrir le film québécois qui prendra l’affiche le 17 mars.

Les accents pop, funk et soul de Bønanza au VBP

Bønanza, nouveau projet musical de l’auteur-compositeur-interprète et réalisateur Dominic Pelletier, sera de passage au Vieux Bureau de Poste le 10 mars prochain. À cette occasion, il y présentera son premier album, paru l’automne dernier, Prince Limonade.