À l'ouverture jeudi, les averses de début de soirée n'ont pas découragé les festivaliers et la soirée s'est poursuivie sous un ciel clément. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.

Festival de rue situé au cœur de Lévis, Jazz etcetera présente une vingtaine de spectacles, sur quatre jours, aux tonalités variées et toujours chaudes, jazz, blues, soul, funky et big band.

Tout comme l'été dernier, le Festival présentera tous ses concerts sur ses deux scènes, dans le quadrilatère de la rue Saint-Louis et de la côte du Passage. L'avenue Bégin sera piétonnière durant le Festival et des spectacles d'animation de rue y seront présentés.

Vendredi Blues

Le vendredi 100 % blues est de retour ce soir avec la présentation de trois spectacles : Guy Bélanger Band et son invitée Kim Richardson (à 18h30, sur la scène Desjardins), Paul DesLauriers Band et son invité Dawn Tyler Watson (à 20h15, sur la scène St-Louis) et, directement de l'Australie, The Lachy Doley Group (à 21h45, sur la scène Desjardins).

Du jazz pour tous le samedi

Le samedi 10 août, la journée débutera dès 15h avec le groupe Les Évadés, un collectif instrumental à l’univers sonore éclectique, mélangeant des influences jazz, rock et world. Leur second album Black Mamba fusionne une section rythmique à la guitare, la basse et la batterie dérivée de l’esthétique pop-rock à une section de cordes violon et violoncelle qui confère une dimension lyrique, voire classique à leur musique.

Puis, l'ensemble Rémi-Jean LeBlanc sera sur la scène St-Louis à partir de 16h15.

Suivront à 17h45, sur la scène Desjardins, Mathieu Fiset & The RoboJazz Band. Jeune musicien basé à Québec, sa musique est dominée par les claviers, les synthétiseurs et les percussions, et rythmée par des accents jazz fusion, R&B, rock progressif, classique et musique électronique.

Gabrielle Shonk rendra hommage à Billie Holiday sur la scène St-Louis, dès 19h.

À partir de 20h30, le groupe Busty and the Bass donnera une prestation sur la scène Desjardins.

Pour terminer la soirée, le house band Bill’s Bounce Club sera présent dès 22h, sur la scène Saint-Louis, pour faire bouger le public sur sa musique à saveur disco et funk. Composé d’Alex Blanchette au chant, Simon Guay à la guitare, Edouard Robertson à la basse, François Pelletier à la batterie, William Lévesque au clavier ainsi que des invités surprises, le groupe revisitera de vieux succès des années 70 et 80 à sa manière.

De plus, L'Anglicane présentera Bryan Lee, Six String Therapy, à 20h.

Le dimanche, on garde le rythme

Dimanche 11 août, la traditionnelle messe jazzée aura lieu dès 10h15 à l'Église Notre-Dame de la Victoire de Lévis.

La scène St-Louis accueillera dès 13h le Manitou Quartet, un quatuor au jazz moderne, inspiré par les géants du passé et les innovateurs contemporains. Les musiciens interprèteront un répertoire plein de fraîcheur, dont plusieurs compositions colorées et introspectives.

Nouvelle R, trio à saveur jazz et musique du monde, foulera les planches de la scène St-Louis, dès 14h15. Ses trois membres composent, arrangent et interprètent des œuvres en s'efforçant de développer une sonorité nouvelle, chaleureuse et énergique. Depuis sa création, le trio s'est donné comme mission de réconcilier le grand public avec la musique jazz.

Le Festival prendra fin avec l'Orchestre d'harmonie des Chutes avec 45 musiciens sur scène qui présenteront leur spectacle Et si on dansait?

 

Les plus lus

Une soirée d’épouvante pour les jeunes

Un premier salon de l’épouvante et du fantastique se tiendra le samedi 5 octobre, au Patro de Lévis. À l’invitation du Lévisien Luca Jalbert, le créateur de Ça fout la chienne, petits et grands, y partageront passion et frisson.

Taktika célèbrera l’optimisme à L’Anglicane

C’est le 4 octobre prochain que Taktika, légendaire duo de rappeurs originaire de Lévis, lancera officiellement à L’Anglicane sa nouvelle tournée de spectacles mettant en vedette son dernier opus, Tant que j’respire. Sur la scène où ils ont déjà vécu des moments marquants de leur carrière, T-Mo (Frédéric Auger) et B-Ice (Simon Valiquette) offriront une performance remplie de surprises pour partage...

La culture, prétexte pour se rencontrer

Les Journées de la culture se tiendront partout au Québec du 27 au 29 septembre prochains. Cette année, la thématique de l’événement sera la rencontre, une foule d’activités en sol lévisien seront offertes à ceux qui souhaitent célébrer l’art et la culture.

Une 13e édition du Rallye Cultur’Art tout en rencontres

Le Groupe Cultur’Art de Lévis a lancé, le 27 septembre dans le cadre des Journées de la culture, la 13e édition du Rallye Cultur’Art de Lévis qui se déroulera sur le territoire lévisien les 19 et 20 octobre prochains. La thématique de cette édition sera Des rencontres Treiz’artistique.

Maison natale de Louis Fréchette : la littérature envahit la rue

Les 21 et 22 septembre, l’événement Des mots sur le pavé s’installe dans un lieu incongru : un stationnement public du Vieux Saint-Romuald. Au menu, conte, projection, rencontre et activités autour des mots.

L’ADISQ encense Les Louanges

Vincent Roberge, auteur-compositeur-interprète originaire de Lévis mieux connu sous son nom d’artiste Les Louanges, fait partie du peloton de tête des finalistes pour les prochains galas de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ).

Des artistes de la Chaudière-Appalaches récompensés

C’est le 19 septembre qu’a eu lieu le vernissage de l’exposition Chaudière-Appalaches en œuvres – Deuxième vie. Douze prix ont alors été attribués aux participants de cette exposition-concours organisée par le Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce.

Dévoilement des invités mystères du VBP

Les sœurs Boulay, Bears of Legend et Sam Breton sont les trois invités mystères qui s’ajoutent à la programmation du Vieux Bureau de Poste (VBP) pour la série Coups de cœur.

Là où s’entremêlent les fils des cultures

Présentée le 10 octobre, la pièce Warda de l’auteur Sébastien Harrisson sera la première de la série Théâtre 2019-2020 (lire aussi p.35) à L’Anglicane.

Du théâtre qui questionne le sens de la vie

Cinq pièces seront présentées à L’Anglicane cette année. Ces créations théâtrales mettent en scène une quête, celle d’un personnage qui se questionne profondément sur la valeur de sa propre vie et sur le pouvoir qu’il a d’accepter ou de changer les choses.