CRÉDIT : JERRY PIGEON

Révélé lors de sa participation à la demi-finale de l’émission La Voix 2017, Sam Tucker se démarque par son timbre rauque et son approche musicale sensible. Accompagné de trois musiciens, il sera de passage à L’Anglicane, le 5 septembre.

L’auteur-compositeur-interprète britannique, établi en Gaspésie, s’inspire dans ses chansons de l’Amérique, de ses personnages et de son climat. Sa musique oscille entre folk, blues et roots. Tout en nuances, ses morceaux sont autant de variations subtiles d’une grande virée au cœur de son territoire d’adoption.

Conteur et fin observateur de ce qui l’entoure, l’artiste offre un projet mûr qui «garde le cap», selon le titre de son dernier album, Aye Avast. Dans ce projet, il est accompagné du réalisateur Rob Heaney à la production (Franklin Electric, Patrick Watson) et des musiciens Joe Grass (guitare), Mishka Stein (basse) et Robbie Kuster (percussions).

Les compositions de Sam Tucker sont empreintes de puissance et de douceur. En première partie de ce spectacle, le public découvrira l’auteur-compositeur-interprète et contrebassiste originaire de l’Alberta, Paul Cournoyer.

Les plus lus

Il reproduit seul la musique et les chants de Bohemian Rhapsody

Originaire de Lévis, le chanteur et multi-instrumentiste Jacob Roberge est récemment devenu une vedette du Web grâce à sa plus récente création. Le temps d’une vidéo YouTube, il s’est transformé en chacun des membres du mythique groupe de rock britannique Queen pour présenter sa version de Bohemian Rhapsody.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.