CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

«Clairement, nous sommes satisfaits. Tous les changements, améliorations et la programmation bien étoffée ont fait en sorte que nous avons eu un beau succès cette année. Dans son ensemble, c’est une des belles éditions du Festivent», a lancé d’emblée Sébastien Huot, directeur général du Festivent, au lendemain de la clôture de cette édition. L’organisation a pu bénéficier d’une météo clémente puisqu’il n’a plu que samedi en après-midi.

La foule était nombreuse pour les trois plus gros soirs du festival, c’est-à-dire, vendredi, samedi et dimanche. Alors que X Ambassadors, Smash Mouth, Sean Paul, Weezer et les Cowboys Fringants ont fait vibrer les festivaliers sur la scène Loto-Québec, Gregory Charles, La Chicane et Patrice Michaud en ont fait tout autant sur la scène réaménagée Hydro-Québec. La Chicane a quasiment rempli la deuxième scène du Festivent qui a vu sa capacité doublée cette année, étant donné la foule monstre qui avait dû s’en retourner bredouille lors de la prestation de Kaïn faute d’espace sur le site lors de l’édition précédente.

Créer une ambiance singulière

Pour sa 37e édition, le Festivent avait revampé ses scènes pour offrir aux festivaliers un moment unique. «Ce que j’aime de notre festival, c’est qu’on travaille beaucoup sur l’expérience du festivalier. Ce qu’on veut, c’est se distinguer. La nouvelle scénographie de la scène Loto-Québec a permis d’englober les spectacles d’une façon différente. C’est ainsi qu’on tire notre épingle du jeu», a expliqué M. Huot. 

Bien que l’édition précédente ait battu tous les records, le Festivent ne s’est pas dénaturé pour autant. «Je ne lâcherai pas le concept. La famille et les shows rock se mixent super bien pour notre festival», a ajouté le directeur général qui vantait le succès de la scène de la Famille où les plus jeunes festivaliers pouvaient y trouver leur compte.

Une quatrième scène qui fonctionne

Dans les nouveautés cette année, s’ajoutaient la scène Ville de Lévis qui faisait place aux auteurs-compositeurs-interprètes dans une formule 5 à 8 au pied des montgolfières. Les artistes offraient des spectacles solo ou en duo pour le plaisir des festivaliers, selon le directeur général. «Ça fait patienter et c’est trippant d’écouter un show en attendant d’aller voir un gros spectacle comme Weezer ou Sean Paul», a-t-il souligné. 

Malheureusement, aucun décollage libre n’a pu avoir lieu étant donné la météo aérienne pendant les prestations de la scène Ville de Lévis, mais Sébastien Huot a assuré que ça aurait été tout un spectacle.

Déjà, Sébastien Huot et son équipe se préparent à se pencher sur la 38e édition du Festivent. Encore une fois, l’organisation souhaite conserver sa vocation familiale, mais en faisant différent comme chaque année. «Ce n’est pas les idées qui manquent! Une chose est sûre, c’est qu’il faut toujours s’améliorer, c’est la base», a-t-il conclu.

Les plus lus

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.

Finale locale de Cégeps en spectacle : Tommy Grandbois remporte le Premier Prix

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.

Une expo pour les jeunes à la rencontre des animaux

Après être partie à la rencontre des animaux du monde puis des oiseaux dans les albums jeunesse créés par deux grands-mamans de Lévis, la petite abeille bleutée Belavie rencontre cette fois son jeune public dans une exposition présentée à la bibliothèque Jean-Gosselin, à Charny.

L’univers de Ça fout la chienne s’agrandit

Nouvelle collection de roman, comic book ainsi qu’un magazine, un balado et une série sur le Web, c’est tout un univers d’épouvante et fantastique à lire, à regarder et à découvrir qu’a développé le bédéiste et réalisateur lévisien, Luca Jalbert, avec Ça fout la chienne.

Une Lévisienne à La Voix

Par voie de communiqué, TVA a dévoilé, le 4 février, l'identité de candidats qui prendront part aux auditions à l'aveugle de la prochaine saison de La Voix. Laurie, une Lévisienne, participera notamment à cette première partie du concours musical.

Le jeu dans la peau

Diplômé en littérature et théâtre du Cégep de Lévis-Lauzon, Pierre-Alexis St-Georges poursuit son chemin à l’École nationale de théâtre de Montréal. Le comédien, qui s’est fait remarquer dans la télésérie Clash, s’apprête à monter sur les planches dans une pièce créée par les finissants en Interprétation, Création et production et Scénographie.

Concours d’œuvres d’art : la liste des artistes dévoilée

Les œuvres choisies dans le cadre de la 22e édition du Concours d’œuvres d’art de Diffusion culturelle de Lévis seront présentées du 26 janvier au 26 février au Centre d’exposition Louise-Carrier.

Les gagnantes du Concours d’œuvres d’art de DCL dévoilés

L’artiste lévisienne Ghislaine Riendeau a remporté le Premier prix du Concours d’œuvres d’art. Diffusion culturelle de Lévis (DCL)a dévoilé les gagnants le 26 janvier lors du vernissage de l’exposition.

Les mélodies atmosphériques de l i l a au Vieux Bureau de Poste

L i l a est l’éclosion de l’auteure-compositrice-interprète Marianne Poirier, passée par La Voix en 2015. La chanteuse de Québec s’arrêtera au Vieux Bureau de Poste le 25 janvier avec un projet à son image, tantôt dark folk, tantôt dream pop, ambiant ou encore alternatif.

«Cœur de pirate était mon choix numéro un»

La Lévisienne Laurie Drolet a franchi la première étape de La Voix, le 9 février. Lors de son audition à l’aveugle, tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a interprété Seven Nation Army sur le plateau. Laurie a rejoint l’équipe de Cœur de pirate.