Aux côtés d’autres acteurs de l’organisme, Claude Côté (photo en main). CRÉDIT : AUDE MALARET

Projet F. Ça ressemble à un mystérieux nom de code, à un plan des plus secrets. Si vous vous rendez dans quatre des bibliothèques de la Ville, à Lévis, Pintendre, Saint-Étienne-de-Lauzon et Charny, ce sont Les mille visages du communautaire que vous rencontrerez plutôt que des agents secrets.

Au milieu d’un champ à cueillir des légumes, dans une cuisine à étaler de la pâte ou devant une toile un tube de peinture en main, c’est une immersion au cœur des cuisines collectives, des ateliers de création artistique, du Marché populaire mobile, du Jardin de solidarité ou de la Grande donnerie qui attend le visiteur.

Point commun de toutes ces activités, elles sont organisées par le Filon et rassemblent de nombreuses personnes qui vivent sur le territoire. Pendant deux ans, le photographe Claude Côté s’est mis à la hauteur des participants pour capturer sur le vif ces moments de partage, d’apprentissage et de solidarité.

«J’ai pris des photos de façon à montrer l’aspect humain, mais aussi de le montrer dans des angles particuliers», présente Claude Côté. Caméra parfois posée sur le sol, le photographe a travaillé avec un grand angle ce qui permet de voir «les mains de la personne qui travaille et aussi la personne au complet avec ce tout ce qui l’entoure».

Au plus près de ce qui se passe devant l’objectif du photographe, on entre dans l’intimité des sujets. Proximité et vue d’ensemble se partagent l’image. Prises d’en haut, d’autres photos amènent le regard à découvrir des scènes de vie souvent joyeuses et colorées. «Ça permet de faire connaître toutes les activités du Filon», observe-t-il.

63 images exposées

 Porté par le Filon dans le cadre du Projet F, cette exposition de 63 photographies est présentée dans les bibliothèques municipales Pierre-George-Roy, La Pintellect, Albert-Rousseau et Jean-Gosselin jusqu’au 28 novembre. Sur les murs des salles d’exposition, les clichés montrent les visages de ceux qui font vivre le milieu communautaire par leur implication ou leur participation.

De plus, les images prennent vie grâce à un enregistrement sonore. Pour l’écouter, on peut utiliser une application qui permet de lire les codes QR sur son téléphone intelligent. «Les gens vont entendre des témoignages, des bruits et des sons ambiants», précise Marc Parent qui a réalisé le montage.

Ce projet à visée culturelle et documentaire saisit les impacts et les retombées des actions du Filon. «C’est important d’aller à la rencontre de la communauté, parce que le milieu communautaire fait face à beaucoup de préjugés», remarque Andrée Beaulieu, en charge de l’éducation populaire et des formations au Filon. «En se rencontrant et en partageant ensemble, on devient des gens meilleurs et plus épanouis. C’est ce que le Filon veut faire connaître et comprendre à la communauté.» 

Au départ, l’organisme a demandé aux participants à ses activités de partager de leur vécu lors d’ateliers de création en compagnie d’un artiste. «On souhaitait donner la parole à nos membres, aux gens qui font vivre notre organisme de toutes sortes de façons», rapporte Andrée Beaulieu.

Les gens ont été invités à «témoigner de ce que leur apporte leur expérience via un médium artistique». C’est ce processus qui a été suivi par le photographe. Aux œuvres produites se sont ajoutés des témoignages, puis les images de Claude Côté qui sont exposées aujourd’hui. 

Le vernissage se tiendra le jeudi 7 novembre, à 17h, à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy. Vous êtes invité à confirmer votre présence au 418 603-3915.

Les plus lus

Amener la musique dans les quartiers du Québec

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs initiatives sont nées pour permettre aux Québécois de se divertir tout en restant sur leur propriété, dont une qui a vu le jour à Lévis. Depuis le 23 juin, les artistes de la région Patrick Dumoulin, Samuel Jalbert-Raymond et Jérémy Plante font vivre la tournée Nomade, une série de concerts mobiles à travers le Québec.

Exposition : Louis-Fréchette et Moi à découvrir cet été

La Maison natale de Louis Fréchette a rassemblé 15 artistes qui évoquent dans leurs créations la mémoire de l’écrivain lévisien et son œuvre littéraire. L’exposition d’arts visuels est présentée du 24 juin au 1er septembre.

La 23e édition de Village en Arts est ouverte

Depuis hier, l'édition 2020 de Village en Arts est accessible au public en ligne. Organisée par l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas, cette exposition virtuelle remplace la 23e mouture de l'événement, qui aurait dû se tenir dans le parc Le Picart cette fin de semaine.

Nicolas Dussault donnera des concerts en ligne cet été

Le pianiste lévisien Nicolas Dussault présente une série de cinq concerts instrumentaux en ligne. Les prestations seront commentées et chacune des soirées musicales se déroulera sous un thème différent.

Du rap québécois virtuel

Le 12 juin dernier, le groupe de rap lévisien Taktika a présenté un concert virtuel de rap québécois. Le spectacle a été tourné en direct de L’Anti Bar et Spectacles à Québec et était disponible sur le Web.

À la découverte d’une collection méconnue

Le Centre d’exposition Louise-Carrier dévoile ses Œuvres choisies, pour la plupart, exposées pour la première fois. Jusqu’au 6 septembre, l’exposition présente une sélection de peintures et de sculptures des 19e et 20e siècles, provenant des riches et vastes collections de la Ville de Lévis.

Les comédiens passent devant la caméra

Devant un parterre de sièges vides, les comédiens se donnent la réplique. L’un des spectacles à l’affiche cet été dans la programmation du Théâtre ambulant, présentée par la Ville de Lévis, est en cours de captation sur la scène de L’Anglicane.

La fête du Canada sera soulignée en musique

Ce 1er juillet, les Événements Jeunesse Venite Adoremus (ÉJVA) et la Maison natale de Louis Fréchette présentent des prestations musicales en ligne ou à Lévis, qui mettent à l'affiche plusieurs chanteuses, musiciennes et un musicien de Lévis

World of Dance : The Young Cast passe à l'étape suivante

Lors de l'émission de World of Dance télédiffusée le 23 juin, la troupe de danse lévisienne The Young Cast a appris qu'elle obtenait son billet pour la ronde des duels du concours de danse présentée sur les ondes de NBC.

Faire du monde de demain un projet artistique

Imaginer une société solidaire, c’est le défi lancé aux jeunes de 11 à 17 ans dans le cadre d’un concours organisé par la Fondation Monique-Fitz-Back. Les participants ont jusqu’au 20 août pour soumettre leur création artistique.