Pier-Olivier Renaud a lancé une campagne de sociofinancement. CRÉDIT:COURTOISIE- COOPERATIVE LES TROIS-QUARTS

Cinéaste lévisien, Pier-Olivier Renaud alias, Pépito se prépare à tourner un nouveau court-métrage qui raconte l’histoire d’une obsession, celle d’une adolescente pour son idole, un rappeur célèbre. Son scénario prêt, il ne lui manque plus qu’à rassembler son budget pour démarrer le tournage prévu en novembre.

Une jeune fille tente d’établir une relation avec  son idole, un rappeur connu de la région. Entre fantasme et réalité, il y a l’imagination de l’adolescente qui tourne son rêve en obsession. Dans son prochain court-métrage d’une durée de 15 à 20 minutes, Pépito aborde le sujet de la fanfiction, cette situation où un fan s’invente une histoire avec une célébrité dont il se sent proche. 

Après une année de travail, le scénario est bouclé et les deux acteurs choisis. Karl Walcott et Pascale Boulay interprêteront les rôles principaux. Storyboard en main, le document qui décrit l’action du film scène par scène et plan par plan, le réalisateur espère commencer le tournage en novembre prochain, une période moins chargée en production pendant laquelle il est plus facile de trouver des techniciens.

Le film sera tourné en partie à Lévis et dans la région. «J’aimerais montrer des endroits qui sont beaux à tourner dans la région.» En repérage, il cherche des lieux, une maison, un bar pour la scène de spectacle, où l’histoire prendra vie.

Reste à trouver le financement, sans quoi rien ne pourra voir le jour. Pour réunir les 5 000 $ nécessaires pour démarrer le projet, Pépito a lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme Kickstarter. Défi supplémentaire, le montant n’est versé que si l’objectif est atteint. Une fois que les premières scènes auront été tournées, le cinéaste tentera de convaincre les producteurs d’investir dans son projet estimé à 46 000 $ au total.

«C’est une tentative pour voir si l’intêret est là pour aider au film», indique-t-il, en plus de vouloir soliciter d’autres ressources. «Il y a beaucoup de compétition pour les subventions. pour avoir du financement de la SODEC, il faut que tu t’incorpores ou que tu t’associes à une boîte de production, ce qu’il y a rarement à Québec.» 

 Pier-Olivier Renaud, qui a étudié le cinéma au Cégep de Lévis-Lauzon, a réalisé Le signal en 2016, Sur les traces du Coyote en 2017, un documentaire diffusé sur MAtv Québec et Fragments en 2018, réalisé dans le cadre d’un kino à Off-Courts Trouville, en France. Avec d’anciens étudiants de sa cohorte, Pépito a aussi créé le collectif de cinéastes Boîte d’allumettes à Lévis, qui lui permet de s’entraider.

«Sans la passion, je me démotiverais assez rapidement. Je ne me vois pas ne pas faire de films. Montrer mon imaginaire, ce que je  crée, ça me motive, me développer comme réalisateur. Je veux prouver ce que je vaux dans le milieu du cinéma.»

Campagne au www.kickstarter.com/projects/pepito/la-bible-dune-fan.

Les plus lus

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le peintre des parfums s’installe au Club de golf de Lévis

Après 70 ans passés à Lévis, le résident de Saint-Augustin expose ses œuvres dans sa ville natale. Guy Bégin crée une peinture impressionniste inspirée de ses voyages et des paysages de l’Europe et de la Californie.

Le VBP sort ses coups de cœur pour fêter ses 15 ans

Les spectateurs du Vieux Bureau de Poste (VBP) en verront de toutes les couleurs cet automne pour la quinzième année de la salle de spectacle. Le VBP propose plus de trente spectacles aux styles variés.

Megan Jobin chante l’amour

Megan Jobin revisitera les grands succès et les plus belles chansons d’amour lors d’un concert, le samedi 28 septembte à l’Espace jeunesse Espéranto. La jeune chanteuse de Québec a été révélée au grand public grâce à sa participation à La Voix Junior.

Une aventure berlinoise pour Amélie Laurence Fortin

La directrice générale et artistique du centre d’artistes en art actuel Regart s’est envolée à Berlin, où elle sera en résidence artistique pendant un an. L’opportunité de se consacrer à sa pratique artistique et développer de nouveaux projets.

Une soirée avec Joni Mitchell à L’Anglicane

La chanteuse Karen Young et la pianiste Marianne Trudel revisitent les œuvres de Joni Mitchell avec beauté, poésie et tendresse. Une exploration en clair-obscur de cette grande dame de la chanson, particulièrement émouvante, le 24 août à L’Anglicane.

Deux conteurs dans les pas de Louis Fréchette

Pour la première fois, la Maison natale de Louis Fréchette accueille deux conteurs venus d'Ontario et d'Acadie en résidence. Inspirés par la ville, les contes de Louis Fréchette et du terroir québécois, ils écrivent chacun une nouvelle histoire qui sera présentée deux fois à Lévis.

Un automne de toutes les couleurs à L’Anglicane

À l’image d’une courtepointe, la programmation d’automne de L’Anglicane reflète la richesse de la création d’ici et d’ailleurs. Plurielle et d’origines diverses, la production artistique se fait tantôt introspective, quelques fois critique, souvent festive et éminemment inventive.

Le charme anglais marié à la chaleur gaspésienne à L'Anglicane

Révélé lors de sa participation à la demi-finale de l’émission La Voix 2017, Sam Tucker se démarque par son timbre rauque et son approche musicale sensible. Accompagné de trois musiciens, il sera de passage à L’Anglicane, le 5 septembre.

Odette Théberge peint les traces laissées par le temps

L’artiste de Québec expose ses peintures au Centre d’exposition Louise-Carrier. Résonances - Les murs se racontent est présentée du 8 septembre au 2 octobre.